dimanche 28 mai 2017

PUBLICITÉ

Metz remporte sa 8ème Coupe de France

Alors qu’une nouvelle ère va s’ouvrir à Issy les Moulineaux, les franciliennes ont une fois de plus raté la dernière marche vers un titre. En dominant cette finale 2017, Metz continue de montrer sa suprématie sur le hand féminin français.

Stine Oftedal, Pernille Wibe… Elles sont nombreuses les joueuses d’Issy Paris Hand qui auront marqué l’histoire du club mais sans jamais remporter un titre. La dernière occasion pour elles a été encore une fois manquée ce samedi 27 mai lors de la finale de la Coupe de France. Face à Metz en mode rouleau compresseur, les Lionnes ont très mal débuté le match. Rapidement menées, les joueuses d’Arnaud Gandais ont montré des limites physiques et tactiques, comme contre Brest en demi-finale retour de LFH la semaine passée.

Difficultés à trouver de bons tirs, difficultés dans le dernier geste (la faute aussi à une Laura Glauser en forme) et faillite technique sur certaines attaques… Difficile de rivaliser avec les lorraines qui de leur côté n’ont pas failli, prenant même leurs adversaires à leur propre jeu des montées de balles rapides. Après un légère baisse de régime en fin de mi-temps, les messines sont tout de même rentrées aux vestiaires avec une avance confortable de 7 buts (18-11).

IPH, un retour en trompe l’oeil

La seconde période débutait bien mieux pour les franciliennes qui inscrivaient un 5-0 à Metz durant les 6 première minutes et revenaient à 2 buts, obligeant Emmanuel Mayonnade à prendre un temps-mort. Ce recadrage tout en douceur toujours dans son propre style permettait à ses joueuses ensuite de marquer deux fois pour reprendre 4 buts d’avance (20-16). La série s’est poursuivie avec un 5-0 pour les Dragonnes à leur tour et inévitablement une avance qui se creusait à nouveau puis se stabilisait aux alentour des 7 buts par la suite (24-17). Les Lionnes reviendront à 5 buts après une nouvelle réaction (25-20 puis 27-22) mais sans jamais pouvoir recoller. Les 10 dernières minutes furent favorables aux messines qui contrôlaient la rencontre sans voir les Lionnes revenir. Le club lorrain a remporté ainsi sa 8ème Coupe de France (33-29).

Avec ce nouveau titre ajouté à son très long palmarès, Metz envoie un signal fort à Brest avant les finales de la Ligue Féminine de Handball. Pour Issy Paris en revanche, c’est une nouvelle occasion de titre qui s’envole avant de gros changements à venir à l’intersaison dont le départ de Stine Oftedal. En 4 saisons à IPH, la star norvégienne aura marqué le club de son style, son empreinte et sa gentillesse, mais jamais remporter aucun titre, objectif que le club s’était fixé avec son arrivée en 2013.

Comments are closed.