samedi 11 avril 2015

PUBLICITÉ

Renversantes Girondines !

Handball - Coupe de la Ligue - Union Mios Biganos-Bègles

Alors qu’elles étaient très mal embarquées après avoir concédé une défaite à domicile à l’aller contre Le Havre, les Girondines de l’UMB-B se sont qualifiées pour la finale de la Challenge Cup en dominant totalement le match retour en Normandie.

Lors de la demi-finale retour de Challenge Cup 100% française ce vendredi soir, l’Union Mios Biganos-Bègles a décroché son ticket pour la finale de la 4e Coupe d’Europe au prix d’un véritable exploit. Après avoir perdu sur son terrain de 7 buts à l’aller contre Le Havre 28 à 21, les Girondines sont allées l’emporter très largement en Normandie 38 à 26. Après un entame parfaitement maîtrisées elles atteignaient la pause avec 4 buts d’avance (13-17) avant d’entamer encore mieux la seconde période grâce à une série de 7-0 pour terminer la partie avec 12 buts d’écart. En finale, elles affronteront les polonaise du Pogon Baltica Szczecin dans une double confrontation prévue les week-ends du 2/3 et 9/10 mai.

Marion Maubon (capitaine de l’UMB-B) : « Dès le début, on ne s’et pas précipitées. Manu (Mayonnade) a mis en place de très bonnes stratégies offfensives et défensives, notamment avec la chasuble. Elles n’ont jamais trop trouvé la soluton. A la mi-temps, on était déjà à +4, et on sentait qu’on tenait le match. Et, encore une fois, il n’y a toujours pas eu de précipitation, et pas ou peu de déchet. Elles se sont énervées, on est restées stables et on est passées devant. On a continuer à monter les ballons comme il fallait. Cette victoire fait vraiment du bien. Je suis très fière des filles, chacune a parfaitement joué son rôle et chacune a joué à son niveau. On voit vraiment que nos problèmes sont psychologiques, parce que le handball est là. Quand on perd moins de ballons, on est bien présentes. Aujourd’hui, on a montré qu’on avait du caractère. »

Chloé Bulleux (ailière droite UMB-B) : « C’était super. Chacune a appliqué les consignes de jeu et les a respectées. On a été ensemble… vraiment ensemble, sans baisser de rythme du début à la fin. On a été très efficaces en attaque. On les a fait douter. C’est le jour et la nuit par rapport à la semaine dernière. Là, on est trop heureuses. Quand on est capables de faire ce genre de match, on n’a pas le droit de déjouer complètement comme on a pu le faire ! Il va falloir jouer tous les matches de maintien comme celui là. Il faut qu’on continue à être solidaires, une vraie équipe. Ce soir, c’était épuisant, mais c’est génial. »

* Propos recueillis par l’UMB-B

Poster un commentaire