lundi 26 octobre 2015

PUBLICITÉ

Ligue AF : La chasse au RC Cannes est ouverte

Alors que depuis une petite semaine le championnat de France de volley a repris, le RC Cannes, qui a en grande partie du recomposer une équipe reste favori à sa propre succession. Mais les prétendants comme Le Cannet, Nantes, Béziers, Istres, Mulhouse ou encore le Stade Français Paris St-Cloud voir même Aix-Venelles veulent essayer de briller et battre les joueuses de Yan Fang. Dans le bas de classement, la course au maintien sera intéressante à suivre entre St Raphael, Terville Florange sauvés en Ligue A et les promus Chamalières et Vandoeuvre Nancy.

Comme depuis deux décennies, le Racing Club de Cannes reste le favori à sa propre succession. Malgré la retraite de la légende Victoria Ravva, les départs de Juliann Faucette, Maret Grothues ou encore Logan Tom, Yan Fang et Anny Courtade n’ont pas manqué d’ambition pour cette saison. Trois internationales ont signé cet été sur la Croisette. La passeuse italienne Letizia Camera a pour tâche de suppléer à l’Allemande Mareen Apitz. La Cubaine Rachel Sanchez Perez remplace elle poste pour poste Nneka Onyejekwe tandis que le rôle de Faucette est repris par la Bulgare Gergana Dimitrova. Le Racing a aussi recruté en Ligue A en faisant venir Myriam Kloster MVP du dernier championnat qui doit assumer un rôle auparavant joué par Victoria Ravva. Le club a tout de même su garder les jeunes Sanja Bursac et Alexandra Lazic ainsi que la libéro Déborah Ortschitt.

Un championnat plus resserré ?

Premier prétendant pour renverser les Cannoises, les joueuses du Cannet. Les finalistes et vainqueur de la Coupe de France doivent reconstituer un effectif où seules Elisabeth Fedele et Marina Zambelli sont encore présentes cette saison. La libéro américaine Nicole Davis partie, c’est la Japonaise Sayaka Tsutsui qui a pris le rôle dédié à la défense. A la passe, c’est la Dominicaine Niverka Marte qui a repris le flambeau. La pointue Jineiry Martinez ou encore la Néerlandaise Debby Stam Pilon ont également rejoint le club entrainé par Riccardo Marchesi. Le club de l’ASPTT Mulhouse a lui l’ambition de retrouver au minimum la finale du championnat. Pour cela Magali Magai et son staff ont misé sur l’internationale tricolore Maeva Orle pour mener l’attaque. A la création du jeu, la Grecque Athina Papafotiou a la lourde tâche de succéder à la légende mulhousienne Armelle Faesch qui a pris sa retraite à l’issue des play-offs la saison passée. Cette saison marque également le retour de la centrale russe Yulia Ferulik au sein du club. Le club a également fait venir Klara Klaric, Bojana Markovic ou encore Astrid Souply.

Finaliste il y a deux saisons le VB Nantes cherche à retrouver le haut de la hiérarchie. Pour cela Sylvain Quinquis mise sur trois nouvelles joueuses. L’Américaine Katherine Harms débarque en Loire Atlantique en provenance de Stuttgart. La pointue est rejointe dans l’Ouest par sa compatriote Nia Grant qui vient de finir son cursus universitaire à Penn State, une université reconnue pour le volley. La réceptionneuse attaquante canadienne Shanice Marcelle a également été choisi par le staff nantais pour rejoindre l’effectif. Le dernier sujet chaud de l’intersaison pour le club jaune et bleu a été le remplacement de leur passeuse. Pour succéder à Nikoletta Koutouxidou, le staff avait initialement pensé à Fernandinha mais la Brésilienne a préféré se retirer du monde du volley. Le club s’est alors tourné vers Keylla Fabrino Ramos. Du côté de Béziers, comme la quasi totalité des clubs de Ligue A, une nouvelle passeuse est arrivée au club. L’Allemande Lena Möllers a été choisie pour créer le jeu et permettre de faire grandir des jeunes du centre de formation comme la centrale Pauline Martin ou encore la réceptionneuse attaquante Héléna Cazaute. Les Angels ont également recruté la nouvelle jeune internationale Safiatou Zongo en provenance de la capitale mais surtout conservé leur libéro Alexandra Rochelle et leur capitaine emblématique Hélène Schleck.

