vendredi 4 décembre 2015

PUBLICITÉ

Ligue AF : Mulhouse et Paris toujours invaincus

La Ligue A offrait le week-end dernier le septième acte du championnat. Mulhouse et le Stade Français Paris-St Cloud n’ont pas tremblé, St-Raphaël a fait tombé devant son public Béziers, Terville-Florange, Nantes ou encore Cannes se sont également imposés.

Chamalières 0-3 Terville Florange : Terville enchaine

En ouverture, Chamalières recevait dans sa salle les Mosellanes de Terville-Florange. Devant leur public, malgré un début de match assez équilibré, les joueuses d’Amman Toubani ont été mise en difficulté par les attaques mosellanes et leur maladresse. L’écart a vite grimpé (7-13) et le premier set est revenu aux Tervillos. Dans le second set, les locales ont rectifié leurs erreurs cependant l’avance de cinq points que possédaient les locales a été réduite à néant. Grâce à Tanya Acosta ou encore Ludmilla Lican, les joueuses de Pompiliu Dascalu sont revenues au score puis ont su dès leur première balle de set conclure la deuxième manche. Dans le troisième set, les Mosellanes ont su creuser un écart après le premier temps mort technique. Même si les Auvergnates ont sauvé trois balles de match, la quatrième a été fatale. Le TFOC enchaine une troisième victoire consécutive. Chamalières continue lui son apprentissage de la Ligue A.

Saint Raphaël 3-1 Béziers : Deux de chute pour Béziers

Saint-Raphaël accueillait les Angels. Devant leur public, les Sudistes voulaient oublier leur défaite en Moselle tandis que Béziers voulaient suivre le rythme du duo Mulhouse/Paris et effacer la déception de l’élimination en Challenge Cup. Dans le match du rachat, St Raphael, grâce notamment un contre efficace (20 blocks gagnants) a vite mis en déroute une équipe de Béziers qui n’arrivait pas à trouver le bon rythme. Les deux premières manches ont tourné en faveur des locales. Cyril Ong à l’issue de la pause a choisi de sortir Lindsay Mc Cabe au profit d’Anna Nazarenko. Choix payant, sous l’impulsion d’Hélène Schleck et Héléna Cazaute suralimentées par leur passeuse, les Angels ont su réagir pour décrocher la troisième manche. Cependant deux joueuses ne suffisent pas et les partenaires de Liesbet Vindevoghel, assez discrète depuis deux matchs, ont su conclure un quatrième acte mené de bout en bout. Les Angels vont devoir vite réagir dès ce samedi face au leader parisien. Saint-Raphaël reprend sa marche en avant et se rendra à Mulhouse avec une confiance retrouvée.

RC Cannes 3-1 Pays d’Aix Venelles : Cannes redresse la barre

Au Palais des Victoires, le RC Cannes voulait relever la tête après sa lourde défaite à Nantes et sa nouvelle défaite en Ligue des Champions face à Ekaterinburg tandis que le PAVVB visait au minimum un point face à un ogre devenu « battable ». Le début de match est en faveur des azuréennes qui dans le premier set se sont détachées assez vite et les protégées de Yan Fang ont remporté le premier acte 25-21. Dans le deuxième acte, ce sont les visiteuses qui ont fait la course en tête et malgré l’entrée de Sara Hutinski ancienne joueuse de Venelles, le PAVVB a remporté 25-23 le deuxième set. A un set partout, Yan Fang a décidé de sortir Marika Bianchini pour faire rentrer Alexandra Lazic. Bien emmené par les vingt points de sa capitaine Sanja Bursac et les vingt-deux de Nadia Kodova, le RC Cannes a su redresser la tête pour remporter facilement les troisièmes et quatrièmes manches 25-16 puis 25-14. Le RC Cannes revient à hauteur de Béziers tandis que Venelles est à égalité avec St-Raphael à la cinquième place. Ce samedi, Cannes ira défier Terville en pleine confiance tandis que les Aixoises reçoivent Nantes en ouverture de la journée.

