mercredi 29 mars 2017

PUBLICITÉ

Mondiaux de Surf ISA Biarritz : Defay et Ado devraient en être

Le Surf est désormais un discipline Olympique. L’International Surfing Association, reconnue par le CIO, veut désormais faire de ses Mondiaux un rendez-vous incontournable d’ici Tokyo 2020. L’édition 2017 aura lieu à Biarritz et on devrait y retrouver les meilleures surfeuses du monde dont les 2 françaises Pauline Ado et Johanne Defay.

Désormais discipline Olympique pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, l’International Surfing Association compte désormais faire de ses Championnats du Monde de Surf un des rendez-vous incontournable de l’année, en parallèle de la lucrative World Surf League. Reconnue comme fédération de tutelle par le CIO, elle a conclu un accord avec la WSL pour que les meilleurs surfeurs et surfeuses du monde soient présents lors de ses Mondiaux. Et ça tombe plutôt bien puisque cette année, les World Surfing Games auront lieu sur la Grand Plage de Biarritz du 20 au 28 mai 2017. De quoi donner au public français une deuxième occasion de voir ce qui se fait de mieux avant le QuikPro et le RoxyPro d’Hossegor à l’Automne.

Si Jérémy Florès et Joan Duru ont dors et déjà assuré de leur participation et qu’il reste 2 billets masculins à distribuer, Johanne Defay et Pauline Ado devrait en être, si tout va bien pour elles. Oui, il y a un si. Car si la WSL et l’ISA se sont coordonnés pour qu’il n’y ait pas d’étape du Samsung Galaxy Championship Tour durant cette période, la WSL a quand même bien mis des bâtons dans les roues des surfeuses. La fin du Rio Women’s Pro qui doit débuter le 9 mai pourrait se terminer le 20 voire plus tard si les vagues brésiliennes ne se montrent pas… Et le Fidji Pro dont Johanne Defay est tenante du titre doit débuter le 28 ! Ça risque d’être tendu niveau timing mais espérons que ce ne soit pas le cas pour les deux françaises qui évolueront parmi les 40 nations, les 200 surfers(euses) et les plus de 300 000 spectateurs attendus sur la côte basque.

Les déclarations de Johanne Defay et Pauline Ado* :

Johanne Defay : « Fière de faire partie de cette équipe »
« Je suis fière de faire partie de cette équipe de France. Nous, les filles, avons une problématique avec le calendrier professionnel. On va tout faire pour être présentes à Biarritz et performer dans les meilleures conditions. J’espère pouvoir finir à temps au Brésil, pouvoir venir à Biarritz et enchainer avec Fidji. »

Pauline Ado : « L’occasion rêvée d’aller chercher le titre mondial »
« Je suis ravie d’avoir été sollicitée en équipe de France. J’ai un historique fort et riche avec l’équipe de France depuis mes années juniors. Il y a une grosse envie de bien faire cette année car les Mondiaux ont lieu en France. On a tous envie de bien faire. On a vraiment envie d’être à Biarritz mais on ne maîtrise pas la date du dernier jour de la compétition (du tour professionnel) au Brésil. Il y a une part d’inconnue mais dans la mesure du possible, je vais tout faire pour être présente à Biarritz. L’équipe de France court après le titre mondial depuis longtemps. C’est l’occasion rêvée d’aller le chercher. »

* Propos receuillis par la Fédération Française de Surf

Comments are closed.