dimanche 18 août 2013

PUBLICITÉ

Moscou 2013 – Résumé de la journée de samedi

Athlétisme - Muriel Hurtis

Alors que ces championnats du monde ferment leurs portes ce dimanche, retour sur les évènements qui ont ponctués cette journée avec en point d’orgue le relais 4x400m et le 100m haies.

Tout a commencé aujourd’hui par la finale de la hauteur. Petite sensation avec le titre mondiale de la Russe Svetlana Shkolina. C’est la seule qui a franchi la barre de 2m03. En passant 2m, l’Américaine Brigetta Barrett s’est parée d’argent. Le Bronze a été partagé entre l’Espagnole Ruth Beitia et la Russe Anna Chicherova qui pour son dernier concours en grands championnat n’a pas pu faire mieux qu’1m97. Ensuite, sur le 5000m, la grande favorite annoncée a tenu son rang. L’Ethiopienne Meseret Defar s’est imposée devant la Kénane Mercy Cherono et sa compatriote Almaz Ayana.

Sur le relais 4x400m les Tricolores ont signé un magnifique relais. Bien lancé par Marie Gayot et Lénora Guion-Firmin, Murielle Hurtis puis Floria Gueï se sont longtemps battu avec les Britanniques pour une médaille de Bronze. Cependant la championne du monde Christina Ohuruogu a su faire la différence pour conserver la troisième place. Pour le titre, la Russie a battu les USA. Malgré le manque de médaille du relais bleu, c’est une très belle promesse pour l’avenir. Enfin clou du spectacle, la finale du 100m haies. Après des demi finales où les favorites se sont facilement qualifiée, le duel entre Brianna Rollins et Sally Pearson a bien eu lieu. C’est l’Américaine en 12″44 qui a eu le dernier mot. L’Australienne qui revient d’une année perturbée par les blessures n’a pas pu descendre sous les 12″50. La troisième place est revenue à la Britannique Tiffany Porter. Côté Français Cindy Billaud a pris la septième place tandis que Reina Flor Okori a elle été éliminée en demi finales.

Le programme de dimanche

Finale du lancer du javelot et du 800m

Premier tour et finale du 4x100m avec Stella Akakpo, Myriam Soumaré ainsi que deux filles parmis les suivantes : Céline Distel, Ayodèle Ikuesan, Emilie Gaydu et Johanna Danois.

Comments are closed.