lundi 22 juin 2015

PUBLICITÉ

WTA Birmingham : Kerber l’emporte, Mladenovic grandit

C’est un troisième titre en 2015 qui est tombé hier dans l’escarcelle d’Angélique Kerber, son premier sur gazon : à Birmingham, l’Allemande a pris le meilleur sur la Tchèque Karolina Pliskova (6-7(5) 6-3 7-6(4).

Angélique Kerber n’est plus un jeune espoir du tennis féminin : à 27 ans, elle est une habituée du top 15. Elle réalise cependant une excellente saison 2015. Alors que son palmarès comptait trois titres fin 2014, la native de Linz a doublé ses gains en seulement 6 mois de compétition. Après Charleston et Stuttgart, elle s’adjuge le titre sur le gazon de Birmingham à l’issue d’une finale très disputée face à Karolina Pliskova. Elle conserve ainsi sa 10ème place mondiale, la Tchèque manquant, elle, l’occasion de faire son entrée dans le top 10 pour la première fois de sa carrière. Il s’agit pour la nouvelle 11ème joueuse mondiale de la troisième finale perdue cette année, après Sydney et Dubaï.

La (bonne) surprise de la semaine a été, côté Français, la place en demi-finale de Kristina Mladenovic. Tombeuse d’Eugénie Bouchard au deuxième tour (6-3 4-6 6-0), elle a récidivé au tour suivant en s’offrant le scalp de Simona Halep (2-6 6-0 7-6(4)) mais a dû céder face à Pliskova (6-2 7-6(6)). Grâce à cette performance, la Française réintègre le top 40 : elle est désormais 37ème mondiale, à une petite place de son meilleur classement, établi en août 2013. Voilà qui fera d’elle une non tête de série particulièrement dangereuse à Wimbledon !

Si l’optimisme est de mise pour Wimbledon pour Kristina Mladenovic, Angélique Kerber (déjà quarts de finaliste en 2014 et demi-finaliste en 2012) ainsi que pour Sabine Lisicki (demi-finaliste à Birmingham), il n’en va pas de même pour les vedettes de la saison 2014, Eugénie Bouchard et Simona Halep. La Canadienne ne parvient toujours pas à sortir la tête de l’eau : redescendue à la 12ème place mondiale ce lundi, elle pourrait perdre très gros à l’issue de la troisième levée du Grand Chelem, tournoi dans lequel elle était finaliste en 2014. La Roumaine, qui a de son côté une demi-finale à défendre, vient de se séparer de son entraîneur, Victor Ionita, avec qui elle travaillait seulement depuis fin 2014.

Comments are closed.