dimanche 31 août 2014

PUBLICITÉ

US Open : début des huitièmes de finale

On connaît désormais les affiches des huitièmes de finale : si Serena Williams et Maria Sharapova sont là où on les attendait, Petra Kvitova et Simona Halep, respectivement vainqueur à Wimbledon et finaliste à Roland Garros, ont été stoppées dès le troisième tour.

Elles s’appellent Mirjana Lucic-Baroni, Shuai Peng, Aleksandra Krunic et Belinda Bencic et elles ont créé les plus grosses surprises de cette édition 2014 de l’US Open.

La Croate Mirjana Lucic-Baroni, issue des qualifications, 119ème mondiale, était un grand espoir du tennis féminin il y a plus de 15 ans. Il lui aura fallu pourtant attendre ses 32 ans pour atteindre un deuxième huitième de finale en Grand Chelem, après sa demi-finale de Wimbledon en 1999. Tombeuse de Garbine Muguruza (n°25) et Shahar Peer, elle s’est offert au troisième tour Simona Halep, qui avait pourtant enchaîné un quart de finale en Australie, une finale à Roland Garros et une demi-finale à Wimbledon. Battue 7-6 6-2, la numéro 2 mondiale devra attendre pour faire mieux à New York que son huitième de finale en 2013.
Au tour suivant, Mirjana Lucic-Baroni sera opposée à Sara Errani (n°13) qui a pris le meilleur sur Venus Williams en trois sets (6-0 0-6 7-5).
Avantage à l’Italienne qui mène 1-0 dans son tête à tête face à la Croate et qui a trois matches de moins que son adversaire dans les jambes…

La Chinoise Shuai Peng n’est pas non plus une inconnue. Si elle n’a jamais dépassé les huitièmes de finale en Grand Chelem (Open d’Australie en 2011, Wimbledon en 2011 et 2012, l’US Open en 2011), elle a déjà atteint la 14ème place mondiale. La désormais 40ème au classement WTA semble avoir retrouvé un niveau approchant celui qu’elle avait voilà trois ans, ce qui lui a permis de faire tomber dès le second la tête de série n°4, Agnieszka Radwanska, au terme d’un match parfaitement maîtrisé. Au tour suivant, sa victoire sur Roberta Vinci (n°28) lui permettra de disputer une place pour les quarts de finale : elle sera opposée à la Tchèque Lucie Safarova (n°14), difficile vainqueur de la dernière Française encore en course, Alizé Cornet (n°22). La Chinoise n’a battu la Tchèque qu’une seule fois en cinq rencontre, c’était sur terre battue, il y a déjà dix ans.

Les jeunes espoirs Aleksandra Krunic et Belinda Bencic atteignent toutes les deux les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois.
Joueuse la plus mal classée encore en course (143ème mondiale), la Croate de 21 ans est issue des qualifications : tombeuse au deuxième tour de Madison Keys, tête de série n°27, elle a frappé plus fort au tour suivant, se débarrassant en deux sets (6-4 6-4) de la gagnante de Wimbledon et n°3 mondiale, Petra Kvitova. En huitièmes de finale, elle sera opposée à Victoria Azarenka qui, malgré sa santé vacillante, n’a pas fait de détail en surclassant la Russe Elena Vesnina 6-1 6-1.
De son côté, la Suissesse Belinda Bencic est, à seulement 17 ans, déjà classée 59ème mondiale. Elle dispute ici son 4ème tournoi du Grand Chelem et a créé une des sensations du troisième tour en battant Angélique Kerber 6-1 7-5. Elle jouera pour un premier quart de finale en Grand Chelem contre une autre joueuse du Top 10, Jelena Jankovic (n°9), qui n’a toujours pas perdu un set.

Dans les autres matches, Serena Williams, la n°1 mondiale, sera opposée pour la première fois du tournoi à une joueuse non américaine, l’Estonienne Kaia Kanepi. La 49ème mondiale (ex n°15) de 29 ans, quart de finaliste ici même en 2010, atteint ce stade de la compétition après deux victoires probantes sur Samantha Stosur, vainqueur du tournoi en 2011, et Carla Suarez Navarro, 15ème mondiale. L’Américaine mène 3-0 dans leur tête à tête mais les deux joueuses ne se sont plus rencontrées depuis 2009.

Deuxième Italienne qualifiée pour la deuxième semaine de l’US Open et tête de série n°11, Flavia Penetta sera opposée à l’Australienne Casey Dellacqua qui, à 29 ans, réalise la meilleure saison de sa carrière, en atteignant la 30ème place mondiale et son deuxième huitième de finale après l’Open d’Australie en début d’année.

La Canadienne Eugénie Bouchard (n°7), finaliste de Wimbledon, a, elle, dû batailler pour se qualifier face à Barbora Zahlavova-Strycova (6-2 6-7 6-4) et devra se méfier de la Russe Ekaterina Marakova, déjà quart de finaliste à Flushing Meadows l’an dernier et à Wimbledon cette année, et qui, tout comme Serena Williams, Jelena Jankovic et Shuai Peng, n’a toujours pas perdu un set. Elle a par ailleurs remporté leur seule et unique rencontre, c’était en 2013 à Washington. Mais Eugénie Bouchard semble une joueuse bien différente lors des tournois du Grand Chelem.

Enfin, le match le plus indécis opposera Maria Sharapova (n°5) et Caroline Wozniacki (n°10). Si la Danoise joue beaucoup mieux depuis quelques semaines et qu’elle a même inquiété Serena Williams par deux fois et battu Agnieszka Radwanska lors de la tournée américaine, elle manque toujours d’une victoire référence. Mais avantage à la Russe qui l’a cependant battue cinq fois sur sept et lors de leurs trois dernières rencontres.

Le programme complet de la journée

Comments are closed.