My Twitter Feed

lundi 4 septembre 2017

PUBLICITÉ

Bilan mitigé pour le Judo à Budapest

Lors des Championnats du Monde de Judo qui se sont déroulés à Budapest la semaine passée, les Bleues ont rapporté 3 médailles à la France, une en or et deux en bronze dont la compétition par équipe mixte. Mais les éliminations prématurées de certaines judokas rendent ce bilan mitigé.

(Infos FFJudo)

– 48 kg : Mélanie Clément 7e

Battue par la future vice-championne de monde, Urantsetseg Munkhbat (MGL), en quart de finale, Mélanie Clément s’est opposée en repêchages à Irina Dolgova (RUS). Le combat a tourné à l’avantage de la Russe au golden score. La Française, qui a obtenu son professorat des écoles cette année, s’est donc classée 7e pour sa première participation à des Championnats du Monde.

-52 kg : Amandine Buchard 7e

Opposée en quart de finale à la championne olympique et double championne du monde Majlinda Kelmendi (KOS), Amandine Buchard a été battue par 2 waza ari. Elle a ensuite rencontré la Russe Natalia Kuziutina, médaillée olympique à Rio, en repêchage. La sociétaire du RSC Champigny (94) a perdu son combat au golden score et terminé 7e de ses premiers championnats du monde depuis son changement de catégorie.

-57 kg : Hélène Receveaux en Bronze, Priscilla Gneto non-classée

La médaillée de bronze européenne a été battue en demi-finale par la Japonaise Tsukasa Yoshida. Pour le combat pour le bronze, Hélène Receveaux a fait face à Telma Monteiro (POR), quadruple vice-championne du monde. La Française a marqué waza ari d’entrée et réussi à garder son avantage jusqu’au gong final. La sociétaire de l’US Orléans est montée ainsi pour la première fois sur un podium mondial.

La championne d’Europe 2017 a très bien commencé ses Championnats du Monde avec une première victoire par ippon sur Loredana Ohai (ROU). Opposée, lors de son deuxième combat, à la Mongole Sumiya Dorjsuren, future championne du monde, Priscilla Gneto s’est faite disqualifier pour action dangereuse.

– 63 kg : Clarisse Agbegnenou Championne du Monde, Margaux Pinot non-classée

Après un parcours sans faute, la Française vice-championne olympique a rencontré en finale Tina Trstenjak (SLO) la championne olympique qu’elle n’avait plus battue depuis 2014. La Slovène n’a rien faire contre Clarisse Agbegnenou (photo) et s’est vue pénalisée de 3 shidos. La Française s’est donc adjugée ainsi un deuxième titre mondial.

Margaux Pinot a remporté son premier combat face à Andreja Leski (SLO) au golden score. En 8e de finale, la sociétaire de l’ESBM Judo (93) a rencontré la vice-championne d’Asie, Mungunchimeg Baldorj (MGL). La vice-championne d’Europe 2017 n’est pas arrivée à trouver la solution et a perdu son combat d’un waza ari.

-70 kg : Marie-Eve Gahié 7e

Maria Perez (PUR) a privé Marie-Eve Gahié de demi-finale en la battant de 2 waza ari à 1 en quart. La Française médaillée européenne a alors rencontré en combat de repêchage Sun Yong Kwon (PKR). Victorieuse d’un waza ari, elle s’est confrontée ensuite à Yuri Alvear (COL). La Colombienne a pris le dessus sur Marie-Eve Gahié qui a donc terminé ainsi à la 5e place pour ses premiers championnats du monde seniors.

-78 kg : Audrey Tcheuméo 7e

Battue en quart de finale par la Brésilienne Maria Aguiar, future championne du monde, Audrey s’est qualifiée pour les repêchages. Blessée au genou, la vice-championne olympique française a été contrainte de déclarer forfait avant son combat face à Nathalie Powell (GBR).

+78 kg : Emilie Andéol 7e

La Française championne olympique s’est inclinée en quart de finale face à Kayra Sayit (TUR). Opposée à Tessie Savelkouls (NED) en combat de repêchage, Emilie Andéol n’est pas parvenue pas à prendre le dessus et s’est classée 7e de ces championnats du monde. A la fin de son combat, la Bordelaise a annoncé une pause d’un an dans sa carrière sportive.

Epreuve par équipe mixte

Opposée au pays organisateur dès son entrée en lice, l’Equipe de France a remporté la victoire par 4 combats à 2. Au tour suivant, la Corée du Sud a stoppé la route des Français par un score de 4 à 2, les empêchant ainsi d’atteindre les demi-finales. L’Equipe d’Allemagne a ensuite cédé aux Français en repêchages sur un score de 4 à 2. En combat pour la médaille de bronze, c’est la benjamine de l’Equipe de France, Romane Dicko (+70kg) qui a donné le point de la victoire, laissant Cyrille Maret (+90kg) conclure la rencontre sur un score de 5 à 1.

Composition de l’Equipe de France : Hélène Receveaux et Priscilla Gneto (-57kg), Benjamin Axus et Pierre Duprat (-73kg), Clarisse Agbegnenou et Marie-Eve Gahié (-70kg), Axel Clerget et Loïc Pietri (-90kg), Emilie Andéol et Romane Dicko (+70kg), Cyrille Maret et Teddy Riner (+90kg).

L’Equipe de France termine les championnats du monde avec 2 médailles d’or (Teddy Riner et Clarisse Agbegnenou) et 2 médailles de bronze (Hélène Receveaux et l’Equipe de France). Elle se classe par ailleurs 2e de la compétition en individuel au tableau des médailles par nation.

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :