mercredi 31 octobre 2018

PUBLICITÉ

5e place historique pour les Françaises aux Mondiaux de Doha

Embed from Getty Images

La finale par équipe des Championnats du monde 2018 s’est déroulée ce lundi après-midi à Doha. Les États-Unis se sont imposés pour la 4ème fois consécutive, devant la Russie et la Chine, tandis que la France a terminé à une 5e place historique.

Ce fut une finale très serrée. Non pas concernant le titre mondial, l’avance acquise par les États-Unis dès les phases qualificatives ne laissant pas présager beaucoup de suspens pour la médaille d’or, mais plutôt en ce qui concernait les autres places du podium. Le format de compétition s’effectuait cette fois-ci en 5/3/3, soit 5 gymnastes par équipe, 3 qui passaient à chaque agrès et 3 notes qui comptaient. La marge d’erreur était par conséquent très réduite. Le suspens démarra dès la première rotation durant laquelle 4 des 8 nations finalistes enregistrèrent des erreurs importantes dans leur total de points, dont la Russie et la Chine, respectivement 2e et 3e des qualifications. Lillia Akhaimova chuta ainsi sur son Rudi au saut, tandis que Liu Tinting manqua certains de ses éléments de difficulté aux barres.

Le reste de la compétition fut palpitant tant l’écart fut serré du début à la fin entre la 2e et la 8e place. Mêmes les Américaines laissèrent passer quelques points, avec notamment la star Simone Biles qui posa une main en poutre, bien que cela ne remis jamais en cause leur domination sur les autres nations.

Finalement, l’ordre final fut conforme à celui esquissé lors des phases préliminaires : l’équipe américaine (171.629 points) remporta son 4e titre consécutif, renforçant ainsi son palmarès impressionnant puisque les Américaines restent invaincues depuis 2011, Championnats du monde et Jeux Olympiques confondus. La Russie (162.863), bien aidée par une Aliya Mustafina grandiose et une Angelina Melnikova très solide en bonne généraliste, se plaça à la seconde place avec moins de 5 dixièmes d’avance sur la Chine, médaillée de bronze avec 162.396 points.

Le Canada finit au pied du podium avec un score en deçà de celui réalisé en qualifications (161.644 contre 163.897), mais qui lui permis tout de même de réaliser la meilleure performance jamais réalisée pour cette Nation. On retrouva ensuite la France, le Japon, le Brésil et l’Allemagne. Le niveau de cette finale fut en tout cas élevé et plutôt homogène, puisqu’à peine 3 points séparèrent l’Allemagne, 8, du podium.

Les Françaises regretteront peut-être ces deux chutes survenues au sol et en poutre, qui leurs auront fait perdre deux précieux points. Néanmoins, on retiendra plutôt l’énorme progression réalisée par cette équipe de France, elle qui avait fini 10e des qualifications lors des derniers Championnats du monde par équipe en 2015 à Glasgow. Juliette Bossu, Louise Vanhille, Mélanie De Jesus Dos Santos, Lorette Charpy (photo) et Marine Boyer, (sans oublier la remplaçante Léanne Bourgeois), 7es des qualifications ici à Doha, sont mêmes parvenues à se hisser dans le top 5 mondial en finale, et ce malgré l’absence de Coline Devillard, dont la note au saut peut permettre de rapporter quelques précieux points. On notera en particulier la performance de Marine Boyer, qui délivra un sublime passage à la poutre malgré l’énorme pression qui pesait sur elle à ce moment de la compétition. Cette 5e place est le meilleur résultat réalisé depuis 1997 et annonce de très belles choses à venir avec en perspective pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Cette compétition par équipe fut également l’occasion d’inaugurer le nouveau système de qualification pour les JO. Ainsi, les États-Unis, la Russie et la Chine ont d’ores et déjà obtenu leurs tickets pour Tokyo, tandis que les mondiaux de Stuttgart de l’année prochaine permettront de définir les 9 autres équipes qui se rendront également au Japon en 2020.

En attendant, les mondiaux se poursuivent jeudi à 14h avec la finale du concours général où l’on retrouvera Mélanie De Jesus Dos Santos, qui, en tant qu’outsider peut prétendre à une médaille mondiale, tout comme Lorette Charpy.

Classement finale par équipe:

1. États-Unis (171.629)

2. Russie (162.863)

3. Chine (162.396)

4. Canada (161.644)

5. France (161.294)

6. Japon (160.262)

7. Brésil (159.830)

8. Allemagne (159.428)

Comments are closed.