mardi 12 mai 2015

PUBLICITÉ

Anny Courtade : « Le RC Cannes n’attribuera plus le numéro 12. »

Après la 18ème victoire consécutive de son club en Championnat, la présidente emblématique du RC Cannes est revenue en exclusivité pour Femmes de Sport sur la rencontre, mais aussi sur le trio qu’elle forme avec Yan Fang et la désormais retirée des parquets, Victoria Ravva, dont elle veut retirer le numéro.

La Finale :

« Quelle finale ! Après un début comme celui-ci je me suis dit que l’on allait perdre 3-0 et que Victoria ne méritait pas cette fin et puis j’ai prié et on est revenu mais à 23-19 dans le quatrième set, j’ai perdu espoir. Mais les joueuses sont revenues et je savais qu’on allait gagner le tie-break. »

Le trio magique :

« Je pense que ce titre est le plus beau, c’est le vingtième du club, le dix-neuvième de Victoria. Avec Yan et Vica nous avons construit quelque chose d’exceptionnel en gagnant tous les titres. Je suis présidente depuis 23 ans, Yan est coach depuis 21 ans et Victoria au club depuis 20 ans. C’est juste extraordinaire. »

Victoria Ravva, sa 3e fille :

« Victoria, je la considère comme ma troisième fille, c’est une belle et bonne personne. Elle s’occupe des autres, handicapés ou personnes du bel âge. Elle a toujours été fidèle au club. Elle n’est pas une mercenaire. J’en ai vu passer. Je peux vous montrer des contrats où Victoria aurait gagné cinq fois plus qu’à Cannes mais elle a refusé pour rester. Je pense qu’on attribuera plus le numéro 12. Il faut que j’en parle à Yan mais personne ne fera comme Victoria. »

Comments are closed.