mardi 3 novembre 2015

PUBLICITÉ

Ligue AF – J3 : Un de chute pour Cannes et Vandoeuvre

La troisième journée de Ligue A Féminine jouée le week-end dernier a réservé quelques surprises. Le RC Cannes et Vandoeuvre Nancy ont perdu leur premier match de la saison tandis que Mulhouse et le Stade Français Paris St Cloud gardent le cap avec un troisième succès consécutif.  Le Cannet, Istres et Terville Florange sont encore à la recherche de leur première victoire. 

Istres 2-3 Chamalières

Vendredi, le match d’ouverture opposait Istres toujours à la recherche d’un premier succès à Chamallières. Le club auvergnat cherchait à confirmer sa victoire contre St Raphaël la semaine passée. Menées deux sets à un, les joueuses auvergnates ont su inverser la tendance pour remporter la quatrième manche et dominer largement le tie break 15 points à 7. Malgré les 38 points du duo Kathleen Luft / Odette Ndoye, les Provençales recherchent encore leur première victoire tandis que Chamalières enchaîne un deuxième succès après celui de la semaine passée contre Saint Raphaël.

St Raphaël 3-2 Cannes

Les Raphaelloises ont signé l’exploit de cette journée. Dans l’un des nombreux derby de la côte d’Azur, les joueuses de Giulio Cesare Bregoli recevaient l’ogre Cannois. Dans le match des extrêmes, les Cannoises ont tenu leur rang pendant les deux premières manches grâce notamment à Nadiia Kodola auteur de 26 points. Le troisième set a marqué un tournant. Les partenaires de Kim Novak bien aidées par la nouvelle recrue belge Liesbet Vindevoghel (joker médical arrivé fin octobre) ont su gagner un set où elles ont relevé la tête. Elles ont ensuite confirmé en s’imposant 25-21 dans la quatrième manche pour recoller à la marque. Dans le tie break toujours sous l’impulsion de Vindevoghel (22 points) et portées par leur public, les Raphaelloises ont pris rapidement de l’avance dans le tie break. Avance fatale aux Azuréennes qui concèdent face à leur voisin sudiste leur première défaite de la saison.

Mulhouse 3-1 Terville Florange

Deux équipes n’avaient pas perdu le moindre set avant cette troisième journée: l’ASPTT Mulhouse et le Stade Français Paris Cloud. Les Mulhousiennes accueillaient les joueuses de Terville Florange. Face aux joueuses de Pompiliu Dascalu, les alsaciennes ont rapidement pris les devant dans la première manche même si Polina Pitou et ses partenaires les ont longtemps accroché dans le premier set qu’au final Mulhouse a remporté 25-20. Malgré la perte de la première manche, Terville a continué son jeu et les Mosellanes ont profité d’une baisse de niveau de jeu des joueuses de Magali Magail pour empocher le deuxième set sur le score de 25-19. Le troisième set a été très accroché mais au final les volleyeuses alsaciennes ont pris l’avantage 26-24. La perte de ce set accroché, a porté un coup au moral de Terville qui a connu un baisse de régime. Menée de quatre points au premier temps mort technique et de sept après le second, les volleyeuses de Moselle n’ont pas pu remonter le lourd handicap et s’inclinent pour la troisième fois en trois match.

SF Paris St-Cloud 3-1 Nantes

Du côté de la Capitale, les deux équipes engagées en Coupe de la CEV s’affrontaient. Les joueuses de Stijn Morand souhaitaient vite effacer la contre performance d’un match perdu contre Kangasala et enchaîner un troisième succès en trois matchs. Celles de Sylvain Quinquis visaient un deuxième succès dans la semaine après une victoire au tie break contre le Khimik Yuzhny. Ce sont les joueuses de Loire Atlantique qui signent le meilleur départ en menant rapidement 15-9. Moment choisi par les partenaires de Grace Carter pour enchaîner une série de sept points consécutifs et passer devant au second temps mort technique 16-15. Portées par Nina Coolman (24 points) et Alessia Fiesoli (18 points), les Mariannes ont remporté le premier set 25-21 mais également le deuxième sur un score un peu plus large de 25-16. La pause de dix minutes a fait du bien aux joueuses nantaises qui ont fait déjouer les Parisiennes. Menées de quatre points après le deuxième temps mort technique et malgré les bonnes défenses de Lisa Menet-Haure et l’entrée efficace de Flore Gravesteijn, les Mariannes ont cédé le troisième set au VB Nantes sur le score de 25-22. Les joueuses de Stijn Morand vexées par la perte de ce set se sont reprises et ce sont les Nantaises qui se sont mises à déjouer. Le 4e set n’a alors vu qu’une seule équipe sur le terrain, l’équipe parisienne (25-10). Troisième victoire pour le Stade Français Paris St Cloud tandis que le VB Nantes possède lui maintenant un bilan négatif d’une victoire pour deux défaites.

