vendredi 30 mai 2014

PUBLICITÉ

Le CDB et son agglomération ne sont pas d’accord

Le Cercle Dijon Handball a sportivement obtenu son accession en Ligue Féminine de Handball la saison prochaine mais connait des difficultés pour boucler son dossier financier. Après un coup de gueule de sa Présidente en début de semaine, l’Agglomération a tenu à réagir.

En début de semaine, la présidente du Cercle Dijon Bourgogne, Karine Savina, que nous avions interviewé il y a quelques semaines, poussait un véritable coup de gueule contre l’agglomération du Grand Dijon lui reprochant la différence de traitement entre les clubs masculins et féminin.

« Le Conseil Régional reste fidèle à ses engagements et nous l’en remercions.
Le Conseil Général n’a pas répondu à nos sollicitations.
Le Grand Dijon compétent pour les Clubs professionnels (et qui nous avait demandé de créer une société sportive pour être éligible à ses subventions) nous propose une aide, certes, mais dont le montant et les modalités de versement sur 3 années sont incompatibles avec les exigences de la CNCG.

Notre club réclame simplement un soutien équitable, paritaire et proportionnel par rapport aux autres sports collectifs masculins. Comment peut-on expliquer que l’an dernier le Grand Dijon a aidé un club masculin à remonter et accéder dans les meilleures conditions à la LNH en lui octroyant une aide conséquente de 250 000 € ? Ce qui nous est refusé.

Comment expliquer que nous ne sommes pas traités de la même manière que les garçons dans une ville où Monsieur Le Ministre et Ancien Maire de Dijon fait partie du gouvernement qui lui-même porte le projet de parité ? »

Une communication qui a donc fait grand bruit et c’est l’Adjoint au Maire de Dijon délégué aux sports, Jean-Claude Decombard qui a réagi via un communiqué de presse relayé par le Bien Public ce vendredi.

« Les récentes déclarations dans la presse de la présidente du Cercle Dijon Handball ne doivent pas venir éclipser la saison époustouflante que le club vient de réaliser et qui a enthousiasmé le public dijonnais.

(…)

En réponse à la demande faite par le CDB, le Grand Dijon a aussitôt répondu présent en s’engageant à verser une aide exceptionnelle de 150 000 € sur 3 ans. Chacun comprendra que dans un contexte budgétaire particulièrement contraint et compte tenu des subventions et aides que le Grand Dijon se doit d’honorer à l’égard du monde sportif dans toute sa diversité, ce geste du Grand Dijon représente un effort très important. Rappelons tout de même pour mémoire que le montant des subventions versées par la Ville et le Grand Dijon n’a cessé d’augmenter depuis 3 ans : 195 000 euros pour la saison 2011/2012, 270 000 euros pour 2012/2013 et donc plus de 320 000 euros pour 2013/2014 sous réserve bien sûr d’un vote favorable le 26 juin lors du prochain conseil d’agglomération. Autrement dit, le niveau d’aides de Dijon (ville et agglomération) sur cette saison 2013/2014 en D2 est quasiment le double de ce que le CDB touchait en D1 il y a 3 ans (195 000 euros) !

Les attaques médiatiques dont le Grand Dijon a été l’objet à plusieurs reprises sont non seulement incompréhensibles mais aussi injustes au regard de l’absence de soutien du Conseil Général de la Côte d’Or qui, non content d’avoir octroyé une subvention 2013/2014 à la baisse (le Département donne au final 6 fois moins que la ville et le Grand Dijon !), ne daigne même pas répondre aux sollicitations que le club aurait faites, ni pour une aide exceptionnelle ni pour une potentielle dotation de fonctionnement… Enfin, le procès sur une absence de parité dans les choix du Grand Dijon, entre le hand masculin (le DBHB) et le hand féminin, n’a pas de sens car le montant des subventions tient compte de critères objectifs, qui renvoient principalement à l’économie du sport (le montant des contrats des joueurs notamment) sur laquelle nous ne pouvons pas peser localement. »

Une explication claire sur la position de l’agglomération Bourguignonne et qui ne risque donc pas de changer. Le CDB va donc devoir certainement trouver ailleurs pour boucler son budget.

Poster un commentaire