VB Nantes 3-0 Vandoeuvre : Nantes plonge Vandoeuvre dans le doute

Après un début de saison en dent de scie, le VB Nantes avait l’occasion de confirmer contre Vandoeuvre-Nancy son bon match de la semaine passée face à Cannes. Face à elles, les Lorraines avaient pour ambition de stopper la série négative de quatre défaites de suite. Le début de match est à l’avantage des lorraines. Bien emmenés par le duo Isaline Sager-Weider/ Yulia Stoyanova, Vandoeuvre fait la course en tête dans le premier acte. Cependant au moment de conclure, ce sont les Nantaises qui sont les plus promptes et remportent la première manchet dès leur première balle de set (25-23). Le second acte commence à nouveau avec un bon départ des partenaires de Julie Mollinger qui mène rapidement 12-9 cependant les protégées de Sylvain Quinquis arrivent à redresser la barre pour passer un 7-1 aux lorraines. On pensait le VB Nantes lancé vers le gain du second set et pourtant menées 20-17, les partenaires d’Alexia Djilali enchainent quatre points de suite pour repasser en tête 21-20. Comme lors du premier acte, dans le money time ce sont les co-équipières de Marion Gauthier-Rat qui arrachent le deuxième set 25-23. La perte du deuxième set a porté un coup au moral des panthères qui petit à petit ont sombré dans le troisième. Le VB Nantes s’impose 25-13 et remporte donc ce match. Les Lorraines tenteront de battre Chamalières dans un duel de promus tandis que le VB Nantes ira à Venelles.

Stade Français Paris St-Cloud 3-0 & Le Cannet // Istres 0-3 Mulhouse  : Les leaders assurent

Les deux équipes encore invaincues du championnat le Stade Français Paris St-Cloud et Mulhouse étaient opposées à deux équipes en quête d’un premier succès. Le Cannet se rendait dans la capitale tandis qu’Istres accueillait le club entrainé par Magali Magail. Dans la capitale, les Cannetanes avec un bloc efficace ont longtemps mis en difficulté les joueuses de Stijn Morand. Le début de match était à l’avantage des Mariannes qui ont longtemps fait la course en tête. Cependant les joueuses de Riccardo Marchesi ont su s’accrocher et c’est au terme d’un très long chassé croisé que les partenaires de Grace Carter ont remporté difficilement la première manche 32-30. Dans le deuxième acte les Cannetanes ont longtemps fait jeu égal avec l’équipe de la capitale mais sous l’impulsion du trio Grace Carter, Flore Gravesteijn et Alexandra Dascalu, les Mariannes ont su se détacher après le premier temps mort technique pour s’imposer facilement 25-16. Le troisième acte a été un copié/collé du premier avec un bon départ du Stade Français puis un retour des partenaires de Marina Zambelli et enfin une victoire à l’arraché des Mariannes 30-28.

Dans le Sud de la France, les Istréennes ont été assez vite dépassées par des Alsaciennes bien emmenées par le duo Bojana Markovic / Maëva Orle. Dans la première manche, les Istréennes possédaient trois points d’avance au deuxième temps mort technique mais Mulhouse a placé une accélération pour repasser devant et remporter le premier set 25-21. Les deuxièmes et troisièmes manches ont été également en faveur de Mulhouse même si le duo Odette Ndoye/Kathleen Luft 29 points à elles deux ont longtemps pu contenir les assauts venant des volleyeuses de l’Est de la France. Au final, aucune surprise n’a eu lieu et le match prévu ce vendredi entre Istres et Le Cannet verra l’une de ces deux équipes débloquer enfin le compteur de victoires. Du côté des leaders, le Stade Français Paris St Cloud se déplace à samedi au Four à Chaux pour y défier Béziers tandis que Mulhouse accueille St-Raphaël et Liesbet Vindevoghel, la meilleure marqueuse du championnat ce lundi.

Comments are closed.