lundi 5 décembre 2016

PUBLICITÉ

EHF Euro 2016 – Les Bleues cartonnent d’entrée

Alors qu’elles avaient laissé entrevoir des difficultés lors de la Golden League, les Bleues ont parfaitement réussi leur entrée en lice à l’Euro 2016 ce dimanche en cartonnant la Pologne.

C’est après 15 minutes d’incertitudes que la France a pris la mesure de son adversaire et réussit son entrée dans cet Euro 2016 où son statut de Vice-Championne Olympique fait d’elle une des favorites pour le titre. Malgré une infériorité numérique suite à l’exclusion temporaire d’Alexandra Lacrabère, les Bleues creusent l’écart en première période et même Amandine Leynaud ira de son but depuis sa zone pour porter la France à + 6 à la mi-temps (15-9).

A la reprise, les joueuses d’Olivier Krumbholz ne lâchent pas le rythme et la défense se montre imperméable. Amandine Leynaud et Laura Glauser multiplient les arrêts permettant à leur coéquipières de continuer à élargir l’écart. Les rotations du coach français passé en « mode gestion » ne changent rien et la Pologne continue de prendre l’eau. Au final, les Bleues s’imposent 31 à 22 et marquent d’entrée les esprits dans le Groupe B où dans l’autre rencontre, l’Allemagne a disposé des Pays-Bas 30 à 27. A noter que c’est Estelle Nzé-Minko (photo) avec ses 5 buts qui a été élue joueuse de la rencontre.

Les réactions (recueillies par la FFHB) :

Olivier Krumbholz (entraîneur) : « Pour une fois nous avons passé une soirée agréable. L’équipe a bien joué dans tous les secteurs. La Pologne a eu beaucoup de mal à nous attaquer. De notre côté nous avons eu de l’aisance en attaque. Chaque joueuse a joué sa partition. Nous avons pris beaucoup de plaisir à les manager. Il faut le dire : nous avions été médiocres en préparation. Les filles se mobilisent au bon moment. Amanda Kolczzynski a été bonne en attaque et en défense, elle va vite et elle sent bien le jeu. C’est un petit bout de femme qui n’a pas peur du contact. Elle a le potentiel pour s’installer. »

Siraba Dembélé (capitaine) : « Cela fait plaisir de réussir notre rentrée. Nous avons abordé ce premier match avec sérieux. Il y a beaucoup de choses à retenir, avec de la continuité dans le jeu et en attaque. »

Amandine Leynaud : « Premier match et première victoire. C’est toujours important de bien commencer dans un Euro où tous les points comptent. Si la Pologne se qualifie, ces points seront importants. Malgré notre avance, nous avons continué à bien jouer. On a couru et on a les a usées physiquement. Elles n’ont pas pu déclencher de loin et on les a empêchés de tirer. C’est vrai que la victoire de l’Allemagne sur les Pays-Bas a été une piqûre de rappel. Notre expérience nous rappelle que tout est possible dans un championnat d’Europe. »

Camille Ayglon-Saurina : « Cela fait vraiment du bien de se retrouver ainsi. On aurait aimé se rassurer sur la Golden League la semaine passée. Notre force a été de ne pas paniquer. Ce soir, nous savions que cela passait par une énorme défense pour contrer leurs gros bras. On a pris le match par le bon bout. Notre défense nous a donné des montées de balle faciles. Nous avons retrouvé de la continuité en attaque. Après les J.O., ce n’est pas évident de revenir avec une grande motivation. Nous devons rester ultra concentrées pour battre l’Allemagne et mettre une option sur la 1e place du groupe. »

Amanda Kolczynski : « 10 minutes avant le début du match, j’ai appris que je débutais. Déjà je ne m’attendais pas à être sur la liste. En ce moment, tout va tellement vite que je dois m’y faire. Le plus important est que les cadres puissent compter sur nous. Les filles sont très ambitieuses avec l’envie d’aller chercher une récompense : c’est parti pour ça. »

Comments are closed.