mercredi 11 novembre 2015

PUBLICITÉ

Ligue AF – J4 : Mulhouse au presque parfait

La quatrième journée de Ligue A s’est déroulée le week-end dernier. Si les favoris ont tenu leur rang comme Mulhouse, Beziers ou encore le Stade Français Paris-St Cloud, le RC Cannes s’est rassuré tandis qu’Istres et Le Cannet recherchent encore leur première victoire.

Vandoeuvre Nancy 0 – 3 Mulhouse : Le derby pour Mulhouse

L’incipit de cette quatrième journée proposait un derby entre les deux clubs de l’Est. Le promu Vandoeuvre Nancy recevait le leader Mulhouse. Malgré leur première défaite la semaine passée contre les Angels, les joueuses de Cyril Wozniak souhaitait relever avec brio leur deuxième test consécutif tandis que chez leur voisin lorrain, les partenaires de Maëva Orle et Bojana Markovic visait elles la passe de quatre. Ce sont les joueuses locales qui commencent sur les chapeaux de roue grâce aux deux anciennes mulhousiennes Isaline Sager-Weider et Alexia Djilali qui profitent d’une réception alsacienne défaillante. Les Lorraines mènent 10-6 mais une série au service de la Croate Klara Alaric permettent aux joueuses de Magali Magail de passer devant (13-10). Et pourtant les promues arrivent à revenir pour mener au deuxième temps mort technique (16-15). Cependant à 20-18, les partenaires de Julie Mollinger ont connu un second trou d’air fatal dans le premier set encaissant à nouveau sept points consécutifs. Le gain du premier set a mis en confiance les Mulhousiennes qui à ont réussi à créer un premier écart avec l’apport depuis le banc d’Astrid Souple (9-6). Cet écart a ensuite grimpé à +7 (20-13) mais les Nancéiennes ont petit à petit recollé au score grâce à entre autre Yuliya Stoyanova. Mais comme souvent les grandes équipes sont présentes dans les points importants et Mulhouse arrive dans un dernier effort à conclure le deuxième set 25-21. Le dernier set a lui été complètement maitrisé par l’ASPTT qui a étouffé assez vite les derniers espoirs lorrains dans la rencontre. Au final le VNVB concèdent leur seconde défaite tandis que pour la première fois depuis 2010, les Mulhousiennes continuent à caracoler en tête du championnat.

RC Cannes 3-0 Chamallières : La réaction d’un champion blessé

Nous avions quitté les Cannoises la semaine dernière sur une défaite face à Saint-Raphaël mais au Palais des Victoires, les joueuses d’Anny Courtade souhaitaient une réaction face à Chamallières. Le promu auvergnat restait sur deux victoires consécutives avait de se rendre chez le multiple champion de France. Ce match marquait les retrouvailles entre le « Chinois » Yan Fang et celui qui a été son adjoint et est maintenant coach des Auvergnates Atman Toubani. Devant leur public, les Racingwomen ont mis du temps à entrer dans le match face à des Panthères qui au fil des matchs ont fait le plein de confiance. Au premier temps mort technique, ce sont les volleyeuses vétues de noir et rouge qui sont devant celles en bleu et jaune (8-7). Cependant sous l’impulsion de Nadia Kodova et Rachel Sanchez Perez, les Azuréennes ont su petit à petit prendre la mesure de leur adversaire (16-14 puis 21-19). Les partenaires de Sanja Bursa ont placé une accélération décisive en fin de premier set pour remporter celui-ci 25-20. Contrairement au premier set, les Cannoises ont bien démarré le deuxième acte en se détachant rapidement 8-4. Cependant les partenaires de Christelle Nana ont su maintenir longtemps l’écart sous les quatre longueurs.  Au second temps mort technique, cet écart n’est que de deux points (16-14). Finalement Marika Bianchini et les Cannoises ont su comme à la fin du premier acte accélérer pour finalement remporter la deuxième manche 25-19. Après la pause de dix minutes, Chamallières et le RC Cannes se sont rendus coup pour coup jusqu’au premier temps mort technique où les Auvergnates sont devant (8-7). A partir de ce moment, la réception des rouges et noirs a baissé et les Cannoises ont construit un gros break pour mener de cinq point au second temps mort technique (16-11). Au retour de celui-ci, les joueuses de Yan Fang ont continué tambour battant pour conclure largement le match 25-13. Chamillières concède sa deuxième défaite de la saison après celle inaugurale contre le Stade Français Paris-St Cloud tandis que le Racing se relance après sa défaite surprise de la semaine passée face à Saint Raphaël.

