mercredi 7 août 2013

PUBLICITÉ

Voile – Lecointre/Géron passent en tête

Voile - Camille Lecointre - Mathilde Geron

A l’issue de la 2e journée des Championnat du Monde de Voile 470 à La Rochelle, Mathilde Géron et Camille Lecointre ont pris la tête du classement des Finales ce mercredi.

(Info Kaori)

En tête des sélections hier mardi, les deux bretonnes sont en tête des finales du Championnat du Monde de 470 ce mercredi soir, malgré deux courses en demi teinte ( 8è de chaque course). Leurs concurrentes les plus dangereuses, le duo néo-zélandais et le duo britannique sont respectivement 5è à 6 points et 8è à 17 points. Les chinoises Xiaoli Wang et Xufeng Huang les talonnent à 2 points, ainsi que les slovènes Tina Mrak et Veronika Macarol, 3è à 4 points.

Ce mercredi matin, la pression était plus forte sur les pontons rochelais, à l’ouverture des finales. En effet, chaque course compte déormais autant que le résultat des sélections courues lundi et mardi. Avant le début des finales, Camille et Mathilde n’affichaient aucun point (qui correspond à leur 1ère place des sélections), un zéro qui leur a été très précieux pour prendre la tête de la finale.

Les courses du jour des favorites, Camille Lecointre et Mathilde Geron (FRA), Aleh et Polly Powrie (NZL), Hannah Mills et Saskia Clark (GBR) témoignent de la pression montante mais aussi du niveau très serré de la flotte Or (*) dans laquelle elles courent : des résultats moyens à l’image de ceux de Camille et Mathilde ou décevants, 18è de la deuxième course pour les néo-zélandaises et 15è des deux courses pour les britanniques. Personne n’est donc à l’abri d’une contre-performance lourde de conséquences pour le classement général …

(*) : les 53 duos sont répartis en 3 flottes, or, argent et bronze. Chaque flotte regroupe des concurrents de niveau homogène.

Les mots d e Camille Lecointre : « Le vent était hyper tordu, bien plus pourri que prévu ! Nous avons pris de mauvais départs … Maintenant que la flotte est très homogène, c’est difficile de prendre de bons départs. Mais en tricotant, nous arrivons à nous en sortir, et pourtant, dans les deux courses, nous étions très très loin derrière au moins une fois par course …

Après un mauvais départ, on fait tout ce que l’on peut pour se refaire. Au final, on fait notre course sans faire attention aux autres et surtout, nous ne restons pas bloquées sur le schéma que nous avions envisagé avant le départ. Nous restons lucides et nous adaptons. Chaque course a été hyper stressante. Il faut se reposer avant la journée de demain qui compte trois courses …C’est surtout les nerfs qu’il faudra reposer ! »

Programme
Jeudi 8 août : 3 courses
Vendredi 9 août : 2 courses
Samedi 10 août : Medal race

Poster un commentaire