lundi 22 juin 2015

PUBLICITÉ

La France fait danser la Corée et prend le quart

En ce jour de Fête de la Musique, et après leur excellente prestation face au Mexique, l’Équipe de France féminine a fait valser la Corée du Sud pour retrouver l’Allemagne en quarts de finale vendredi.

Dès l’entame de match, les Bleues sont aussi en jambes que face au Mexique et il n’y a pas besoin d’attendre longtemps avant que Marie-Laure Délie ouvre le score dès la 4e minute. Suite à un joli mouvement de Laure Boulleau côté gauche, relayé par Louisa Necib, puis après un une-deux avec Camille Abily, la Parisienne centre en retrait pour Delie qui ajuste Kim Jungmi. Après une alerte coréenne sur un coup-franc rapidement joué et une intervention musclée de Sarah Bouahaddi devant les attaquantes adverses, c’est Elodie Thomis qui va doubler la mise pour les Bleues. A l’origine d’un joli mouvement côté droit, la Lyonnaise repique au centre et après un une-deux avec Elodie Le Sommer frappe en force du gauche pour le 2-0 (8e). La première frappe de Park Eunsun (12e) n’inquiètera pas la défense des Bleues : longue distance, le ballon passe lui aussi loin du cadre.

Après un long arrêt de jeu (environ 5 minutes), à la suite d’une blessure à la pommette de la gardienne coréenne après un choc avec son attaquante Park Eunsun, la Corée reprend la possession du ballon mais les Bleues sont bien en place et quadrillent bien leur moitié de terrain. Suite à un coup franc de Jeon Gaeul (23e), le ballon rebondit devant Sarah Bouhaddi qui repousse tant bien que mal avant que la défense française ne la supplée. Derrière, c’est à nouveau Thomis qui prend les devants et suite à une longue ouverture d’Amandine Henry, la Lyonnaise repique au centre grâce à un contrôle orienté et parvient à se mettre face au but mais sa frappe du gauche ne trouve pas le cadre alors qu’Eugénie Le Sommer arrivait pleine course face au but (26e). Les Bleues maintiennent la pression sur le but coréen et après un nouveau joli travail de Boulleau côté gauche, le centre en retrait arrive vers Le Sommer qui frappe en pivot mais voit sa frappe frôler le montant droit de Kim Jungmi (31e).

Les réactions coréennes sont trop timides pour inquiéter les Bleues. Et même quand Laura Georges concède un coup-franc quasiment dans l’axe aux 25-30 mètres, Park Eunson manque totalement sa frappe en voulant frapper directement au but alors qu’un centre dangereux était plus envisageable (35e). Les mouvements des Bleues posent de sérieux problèmes aux coréennes et Le Sommer lance à nouveau Delie à la limite du hors-jeu avant que sa frappe ne trouve les gants de Kim Jungmi (37e). Suite à une nouvelle blessure de la gardienne coréenne dans les arrêts de jeu, l’arbitre argentine Salome Di Lorio siffle alors la pause.

Le retour des vestiaires est une nouvelle fois source d’offensives pour les Bleues qui, dès la reprise, en profitent pour tripler la marque. Après un excellent travail de percussion d’Eugénie Le Sommer côté gauche, la Bretonne centre en retrait pour Marie-Laure Delie qui ajuste la gardienne coréenne au premier poteau depuis l’entrée des 6 mètres (48e). Les Bleues continuent leur travail de sape et c’est ensuite Thomis qui fait lever le stade à nouveau avec une frappe manquée (55e). À 3-0, pas la peine de se presser. L’Équipe de France contrôle et surtout serre les lignes en défense. Même en jouant un peu plus bas, les Bleues ne s’exposent pas vraiment aux attaques coréennes.

Philippe Bergeroo fait tourner un peu tardivement son effectif mais les entrées de Gaëtane Thiney, Kheira Hamraoui et Kadidiatou Diani dans le dernier quart d’heure ne changent pas grand-chose à l’issue du match, même si une frappe d’Hamraoui dans les arrêts de jeu passera juste au-dessus. La France l’emporte 3 à 0 et retrouvera l’Allemagne en quarts de finale. Certainement le plus grand choc qu’il puisse y avoir. Vue la maîtrise affichée par les deux équipes lors des huitièmes, il y a fort à parier qu’on ne s’ennuiera pas, encore une fois.

France 3-0 Corée du Sud

Stade Olympique, Montréal
15 518 spectateurs
Arbitre : Salome Di Iorio (Arg)

Buts : Delie (4e, 48e), Thomis (8e)

Avertissements : Hamraoui (80e) pour la France; Lee Eumni (33e) pour la Corée du Sud

France : Bouhaddi – Houra, Renard, Georges, Boulleau – Thomis, Henry, Abily (Hamaroui 77e), Necib – Le Sommer (Thiney 74e), Delie (Diani 83e)

CDS : Kim J – Kim S, Shim, Kim D, Lee E – Kwon (Lee S 60e), Cho – Kang (Park H 78e), Lee G, Jeon – Park E (Yoo 55e)

Comments are closed.