dimanche 22 juillet 2018

PUBLICITÉ

Ninon Guillon-Romarin toujours plus haut

Embed from Getty Images

A 3 semaines du Championnat d’Europe de Berlin (06 au 12 août), tous les athlètes n’avaient pas le même objectif en disputant les épreuves de Diamond League de Monaco et de Londres. Pour certains, l’essentiel était de se rassurer avant le grand rendez-vous, pour d’autres de réaliser les minimas requis pour se rendre en Allemagne.

Ninon Guillon-Romarin (photo) a déjà son ticket pour la compétition continentale de cet été mais l’athlète de Cergy Pontoise continue d’impressionner en réalisant 4m75 pour sa première participation à une Diamond League. Sur le rocher, la perchiste de 23 ans bat son propre record de France au 3ème essai mais sera trop juste pour franchir 4m80. Elle prend finalement la 8ème place, loin des leaders qui se sont battus à 4m85.

En recherche de sensations depuis sa saison blanche en 2017, Rénelle Lamote semble revenir petit à petit à son meilleur niveau. Déjà sélectionnée pour l’Euro grâce à son chrono réalisé lors du meeting de Paris, la demi-fondeuse, spécialiste du 800m, voulait avant tout se rassurer et se rapprocher de son record à Monaco. Dans une course assez relevée, la tricolore coupe la ligne en 9ème position avec le meilleur temps de sa saison (1’58″83) et passe, pour la première fois en 2018, sous la barre des 1’59. 

Dans un 3000m steeple assez fou où Beatrice Chepkoech a amélioré le record du monde de 8 secondes, Ophélie Claude-Boxberger termine assez loin de son record personnel en 9’52″59 et prend la 15ème place.

Seule Française engagée à Londres, Orlann Ombissa -Dzangue a pris la 8ème place du 100m avec un temps de 11″21 mais l’essentiel est assurée pour la sprinteuse puisqu’elle est déjà qualifiée pour Berlin.

Comments are closed.