mardi 13 décembre 2016

PUBLICITÉ

EHF Euro 2016 – Les Bleues vers les demies

Après sa victoire sur la Suède, la France a fait un grand pas vers les demies-finales de l’Euro 2016. Un nul suffira contre la Serbie jeudi pour se qualifier.

Les Bleues débutent bien la rencontre et infligent d’entrée un 4-0 aux suédoises qui mettent près de 8 minutes pour marquer leur premier but. Sur la lancée de son début d’Euro, Estelle Nzé Minko est encore à la manœuvre avec 3 buts en 10 minutes. Les françaises laissent un peu d’espace, ne marquent plus pendant 3 minutes et les suédoises en profitent pour revenir à -2 après 12 minutes de jeu.

Moment que choisit Allison Pineau pour dégainer, mais aussi que choisit Alexandra Lacrabère pour laisser ses coéquipières en infériorité numérique. Derrière, Pineau attire la défense pour libérer Nzé Minko qui score à nouveau et Laura Glauser multiplie les arrêts. Les françaises restent à bonne distance. Les pertes de balles et fautes techniques commencent à apparaître des deux cotés. Sauf pour Nzé Minko qui continue son récital et arrive à la pause avec 6 buts en 7 tirs. Les Bleues, elles, en comptent 2 de plus que la Suède et mènent alors 12 à 10.

Glauser exclue, les Bleues à la limite

Le début de 2e mi-temps semble un peu difficile pour les deux équipes qui butent longuement sur les défenses. Les joueuses d’Olivier Krumbholz restent à distance respectable, 2-3 buts, malgré les tentatives suédoises notamment un kung-fu improbable à l’aile gauche. Comme dans quasiment tous les matchs des Bleues, les défenses prennent le pas en seconde période et peu de buts sont marqués. Près de 4 minutes sont totalement stériles jusqu’à la 42e minute et un but de Marie-Paule Gnabouyou (photo). Malgré une exclusion temporaire pour Camille Ayglon-Saurina, les Bleues ne lâchent pas le leadership et restent à distance à la moitié de la 2e mi-temps (18-14).

Les deux gardiennes se mettent elles aussi en évidence et grâce aux défenses solides, peu de buts seront marqués dans le derniers quart d’heure. Les françaises pêchent encore une fois dans l’exercice des penaltys, un mal récurrent de cet Euro. Après avoir pris 5 buts d’avance à 11 min de la fin (19-15), elles doivent se passer de Laura Glauser, exclue pour avoir touché une joueuse qui tirait à l’aile après (très) longue prise de décision des arbitres alors qu’il semblait que la gardienne française n’avait pas fait exprès d’aller au contact. Amandine Leynaud qui devait regarder l’intégralité de la rencontre du banc se retrouve alors dans le but, sans échauffement, alors qu’il reste 10 min de jeu et que les suédoises sont passées d’un retard de 5 buts à seulement 2.

Encore une fin à couper au couteau

Impossible pour les Bleues de jouer un match sereinement dans cet Euro 2016. Louise Sand ramène les suédoises à -1 à 6 minutes de la fin par un tir à l’aile (19-18) mais heureusement Marie-Paule Gnabouyou fait respirer les Bleues par un 3e but longue distance. Isabelle Gullden remet une fois de plus la Suède à moins 1 avant les 4 dernières minutes. Dès derniers instants où heureusement, les pays hôte ne marquera plus en voyant Amandine Leynaud multiplier les arrêts puis Siraba Dembélé sceller la victoire des françaises à 1 min 30 de la fin.

Cette victoire 21-19 permet aux Bleues d’entrevoir les demi-finales mais aussi d’éliminer la Suède de la course avant la dernière journée. Ces dernières peuvent même offrir la qualification à la France si elles ne perdent pas contre l’Allemagne jeudi après-midi. Sinon, un nul contre la Serbie dans la soirée permettra aux Femmes de Défis de valider leur ticket pour le dernier carré.

Poster un commentaire