Le Cannet 1-3 Venelles

L’affiche du dimanche opposait Le Cannet et le club de Venelles. Les Canetanes étaient à la recherche de leur première victoire tandis que Venelles voulaient se reprendre après leur défaite 3-0 face à Mulhouse. Le premier set voit les joueuses de la banlieue d’Aix dominer les finalistes du dernier championnat. Rapidement menées au score les joueuses de Riccardo Marchesi n’ont pas su remonter un handicap de cinq points après temps mort technique. Au contraire, les partenaires de la libéro Laura Ong ont creusé l’écart pour gagner la première manche 25-16. Dans le deuxième acte les Canetanes se sont reprises et ont su profiter d’une grosse baisse en réception des volleyeuses provençales qui menaient pourtant comme au premier set de cinq points (16-11). Les partenaires de Marina Zambelli ont su se faire violence pour remonter et gagner le deuxième set 25-23. La pause de dix minutes a fait du bien à Venelles qui a retrouvé un haut niveau de jeu et le troisième set a été à sens unique. Les joueuses de Felix André l’ont remporté 25-15. Dans le quatrième set, comme dans les autres manches le PAVVB a rapidement pris les devant (8-5 puis 16-10) cependant l’ESCR Volley est revenu à deux points 21-19 mais les Provençales ont su remettre un coup d’accélérateur pour anéantir tout espoir de retour canetan. Troisième défaite en autant de match pour les vainqueurs de la Coupe de France 2014. Le PAVVB signe lui sont deuxième succès de la saison après la victoire inaugurale au tie break contre St Raphaël.

Béziers 3-0 Vandoeuvre

Le match de clôture opposait lundi Béziers au surprenant promu Vandoeuvre-Nancy. Les Angels simplement battues au tie break par le RC Cannes la semaine passée recevaient le surprenant promu lorrain dont l’entraîneur Cyril Wosniak indiquait dans la presse locale : son équipe allait passer un véritable test. Ce match pouvait permettre aux joueuses de la banlieue de Nancy de viser mieux qu’un simple maintien. Dès le début de match, bien emmenée par le trio d’attaque Cazaute, Schleck et Okaka les Angels impriment un rythme élevé que les Lorraines ont du mal à suivre. Menées de trois points après le premier temps mort technique et du double après le second, les partenaires de Julie Mollinger s’inclinent 25-18. Lors du deuxième acte, les Angels et les Lorraines sont au coude à coude et au premier temps mort technique, ce sont les Nancéiennes qui sont en tête (8-6). Avance de courte durée car les Biterroises réajustent leur jeu pour passer un 10-4 à leurs adversaires. Les coéquipières de la libéro Alexandra Rochelle passent en tête avant le second temps mort technique pour ne plus la lâcher. Au final les Angels remportent le deuxième set 25-16. Le début du troisième set est à sens unique pour Béziers qui passe un 8-0 aux volleyeuses lorraines. La qualité moyenne de la réception côté Angels a permis à Vandoeuvre Nancy de maintenir un écart sous les dix points mais au final c’est sur un score de 25-17 que Béziers remportent le troisième set et le match.

La quatrième journée commence dès ce jeudi avec un deuxième test pour Vandoeuvre Nancy qui affronte Mulhouse. Deux affiches sont au programme vendredi : le RC Cannes reçoit Chamalières et Nantes, Saint Raphaël. Ce samedi, Le Cannet tentera de décrocher son premier succès à Béziers tandis que le PAVVB recevra le Stade Français Paris St Cloud. L’affiche entre Terville et Istres clôturera cette quatrième journée.

Le classement interactif

Poster un commentaire