dimanche 2 février 2014

PUBLICITÉ

Open GDF Suez : une finale Errani – Pavlyuchenkova

Finale inédite pour cette 22e édition de l’Open GDF Suez. Ce dimanche, la Russe Anastasia Pavlyuchenkova et l’Italienne Sara Errani vont tenter de décrocher leur premier titre à Coubertin.

Contre toute attente, Anastasia Pavlyuchenkova et Sara Errani se retrouvent donc ce dimanche à Coubertin après avoir battu en demi-finale Maria Sharapova et Alizé Cornet. Il s’agit de la première finale parisienne d’Anastasia Pavlyuchenkova, qui participe pour la quatrième fois au tournoi. Sara Errani, elle, aura pour ambition de ne pas laisser filer le titre une deuxième fois d’affilée. Après une première participation en 2009, où elle était tombée d’entrée face à Amélie Mauresmo (6-2 6-0), l’Italienne avait atteint la finale l’an dernier à Coubertin. Elle fut battue en deux sets serrés par l’Allemande Mona Barthel, 45e mondiale (7-5 7-6 (7)). Cette année, l’Italienne a été plutôt tranquille jusqu’en demi-finale. Pas de premier tour, un huitième face à sa compatriote Karin Knapp (6-4 6-3), un quart face à Elina Svitolina (6-2 6-3) et Alizé Cornet dans le dernier carré. Epuisée par un match de trois heures face à la Française (7-6 [3], 3-6, 7-6 [5]), la numéro un italienne a déclaré forfait pour sa demi-finale face à la paire franco-hongroise Mladenovic – Babos. Pour mieux se préparer pour son combat du jour.

Pavlyuchenkova, terreur des têtes de série

Pour sa première finale en WTA Premier, Anastasia Pavlyuchenkova n’espère toutefois pas faire de la figuration. Dans ce tournoi, la 26e mondiale a successivement éliminé Carla Suarez Navarro, tête de série numéro 7 (6-2 3-6 6-3), Angelique Kerber (n°9), vainqueur en 2012 (5-7 6-3 7-6) et Maria Sharapova, tête de série numéro 1 et numéro 5 mondiale (4-6 6-3 6-4). Trois têtes de série, comme Errani. A trois reprises dans ce tournoi, la Russe a perdu le premier set avant d’inverser le cours du match. Hier, après sa victoire face à Maria Sharapova, la joueuse de 22 ans s’est montrée très lucide. « Maria est difficile à jouer. Elle se bat jusqu’à la fin. Elle possède un des meilleurs retours du circuit, donc je me devais de bien servir. » Sara Errani et Anastasia Pavlyuchenkova se sont affrontées une seule fois au cours de leur carrière. C’était le 17 avril 2011, au 2e tour de Fed Cup, en demi-finale du groupe mondial I, à Moscou. Pavlyuchenkova l’avait emporté en deux sets, après tie break (7-6[5], 7-6[4]).
 

Comments are closed.