mardi 17 juin 2014

PUBLICITÉ

WNBA – La semaine des Françaises

Logo WNBA 2013

Cette semaine, Atlanta conforte sa place en tête de la conférence Est. Les Sparks, elles, encaissent 2 défaites.


Atlanta convainc. Céline Dumerc confirme.

Atlanta disputait son premier match de la semaine vendredi soir à domicile face aux Minnesota Lynx. Comme elles l’avaient fait lors de la rencontre précédente, les filles du Dream ont rapidement étouffé les leaders de la conférence Est. L’entrée de Céline Dumerc (7 passes et 1 rebond en 18 min) dans le second quart a été particulièrement convaincante. Même si elle n’a, cette fois, pas marqué de point, elle réalise 5 passes décisives en 3 minutes (rien que ça !) et reste solide en défense. À l’aise, la Française prend également de plus en plus la parole sur le parquet. L’adaptation en WNBA semble bien confirmée. La victoire du Dream n’a cependant pas été facile à décrocher malgré un gros match d’Angel McCaughtry (23 points, 6 rebonds, 5 passes) et Erika De Souza (16 points, 11 rebonds, 3 contres). Les Lynx, très adroites, sont parvenues à remonter l’écart (monté jusqu’à 20 points), revenant à 2 points dans le Q4 (82-80). Les rebonds ont finalement fait la différence (12 pour Lyttle !) et le Dream s’est imposé 85-82.

Pour son second match de la semaine, Atlanta se déplaçait à Washington. Le Dream a une nouvelle fois eu du mal à gérer son avance et a dû se battre jusque dans les dernières minutes pour rester devant (75-67). C’est la quatrième victoire consécutive pour l’équipe de Céline Dumerc qui termine le match avec 5 rebonds, 1 passe et 1 interception en 14 minutes. Et une nouvelle fois, McCoughtry (34min, 16 points, 5 rebonds, 5 passes et 3 interceptions), De Souza (31min, 16 points et 9 rebonds) et Lyttle (28min, 15 points, 6 rebonds, 1 passe et 5 interceptions) font la différence. Washington tentera de prendre sa revanche sur le Dream dès mercredi.

Sandrine Gruda et les Sparks ne trouvent pas la solution.

Après leur défaite au buzzer face à Tulsa vendredi (69-67), les Sparks semblaient avoir trouvé les ressources nécessaires pour rebondir dès le début de la rencontre sur le parquet de San Antonio, à l’image de Candace Parker (16 points, 5 rebonds, 4 passes). Mais alors que L.A. menait en fin de Q1 (27-22), les Stars, portées par une adresse impressionnante, ont totalement refait leur retard lors du Q2 pour mener à la pause 49-44. Un retournement de situation confirmé dans la seconde moitié du match et contre lequel Sandrine Gruda (2 rebonds, 1 passe, 8 points) et ses coéquipières n’ont rien pu faire. Les Stars l’ont emportée 101-74, laissant les Starks bloquées en dernière place de la conférence Ouest alors qu’elles affronteront le leader de leur conférence (Minnesota Lynx) ce mardi.

Comments are closed.