samedi 29 avril 2017

PUBLICITÉ

Montpellier récupère son titre de Champion de France de rugby

Pour la troisième année consécutive, la finale du championnat féminin de rugby opposait les équipes de Montpellier et de Lille – Villeneuve d’Ascq. Le MRC a remporté le match 17 – 11 et récupéré le titre laissé l’an dernier aux nordistes.

Depuis cinq ans, les féminines de Montpellier ont disputé et remporté toutes les finales du Top 8, mise à part celle de 2016, gagnée par les Putains de Nanas du LMRCV (18-7). C’est donc revanchardes que les montpelliéraines ont abordé ce match, qui réunissait sur le terrain pas moins de 9 joueuses internationales présente dans la liste élargie de la FFR pour la Coupe du Monde 2017 (4 du côté du LMRCV et 5 pour le MRC). Les nordistes avaient quant à elle à cœur de conserver leur bouclier de championnes, durement gagné suite à une magnifique saison 2015-2016.

Les filles du LMRCV, dominatrices en mêlée, ont eu beaucoup de mal à percer la défense Héraultaise bien en place tout au long du match. C’est tout de même Shannon Izar qui a ouvert le score sur une pénalité (14′) pour le LMRCV. Mais 3 minutes plus tard, l’ailière montpelliéraine Caroline Boujard lançait réellement cette finale et prouvait une nouvelle fois la qualité de ses appuis grâce à une percée qui permettait à sa coéquipière Cyrielle Banet de marquer le premier essai du match, transformé par Montserrat Amédée (MRC 7 – 3 LMRCV). Un certain manque de discipline de la part de Montpellier a permis à Lille de recoller au score et les deux équipes se sont quittées sur un score de 7-6 à la mi-temps.

Pour rester dans la course durant la deuxième mi-temps, les lilloises ont pu compter sur l’expérience de Shannon Izar, qui marquait le premier essai nordiste à la suite d’une pénalité rapidement jouée (10-11 à la 57′). Mais la réaction adverse ne s’est pas faite attendre, et Caroline Boujard marquait dans la foulée un essai original dans la réalisation : elle feinte d’aplatir sur le côté gauche pour que les lilloises ne la suivent pas, se relève et va finalement marquer entre les poteaux (MRC 17-11 LMRCV). La fin du match a ensuite été marquée par un enchaînement de phases de jeu des lilloises, qui n’ont jamais pu percer la défense bien organisée du MRC, malgré leur supériorité numérique dans la dernière minute.

Grâce à cette victoire Montpellier réaffirme donc sa domination sur le rugby féminin, mais les lilloises comptent bien remettre le couvert face à leurs meilleures ennemies la saison prochaine !

Poster un commentaire