Demi finaliste l’an passé, les Mariannes du Stade Français-Paris Saint Cloud vise mieux cette saison et pour cela malgré des moyens modestes, le club de la capitale a su conserver les cadres de son vestiaire à commencer par la Britannique favorite des supporters et capitaine Grace Carter. Les Belges Maud Catry, Nina Coolman, la Néerlandaise Flore Gravestijn tout comme la jeune et talentueuse libéro Lisa Menet-Haure sont également restées. Les problèmes financiers rencontrés par le club de Vannes ont permis à Stijn Morand et son staff de recruter la passeuse internationale Laurianne Delabarre et la pointue Alexandra Dascalu. Autres arrivées de marque chez les Mariannes, l’Italienne Alessia Fiesoli réceptionneuse attaquante et l’internationale belge Aziliz Divoux, passeuse.

Le club d’Aix-Venelles a aussi connu une intersaison sans trop de changement. Sept joueuses ont été conservées comme Sona Mikyskova, Tamara Matos Hoffmann, Lydia Oulmou ou encore la libéro Laura Ong. Ludmilla Da Silva est arrivée en provenance de Béziers et est venue remplacer Valentina Zaloznik. La passeuse italienne Valeria Caracuta a également été signée par le staff provençal. Du côté de la seconde équipe provençale, Istres a choisi Tiphaine Sevin l’ancienne passeuse de Terville-Florange pour remplacer Ivana Vasin qui a pris comme Armelle Faesch sa retraite. Le club a également recruté les Colombiennes Yuranny Romana Perea et Yessica Angulo Jaramillo tout comme la libéro brésilienne Evelyn Delogu., Savannah Leaf et Bianca Gommans.

4 clubs dans la course au maintien

Quatre équipes vont essayer de consolider leur place en Ligue A et si possible décrocher un ticket en play-offs. Repêché en Ligue A suite au refus d’accession du club du Hainaut, Saint Raphael souhaitera gagner sur le parquet son maintien. Pour cela huit nouvelles joueuses sont venues garnir les rangs des Sudistes. Arrivée dans le cadre d’un partenariat entre Le Cannet et Saint Raphael, la jeune internationale française Kim Novak se voit propulsée dans le 6 de départ. Pour apporter de l’expérience à ce groupe de jeunes, le staff a misé sur la pointue estonienne Anna Kajalina et les Italiennes Sara Menghi et Veronica Angeloni. Sauvées à la dernière journée l’an passé, Terville-Florange souhaite se faire moins peur pour assurer son maintien. Le club de l’Est a du recréer un effectif avec neuf nouvelles têtes. La recrue majeure se nomme Ludmilla Lican l’ancienne pointue du club du Hainaut. La nouvelle passeuse est Maria Corral Bouza. Elle sera chargée d’alimenter en bons ballons Miriam Sidibe, Nora Bogdanova ou encore Polina Pitou.

Les promus Chamalières et Vandoeuvre –Nancy viseront avec une stratégie différente un solide maintien. Le club auvergnat mise sur la filière des joueuses issues du continent africain. Les Kényanes Evelyn Makuto MVP de la dernière coupe d’Afrique et Esther Wangeci ont été recrutées et sont venues rejoindre un contingent déjà fourni composé des camerounaises Stéphanie Fotso, Christelle Tchoudjang Nana, des kényanes Jane Wairmu et Brackcides Kadambi. Du côté lorrain, les joueuses ayant participé à la montée ont pour la plupart été conversées comme par exemple la libéro Manon Bernard, Julie Mollinger, Alona Maysheva ou encore Isaline Sager-Weder. Tatjana Puzovic est remplacée par la Bulgare Yulia Stoyanova. La passeuse hollandaise Inke Molendjik a également été recrutée.

Le point après 2 journées

Après deux journées, la grande surprise vient du promu lorrain qui a signé deux victoires dont une contre Le Cannet qui après avoir traversé la terrible épreuve des intempéries qui ont endommagés les installations du club n’a toujours pas gagné le moindre match tout comme Istres, Terville-Florange et St Raphael. Les Raphaeloises en perdant deux fois au tie-break comptent le même nombre de points que Venelles et Chamalières qui ont remporté un match. Vandoeuvre-Nancy partage la tête du championnat avec le Stade Français Paris St-Cloud et Mulhouse qui, pour le moment, n’ont pas perdu le moindre set. Un point derrière le duo de tête et troisième équipe encore invaincue le Racing Club de Cannes remporte difficilement ses matchs mais continue de gagner. Béziers est actuellement quatrième avec une victoire et une défaite au tie-break contre Cannes. Les Angels devancent le VB Nantes.

En milieu de semaine, les coupes d’Europe commencent et le championnat continuera samedi prochain avec notamment un choc entre les Mariannes et Nantes. Le Cannet cherchera à gagner pour la première fois devant son public tandis que Vandoeuvre-Nancy se déplacera à Béziers.

Le classement interactif

Comments are closed.