Nantes 2-3 Saint Raphaël : Lisbet Vindevoghel en mode MVP

Devant leur public, les joueuses de Sylvain Quinquis souhaitaient oublier leur défaite face aux Mariannes et préparer au mieux leur match retour de CEV Cup contre le Khimik Youzhny tandis que Saint Raphaël et leur recrue Lisbet Vindevoghel voulaient envisager un nouveau succès de prestige face à une équipe de européenne. Ce sont les Sudistes qui démarrent fort le match avec une avance de six points au premier temps mort technique. Anna Kajalina et la n°6 Belge Lisbet Vindevoghel martyrisent la défense de Loire Atlantique et malgré les ajustements proposés par Sylvain Quinquis, l’avance des Raphaëlloises a été parfaitement gérée par les joueuses de Giulio Cesare Bregoli qui remportent facilement le premier set 25-19. Dans le deuxième acte, les Nantaises ne ratent pas leur entame et tiennent tête à St-Raphaël. Après le premier temps mort technique (8-7), les volleyeuses de l’Ouest ont fait grandir l’écart  à sept points à l’issue du second temps mort technique (16-9). Malgré un petit sursaut d’orgueil des Varoises, le VB Nantes a su remporter le deuxième set également 25-19. Après la pause, Saint-Raphaël repart mieux que le VB Nantes et mène de trois points au premier temps mort technique. Les Nantaines grâce à Els Vandesteene ou encore Nia Grant arrivent à résister mais après le second temps mort technique, les Nantaises encaissent un fatal 9-2 qui offrent aux Varoises le troisième set. Comme souvent avec Nantes, les joueuses après un trou d’air arrivent à trouver un souffle nouveau et commencent tambour battant le quatrième set. Dès le premier temps mort technique les volleyeuses de Loire Atlantique comptent quatre point d’avance. Avance que les partenaires de Marion Gauthier Rat ont su conserver et même accroitre. Les joueuses locales remportent le quatrième set 25-17 et décrochent un nouveau tie-break. Sous l’impulsion de Liesbet Vindevoghel, auteure au total de 31 points, St-Raphaël démarre mieux ce set décisif en menant 5-3 puis 10-8. La pression raphaëlloise a fini par faire craquer les Nantaises qui perdent le tie-break 15-9 et donc le match. Les Nantaises concèdent leur troisième défaite en quatre rencontre tandis que les joueuse de la Côte d’Azur reviennent à un bilan équilibré de deux victoires pour deux défaites.

Pays d’Aix-Venelles 2-3 Stade Français Paris St-Cloud:  Les ReBelles accrochent un point

Le co-leader parisien se déplaçait en terres provençales pour tenter de suivre le rythme effréné du leader mulhousien. En face les volleyeuses de Venelles voulaient confirmer leur bonne performance de la semaine passée face aux Canetanes. D’entrée de match, c’est le PAVVB qui commence fort en marquant six des sept premiers points de la rencontre. Cependant petit à petit les partenaires de Grace Carter parviennent à revenir au score pour ne compter plus qu’un point de retard au second temps mort technique. Après celui-ci, les Mariannes enchaînent une petite série pour mener 21-17. Les volleyeuses de la capitaine conservent leur avance pour remporter le premier set 25-22. La deuxième manche est un copier coller du premier set avec un début à l’avantage de Venelles qui mène 8-6 au premier temps mort technique. Cependant dans un set accroché, ce sont les joueuses de Stijn Morand qui en fin de set parviennent à faire la différence et mener deux sets à zéro. Après la pause de dix minutes, ce sont les joueuses du Sud qui retrouvent le rythme en prenant la tête dès le début de set pour ensuite creuser petit à petit un écart. Passé de deux à six points entre le premier temps mort technique et la fin de set, les ReBelles ne gagnent pourtant que cette troisième manche 25-21. Dans la quatrième manche, bien emmenées par le duo Camille Crousillat / Anja Zdovc, les partenaires de Sona Mikyskova prennent rapidement quatre points d’avance. Avance de courte durée car au second temps mort technique ce sont bien les Parisiennes qui sont devant 16-15. Cependant grâce à Tamara Matos Hoffmann, les volleyeuses du PAVVB arrivent à accrocher le tie-break. Cependant sous l’impulsion de la centrale Maud Catry et des attaquantes Nina Coolman et Alessia Fiesoli, les Mariannes parviennent à se détacher dans la seconde partie du set décisif et à capitaliser une avance de quatre points. Au final c’est sur le score de 15-10 que le Stade Français Paris St-Cloud gagne un match que les ReBelles n’ont pas voulu offrir. Malgré un point de perdu, les Mariannes conservent la deuxième place du classement tandis que Venelles possède maintenant un bilan de deux victoires pour deux défaites.

