vendredi 20 juin 2014

PUBLICITÉ

Wimbledon : qui va succéder à Bartoli ?

Suite au tirage au sort de Wimbledon 2014, Serena Williams et Maria Sharapova sont dans la même partie de tableau et pourraient se rencontrer en quarts. Qui succèdera à Marion Bartoli, victorieuse en 2013 ?

Fait pas très fréquent dans un Grand Chelem, le tenant du titre ne sera pas aligné cette année pour cause de retraite sportive : après la victoire de Marion Bartoli en 2013, c’est l’Allemande Sabine Lisicki qui jouera le match « inaugural ». L’an passé, le tournoi avait subi une hécatombe d’éliminations aux premier et deuxième tours. Cette année, le trophée risque d’être très disputé.

Serena, pour renaître ?

Alors qu’elle participe à son 14e tournoi de Wimbledon, le parcours de Serena Williams semble difficilement prévisible cette année. Titrée cinq fois sur le gazon londonien, l’Américaine n’a pas encore joué sur herbe cette année et c’est silence radio depuis son élimination au deuxième tour de Roland-Garros face à l’Espagnole Garbine Muguruza. Mais attention, car à plusieurs reprises, une Serena faiblarde a retrouvé la force de revenir au sommet. C’était notamment le cas en 2012, où la numéro un mondiale, titrée cinq fois à Londres, s’est fait sortie au premier tour à Roland. Résultat, elle décroche dans la foulée Wimbledon, deux médailles d’or aux JO et quatre des six derniers tournois de la saison. Pour son premier tour, la numéro un mondiale affrontera sa compatriote, Anna Tatishvili, 114e mondiale.

Azarenka, freiner la déchéance

Du côté de Victoria Azarenka, les choses ont mal commencé avant même le tirage au sort. Eliminée l’année dernière au premier tour de Wimbledon, l’ancienne numéro un mondiale a passé plusieurs mois à l’écart entre février et le début de la saison 2014 sur gazon, en raison d’une blessure au pied. Revenue début juin à Eastbourne, la Bélarusse a été sortie par l’Italienne Camila Giorgi en trois sets et quasi trois heures de jeu alors qu’elle était tête de série n°4. Descendue au classement et tête de série numéro 8, Vika va tenter d’effacer la perf’ de la semaine dernière. Elle affrontera au premier tour la Croate Mirjana Lucic-Baroni, 108e mondiale.

Li Na n’a pas été étincelante depuis sa victoire à l’Open d’Australie. Une finale à Miami perdue face à Serena Williams et deux quarts de finales d’affilée à Madrid et Rome, où elle s’est inclinée face à Maria Sharapova et Sara Errani. L’an passé, pourtant, la numéro 2 mondiale a réalisé sa meilleure perf’ sur le gazon de Londres, avec un quart de finale perdu face à Agnieszka Radwanska en trois sets (7-6 (5) 4-6 6-2). Dans la partie de tableau de Vika Azarenka, elle essayera cette année de faire mieux.

Maria Sharapova, le doublé ?

Revenue au sommet sur terre battue, après une blessure à l’épaule, Maria Sharapova est sur un nuage depuis sa victoire à Roland-Garros. Certes, comme le tirage l’a décidé, elle pourrait bien affronter Serena Williams si les deux joueuses atteignent les quarts. Mais avant ça, la Russe, tête de série numéro 5, aura un premier tour plutôt avantageux puisqu’elle affrontera la qualifiée britannique Samantha Murray. Après une première victoire en 2004 face à Serena Williams, Masha reste sur une défaite aux portes du titre face à Sabine Lisicki, en 2011. 2014, dix ans après, l’année de son deuxième titre à Roland…et à Wimbledon ?

Les Françaises ont leurs chances

Alizé Cornet, elle, pourrait croiser la route de Serena Williams au troisième tour si les deux joueuses atteignent ce cap. Son meilleur résultat depuis début 2014 reste son titre à Katowice, face à Camila Giorgi, après une finale d’anthologie. Eliminée au deuxième tour de Roland et sortie à Eastbourne par Angelique Kerber, la 25e mondiale est la seule tête de série française du tableau féminin. Mais comme toujours, Alizé Cornet est capable de grosses surprises. Avant de faire face à Serena, Alizé devra d’abord passer au premier tour l’obstacle Anna Schmiedlova. Les joueuses se sont affrontées au deuxième tour de Katowice l’an passé : victoire de la Slovaque (6-3 6-0).

Sa compatriote et révélation de la Fed Cup, Caroline Garcia, a tiré cette année un gros morceau puisqu’elle affrontera d’abord l’Italienne Sara Errani, tête de série numéro 14. Attendue à Roland-Garros, Garcia a été éliminée au premier tour par Ana Ivanovic et semblait inconsolable. Certes, Sara Errani a l’expérience des Grand Chelem, mais le gazon n’est pas sa surface de prédilection. Par ailleurs, la Française a remporté deux titres cette année et a battu Sara Errani à Madrid en trois sets (6-2 4-6 6-3). Un match difficile pour Garcia, mais en tant qu’outsider, la balle est dans son camp.

=> Le tableau du tournoi

Comments are closed.