lundi 13 octobre 2014

PUBLICITÉ

Obstacle – La Coupe des Nations pour les Pays Bas, la France 3e de la consolante

Jeudi dernier, se courait le dernier événement de taille de la saison 2014 : la finale du circuit Furusiyya, c’est à dire, la finale de la Coupe des Nations de saut d’obstacles, à Barcelone. L’Espagne accueillait pour l’occasion les meilleurs mondiaux.

La Coupe des Nations (FEI Nations Cup Series) ou Furusiyya FEI Nations Cup™ Jumping 2014 est une compétition internationale de saut d’obstacles organisée par la Fédération Équestre Internationale. C’est une épreuve en équipe de 4 cavaliers : les meilleurs pays s’affrontent lors des plus importants concours internationaux. Huit nations participent à chaque concours. L’épreuve se court en 2 manches sur deux parcours identiques. Les points des 3 meilleurs (sur 4) de chaque équipes sont comptabilisés. L’équipe gagnante est celle qui totalise le moins de pénalités. En cas d’égalité, les ex æquo sont départagés lors d’un barrage. Le règlement FEI n’ayant pas changé, chaque pays doit obtenir ses points de qualification sur 4 étapes parmi les 8 qui constituent le circuit de la Coupe des Nations Division 1.

Retour sur cette finale qui a encore vu briller les Pays-Bas, remportant ainsi leur deuxième Coupe des nations. Ce 11 octobre au Real Polo Club de Barcelone, ils ont succédé à la France, victorieuse de l’édition 2013. Grâce à trois sans-faute, les Oranje ont raflé cette épreuve, devançant au final le Canada et la Suède. Après s’être illustrés aux Jeux Équestres Mondiaux, les Hollandais persistent et sortent la tête plus que haute de cette saison 2014.

Quant à la consolante de la finale de la Coupe des Nations, elle s’est disputée le 10 octobre. L’équipe des États-Unis composée de McLain Ward, Lauren Hough, Beezie Madden et Margie Engle sur Rothchild, Ohlala, Cortès C et Royce a remporté la coupe au terme d’un barrage contre l’Australie constituée de Jamie Kermond, James Paterson-Robinson, Amy Graham et Julia Hargreaves avec Quite Cassini, Boris III, Bella Baloubet et Vedor.

Sur la troisième marche du podium figure la France avec Pénélope Leprevost et Nayana , Jérôme Hurel sur Quartz Rouge, Simon Delestre sur Qlassic Bois Margot et Kevin Staut sur Estoy Aqui de Muze*HN. Avec douze points au compteur, les Bleus ont dû se contenter de cette troisième position. Malgré cette triste sortie de saison pour l’équipe nationale, notons le joli parcours de Pénélope Leprevost et Sultane des Ibis, avec 3 classements lors des 3 parcours qu’elles ont disputé ce weekend. Marie Hecart montant Simba de la Roque s’est également illustrée lors de l’épreuve avec barème C prenant la 4ème place.

Poster un commentaire