Béziers 3-1 Le Cannet : Les Angels enfoncent les Canetanes

On aurait pu considérer ce match comme un choc avant le début de la saison mais c’est finalement un match des extrêmes qui opposaient les Biterroises et les joueuses du Cannet. Cependant le premier set a été de très haut tenue avec un bon départ des Canetanes qui mènent assez facilement 8-5 au premier temps mort technique. Cependant, les Angels ont su réagir et le duo Stefania Okaka / Hélène Schleck a su maintenir ses équipières dans le set et même passer devant au second temps mort technique. Les joueuses de Riccardo Marchesi ont su par un bon bloc recoller à 24 partout mais au final, la capitaine Hélène Schleck a su offrir à son équipe le premier set 26-24. Les débats sont assez équilibrés en début de deuxième acte avec un score qui reste serré (6-6). C’est après le premier temps mort technique que les Angels ont su petit à petit creuser un écart qui a grandi jusqu’à huit points à la fin du set (25-13). Après la pause de dix minutes, les Angels recommencent tambour battant avec une avance de quatre points au premier temps mort technique. Cependant les partenaires de Marina Zambelli ont su se faire violence pour revenir à 8-8 et malgré l’avance d’un point des Angels au second temps mort technique, ce sont les Canetanes qui profitent du relâchement des joueuses de Cyril Ong pour empocher le gain du troisième acte. Dans le quatrième acte, les partenaires de Jineiry Martinez et Elisabeth Fedèle sont au coude à coude avec celles de Pauline Martin et Iena Mollers. Au premier temps mort technique ce sont les pensionnaires du Four à Chaux qui mène devant leur public 8-6. Et pourtant les joueuses du Cannet ne baissent pas les bras et arrivent à inverser la tendance pour mener d’un point au deuxième temps mort technique. A l’issue de celui-ci, les Angels ont placé une accélération fatale aux Azuréennes qui s’inclinent 25-19 dans ce set et pour la quatrième fois de la saison. Béziers continue sa belle saison avec une troisième victoire en quatre matchs et une troisième place au classement. Pour le Cannet, toujours aucun point en quatre rencontres, et ça devient inquiétant.

Terville Florange 3-0 Istres : Une première avec la manière pour le TFOC.

Avant cette journée, trois équipes n’avaient pas encore remporté la moindre victoire. Le Cannet mais également Terville Florange et Istres qui s’affrontaient en clôture de cette quatrième journée. Terville a affronté les trois équipes qui trustent le haut du classement (Mulhouse, Paris St-Cloud et Beziers). Ce match face à Istres marque un premier test face à une opposition plus modeste. Cependant les Tiphaine Sevin et Silvana Dascalu ne voulaient pas partir vaincues d’avance face à leurs anciennes partenaires. Et dans un début de match serré, ce sont les provençales qui prennent le score à leur compte avec une avance d’un point au premier temps mort technique. Cependant, petit à petit les partenaires de Tanya Acosta, placée dans le six de départ par son coach, ont petit à petit su contenir les attaques adverses. Malgré une réception assez faible (20%) le TFOC a pris le score à son compte à l’aube du second temps mort technique. Les Tervillo bien emmenées par Polina Pitou et Nora Bogdanova menaient de deux point (16-14) et cet avance s’est accrue pour remporter le premier set 25-19. Le deuxième set a vu Istres prendre les devants. Les volleyeuses istréennes mènent de deux points lors du premier temps mort technique puis de trois au second. Et pourtant alors que l’on les pensait lancées vers le gain de la deuxième manche, les Tervillo infligent un sévère 8-0 aux provençales et gagnent ce set avec cinq points d’avance 25-20. Dans le troisième acte, comme à leur habitude ce sont les Provençales qui prennent la tête au premier temps mort technique. Cependant comme dans les deux autres sets, les vollyeuses du TFOC arrivent point par point à grignoter leur retard et creuser l’écart. Les joueuses de Pompiliu Dascalu mènent de quatre points au second temps mort technique. Fort de cette avance, les Tervillo ont conclu la partie sur le score de 25-19. C’est la quatrième défaite en autant de rencontres pour Istres tandis que Terville Florange ouvre son compteur de victoires.

Le programme de la cinquième journée.

Le choc de cette cinquième journée oppose dans la capitale les Mariannes du Stade Français Paris St-Cloud au RC Cannes. Les Cannoises veulent montrer leur progrès face à une équipe ambitieuse. En face Stijn Morand et ses joueuses simplement battus au tie break l’an passé veulent passer une étape supplémentaire dans le développement du club. La journée s’ouvre ce vendredi par le match entre St-Raphaël et Vandoeuvre Nancy. Ces deux clubs visent leur troisième victoire à l’issue de ce weekend. Istres tentera de décrocher face à Venelles son premier succès. Le Cannet visera le même objectif face à Terville Florange. Le promu Chamailières accueille le VB Nantes tandis que dans le haut du tableau Mulhouse accueille Beziers dans la seconde belle affiche de la journée.

Le classement interactif

Poster un commentaire