dimanche 6 mars 2016

PUBLICITÉ

Oslo 2016 : Laura Dahlmeier, une Poursuite en or

Grâce à un 20/20 au tir, l’Allemande Laura Dahlmeier a écrasé la concurrence pour s’offrir le premier titre mondial de sa carrière et le petit globe de la spécialité. Le podium est complété par l’Italienne Dorothea Wierer (+ 48″) et la Française Marie Dorin-Habert (+57″).

Elle comptait 20 secondes de retard sur Tiril Eckhoff au début de la course, Laura Dahlmeier arrive au pas de tir dans le sillage de Marie Dorin, partie 5 secondes avant elle. La Norvégienne commet une première faute au couché, ainsi la Française en profite pour ressortir première. Dahlmeier ressort à 4 secondes. La Tricolore réalise le 10/10 au couché et ressort encore en tête, l’Allemande fait le plein également et reste à 8 secondes. Wierer et Eckhoff tourne une fois et sont à 30 secondes de la tête.

La tenante du titre se présente en tête au premier debout mais commet 2 fautes. Dahlmeier qui était jusque-là en position d’attente, saute sur l’occasion et fait le plein pour repartir en tête. Eckhoff et Wierer tourne encore une fois, ainsi l’Allemande se créée une avance de plus de 40 secondes sur ses trois poursuivantes.

Malgré sa jeunesse, Laura Dahlmeier garde tout son sang-froid et maîtrise parfaitement son dernier tir pour s’envoler vers la victoire. Derrière, le podium se joue entre Wierer, Dorin-Habert et Eckhoff. Avec un sans faute au dernier tir, l’Italienne s’assure la deuxième place et une première médaille italienne dans ces mondiaux. Quant à la Norvégienne, elle craque totalement avec 4 fautes, elle finira 17e. Marie Dorin avec une faute ressort 4e à 6 secondes d’Hildebrand.

Dans le dernier tour, la française s’emploie pour revenir sur l’Allemande. Elle revient dans les skis d’Hildebrand avant de la détacher dans la bosse. Avec cette troisième place, Marie Dorin décroche une troisième médaille en trois courses et un troisième métal différent après l’or en relais mixte et l’argent du sprint.

Gabriela Soukalova craque

Sur ses deux premiers tirs couchés, la leader du général, Gabriela Soukalova commet à chaque fois deux erreurs, soit un 6/10 au couché. Chose rare puisque la tchèque est connue pour être la meilleur tireuse du circuit avec plus de 90% de réussite dans l’exercice cette saison. Ainsi avec un 15/20, la porteuse du dossard jaune finira 11e et laisse filer des points au général, en faveur de Wierer et Dorin. La Tchèque est la seule des favorites à avoir « raté » sa course. Elle devance d’une place la deuxième française de l’épreuve Anaïs Bescond qui s’est classé douzième avec un tir à 16/20.

Les autres françaises

Anaïs Chevalier : 15e à 2 minutes. (19/20)
Justine Braisaz : 21e à 2 minutes 50. (17/20)

Comments are closed.