lundi 24 octobre 2016

PUBLICITÉ

Lara Gut gagne à Sölden, Tessa Worley se rassure

Pour la première épreuve de la Coupe du Monde de la saison, les géantistes avaient rendez-vous en Autriche à Sölden où 8 françaises étaient au départ. Tessa Worley a été la meilleure d’entre elles avec une rassurante sixième place.

La course

Avec son dossard n°2, la Suissesse, Lara Gut, a rapidement mis fin au suspense dès la fin de la 1ère manche en créant un écart de plus d’une seconde sur sa dauphine, Mikaela Shiffrin (+1.49). Les favorites sont présentes en tête de course hormis Frida Hansdotter et Nadia Fanchini qui n’ont pas réussi à se qualifier en seconde manche. Cette seconde manche n’a pas connu de gros chamboulements. Le trio de tête est resté identique à la 1ère manche, Lara Gut s’impose sur ce premier géant devant l’américaine Shiffrin (+1.44) et l’italienne Marta Bassino (+1.93).

Les Françaises

Tessa Worley entame bien sa saison avec cette 6ème place. Classée 9ème après le 1er run (+2.77), le podium était encore accessible mais les athlètes devant elle n’ont pas flanché. « La puce » obtient un 1er top 10 rassurant et prometteur. La bonne surprise est venue du côté de Coralie Frasse-Sombet, qui, avec son dossard 30, s’intercale à la 20ème place avant de faire une magnifique seconde manche et rester aux portes du top 10 (11ème, +3.55). Marie Massios a pensé obtenir ses premiers points en Coupe du Monde suite à sa belle première partie de course (27ème, +3.86) mais la française n’a pas terminé la seconde manche et n’obtient donc pas de point.

La déception du jour est pour Adeline Baud-Mugnier, qui, malgré son bon dossard (19), a manqué sa première manche et débute mal sa saison. Anne-Sophie Barthet n’a pas fait mieux en terminant 40ème. Les 3 jeunes du groupe (Estelle Alphand, Clara Direz, Joséphine Forni) n’ont pas réussi l’exploit de passer en seconde manche.

Le prochain géant est programmé dans un mois, le 22/11, à Killington (USA).

Poster un commentaire