dimanche 18 janvier 2015

PUBLICITÉ

Open d’Australie : qui pour succéder à Na Li ?

Orphelin de sa tenante du titre, la Chinoise Na Li, l’Open d’Australie débute demain. Qui succèdera à la jeune retraitée ?

Son statut de numéro 1 mondiale, son expérience et son palmarès placent Serena Williams au rang des favorites, semaine après semaine. Mais capable du meilleur comme du pire, l’Américaine est une énigme. Elle a achevé 2014 en remportant l’US Open puis le Masters puis a débuté 2015 par trois défaites en Hopman Cup : impossible de prédire quelle version d’elle-même sera sur le court dans les prochains jours. Mais cette fois, c’est sa place de numéro 1 mondiale qui est en jeu : talonnée par Maria Sharapova, Petra Kvitova et Simona Halep en embuscade, l’aînée des soeurs Williams a cependant les cartes en mains. Eliminée en huitièmes de finale l’an dernier, elle n’a pas plus de points à défendre que sa principale rivale.

Sa partie de tableau semble en revanche comporter plus de pièges que celle de la joueuse russe : avant de pouvoir pointer en demi-finales, Serena Williams pourrait croiser la route de Zvonareva, Svitolina, Muguruza, Bacsinsky, Jankovic, Cibulkova, Cornet, Azarenka ou Wozniacki. Autant de matches largement à sa portée qui peuvent aisément devenir insurmontables dans un mauvais jour de l’Américaine.

Caroline Wozniacki, potentielle adversaire de la numéro 1 mondiale en quarts de finale, n’aura pas la partie facile si elle veut arriver jusqu’à ce stade de la compétition. Au premier tour, la Danoise devra se défaire de la jeune prodige américaine Taylor Townsend et rencontrerait au second la gagnante du match entre Sloane Stephens et Victoria Azarenka. Il n’y aura pas de tour de chauffe pour la finaliste de l’US Open mais une belle opportunité de confirmer qu’il faudra compter sur elle pour jouer les premiers rôles cette saison.

Les autres membres du top 10 ont, sur le papier, des parcours plus tranquilles. Petra Kvitova, tenante du titre à Wimbledon, devrait pouvoir rallier les quarts de finale, à moins que les Australiennes Samantha Stosur ou Casey Dellacqua ne sortent leur épingle du jeu. Face à elle, Agniezska Radwanska saura-t-elle se jouer de Kurumi Nara au premier tour puis potentiellement de Varvara Lepchenko et Venus Williams pour aller défendre les points de sa demi-finale de l’an dernier ? En 2015, aidée de Martina Navratilova, la Polonaise espère enfin remporter un titre du Grand Chelem. L’Open d’Australie est l’un de ceux qui lui réussit le mieux : avant sa demi-finales en 2014, elle y avait également accumulé quatre quarts de finale.

Dans le bas du tableau, Maria Sharapova et Eugénie Bouchard pourraient se rencontrer en deuxième semaine. Si, sur le papier, toutes leurs adversaires sont à leur portée, Peng, Diyas, Kerber ou Safarova ne manqueront certainement pas leur chance si la Russe ou la Canadienne connaissent une baisse de régime. Même si Sharapova semble relativement hermétique à la pression et que son objectif avoué en 2015 est un nouveau titre du Grand Chelem, la possibilité d’achever le tournoi dans la peau d’une numéro 1 mondiale pourrait la distraire, tandis qu’Eugénie Bouchard devra confirmer sa formidable saison 2014, qui l’avait vue atteindre les demi-finales en Australie, à Roland Garros et à Wimbledon. Forcément attendue, elle devra prouver qu’elle assume un dossard de favorite aussi bien que celui de révélation qui lui a collé à la peau l’an dernier.

Trois Françaises joueront dans leur partie de tableau : Stéphanie Foretz affrontera au premier tour Christina McHale, une joueuse qu’elle n’a jamais affrontée. La Française, issue des qualifications, ne partira pas favorite face à l’Américaine, qui la précède de 140 places au classement WTA.
De leur côté, Pauline Parmentier et Caroline Garcia pourraient se rencontrer au deuxième tour si elles battent respectivement Stefanie Voegele et Svetlana Kuznetsova. L’Allemande est moins bien classée que Pauline, tandis que la Russe est loin de son meilleur niveau : il y a là de jolis coups à jouer pour les tricolores.

Les deux dernières Françaises, Kristina Mladenovic et Océane Dodin, joueront dans la partie de tableau où sont placées Simona Halep et Ana Ivanovic. Respectivement vainqueur à Shenzhen et finaliste à Brisbane cette année, ces deux dernières pourraient se retrouver opposées en quarts de finale mais il ne faudra pas sous estimer des joueuses comme Pavlyuchenkova, Makarova, Bencic, Pliskova ou Lisicki. L’ancienne finaliste de Wimbledon sera d’ailleurs la coriace adversaire de Kristina Mladenovic au premier tour : battue deux fois en deux rencontres par l’Allemande, la Française devra jouer son meilleur tennis pour espérer atteindre le deuxième tour, comme en 2013. De son côté, Océane Dodin affrontera la 40ème joueuse mondiale, Alison Riske, pour son tout premier match en tournoi du Grand Chelem. Classée au-delà de la 600ème place il y a seulement un an et âgée de 18 ans, la jeune Française a bénéficié d’une invitation dans ce tournoi, grâce à une excellente fin de saison 2014.

Le programme de lundi

Comments are closed.