dimanche 1 juin 2014

PUBLICITÉ

RG : Maria Sharapova en quarts

Menée un set à zéro, Maria Sharapova confirme son statut de favorite en sortant Sam Stosur (3-6 6-4 6-0). En revanche, la belle histoire est terminée pour Pauline Parmentier, qui s’incline avec les honneurs face à Garbine Muguruza (6-4 6-2).

On connaît les quatre premières quarts de finalistes de l’édition 2014 de Roland-Garros. Tête de série la mieux classée de la journée, Maria Sharapova s’est faite peur mais a tenu bon face à Samantha Stosur. Menée une manche à zéro (3-6) par l’Australienne, la gagnante de Roland-Garros 2012 s’est appliquée pour égaliser (6-4) avant d’achever dans la dernière manche la tête de série 19, finaliste en 2010 (6-0).

Côté bleu, Pauline Parmentier jouait aujourd’hui son va-tout face à la révélation de cette édition 2013, l’Espagnole Garbine Muguruza. Mais la Française n’a pas trouvé la solution pour inquiéter celle qui a éliminé cette année Serena Williams au deuxième tour et s’incline donc en deux sets (4-6 2-6). Au prochain tour, la 35e mondiale affrontera Maria Sharapova.

Dans les autres rencontres, la jeune Eugenie Bouchard a atomisé l’Allemande Angelique Kerber en deux petits sets (6-1 6-2). Une victoire de 52 minutes face à la tête de série numéro 8, qui permet à la Canadienne d’atteindre son premier quart de finale à Roland-Garros. « Mentalement, j’étais prête à livrer un gros combat. Cet état d’esprit m’aide et me permet de réaliser tout ce qui se présente sur le court. Je me suis battue sur tous les coups », s’est réjouie la tête de série 18.

Au prochain tour, Bouchard affrontera Carla Suarez Navarro, qui s’est débarrassée en 1h13 de la Croate Ajla Tomljanovic, tombeuse d’Agnieszka Radwanska au troisième tour. Suarez Navarro avait déjà atteint les quarts de finale il y a six ans, où elle était tombée face à Jelena Jankovic (6-3 6-2). Mais Carla l’assure, la situation est différente cette année. « Je suis plus agressive, plus régulière par rapport à 2008. La maturité à 25 ans n’est pas la même qu’à 18 ou 19 ans. Aujourd’hui, je suis plus consciente des choses qui arrivent, j’ai appris à mettre les choses à leur juste niveau. »

 

 

Comments are closed.