lundi 29 septembre 2014

PUBLICITÉ

LFH – J4 : Destins différents

Si Nîmes a enchaîné une 4e victoire vendredi à Bègles, c’est au détriment de l’UMB-B qui continue sa série de défaites. Nice a inexplicablement coulé à Coubertin, Dijon a gagné au Havre. En bref, une journée pleine de surprises.

ISSY PARIS 31-24 NICE OGC

On a peut-être eu tort de penser qu’après avoir perdu des éléments majeurs, Issy Paris Hand connaîtrait une saison plus difficile cette année. On ne pensait surtout pas que ce serait aussi large face à une équipe comme Nice dont nous avions fait un favori, ou un outsider sérieux, au dernier carré cette année. Délocalisées au Stade Pierre de Coubertin dans le XVIème, les Lionnes ont su faire déjouer les Aiglonnes qui n’ont pas trouvé de solution et n’ont pas vraiment su défendre. Résultat, 7 buts d’écart, une Armelle Attingré à 42 % d’arrêts, 8 buts pour Jovanovic et 7 pour la (très) jeune Kaliatou Niakité (19 ans).

UMB-B 23-25 NIMES

4e victoire pour le HBC Nîmes et malheureusement 4e défaites pour l’UMB-B. Toujours privée de Nelly Carla Alberto et désormais d’Audrey Deroin, l’Union n’est pourtant pas passée loin d’obtenir un bon résultat. Malgré un première période difficile où les Lionnes faisaient la course en tête et arrivaient à la mi-temps avec 4 buts d’avance (10-14), les Unionistes resserraient leur défense et remontait progressivement la pente après avoir compté jusqu’à 6 buts de retard. Une série de 7-0 leur permettait même de revenir dans la partie et de mener d’un but (19-18) à 13 minutes de la fin. Mais trop d’imperfections notamment dans la finition, ont eu raison des joueuse d’Emmanuel Mayonnade qui laissent finalement filer le match pour deux petits buts et ce malgré la belle prestation de Julie Foggea dans la cage avec 37,5 % d’arrêts.

HAVRE AC 24-26 DIJON

Première pour Dijon et grosse surprise ! Un victoire à l’extérieur qui partait très bien puisque dès la fin de première mi-temps, les joueuses de Christophe Maréchal menaient déjà de 4 buts (11-15). Les prestations de ses deux gardiennes ayant bien aidé puisque avec environ 30 minutes chacune dans les cages, Noura Benslama s’en sort avec pratiquement 50 % d’arrêts (10/21) et Marina Pantic 38% (8/21).

FLEURY 30-27 NANTES

Logique respectée à Fleury où les panthères ont pris l’avantage en fin de première mi-temps pour ne plus le lâcher malgré une belle fin nantaise un score de 3-6 dans les 14 dernière minutes. Encore une fois, les 10 buts de Manon Houette ont beaucoup compté, un tiers pour le coup, tout comme les 40 % d’arrêts de Darly Zoqbi de Paula. Côté nantais, Wendy Lawson et Jovana Stoiljković sont les grandes artisanes de cette prestation avec respectivement 7 et 6 buts.

METZ HB 30-24 TOULON ST-CYR

Logique respectée également à Metz où Toulon encaisse sa 3e défaite d’affilé. Avec une pléthore de buteuses coté Dragonnes, les devant étaient déjà largement pris à la mi-temps avec un écart de 10 buts (15-5) réduit par les varoises en seconde période mais trop important pour revenir.

Au classement, Fleury et Nîmes se partagent toujours la tête avec 12 points. Derrière suivent Metz et Issy-Paris avec 10 points et le Havre avec 9. Dijon remonte à la 6e place avec 7 points, suivi par Nice (6), Nantes et Toulon (5) et l’Union Mios Biganos-Bègles qui ferme la marche avec 4 points.

Comments are closed.