dimanche 25 janvier 2015

PUBLICITÉ

Open d’Australie : la fin des huitièmes de finale

Cette nuit se jouent les derniers huitièmes de finale. En lice notamment la numéro 1 mondiale, Serena Williams, et l’ancienne double gagnante du tournoi, Victoria Azarenka.

En ouverture de la journée, le public de la Rod Laver Arena aura l’occasion de juger de l’état de forme de deux joueuses qui ont vécu une saison 2014 difficile.

Après un début d’année qui l’avait vue atteindre la finale de l’Open d’Australie, remporter un titre à Kuala Lumpur et briller à Miami et Indian Wells, Dominika Cibulkova avait marqué le pas. Battue au troisième tour à Roland Garros et à Wimbledon, elle avait été éliminée d’entrée à l’US Open et n’avait plus gagné trois matches de suite depuis le mois d’avril.
Revenue sur les terres de ses exploits, elle affronte pour une place en quarts de finale la revenante Victoria Azarenka, qui semble en avoir cette fois terminé avec les blessures qui ont empoisonné sa saison 2014. Retombée à la 44ème place mondiale, la Biélorusse n’est pas loin de celle qui fut numéro 1 mondiale et gagnante ici même à Melbourne, en 2012 et 2013. Vainqueur de Sloane Stephens, Caroline Wozniacki (n°8) et Barbora Zahlavova-Strycova (n°25), elle n’a toujours pas perdu un set dans ce tournoi et partira favorite de la rencontre face à une joueuse qu’elle a battue sept fois en neuf rencontres.

La gagnante de ce match affrontera en quarts de finale la joueuse qui sortira vainqueur de la confrontation entre Serena Williams et Garbine Muguruza. Dans une remake du match du second tour de Roland Garros l’an dernier, la numéro 1 mondiale devra se méfier de la jeune Espagnole qui s’est sortie de deux matches pièges aux tours précédents, face à Daniela Hantuchova et surtout Timea Bacsinszky. Mais comme souvent, l’issue du match dépendra très probablement de l’état de forme de l’Américaine, qui, malgré la perte d’un set contre Elina Svitolina (n°26) au tour précédent, a prouvé qu’elle était bien présente et décidée à l’emporter.

Venus Williams (n°18) aura une adversaire d’un tout autre calibre à affronter : face à elle se tiendra Agnieszka Radwanska (n°6). La Polonaise a impressionné depuis le début de cet Open d’Australie, ne perdant que neuf jeux en trois matches. L’Américaine, qui a dû compter avec la combativité de l’Italienne Camila Giorgi au tour précédent, réalise un très bon début de saison : vainqueur à Brisbane en battant Caroline Wozniacki, elle sera le premier vrai test de l’élève de Martina Navratilova à Melbourne.

Enfin, la dernière affiche de ce lundi est aussi la plus surprenante. Elle mettra aux prises les Américaines Madison Brengle et Madison Keys. Cette dernière, 19 ans et 35ème mondiale, est depuis peu entraînée par Lindsay Davenport : visiblement, l’association porte ses fruits. Keys a notamment épinglé Casey Dellacqua (n°29) et Petra Kvitova (n°4) à son tableau de chasse en Australie. Elle partira favorite face à sa compatriote, 64ème mondiale, qui s’est tout de même défaite d’Andrea Petkovic (n°13) au premier tour.

Les autres huitièmes de finale se sont disputés la nuit dernière : la logique a été respectée. Maria Sharapova (n°2), Simona Halep (n°3), Eugénie Bouchard (n°7) et Ekaterina Makarova (n°10) seront au rendez-vous.

Comments are closed.