vendredi 31 janvier 2020

PUBLICITÉ

Open d’Australie : finale inédite entre Muguruza et Kenin

Embed from Getty Images

L’Open d’Australie 2020 offre une finale surprise qui opposera samedi Garbiñe Muguruza et Sofia Kenin à Melbourne. Pour l’Espagnole, c’est une renaissance. Pour l’Américaine, c’est une première finale en Grand Chelem.

Kénin la surprise

L’Américaine Sofia Kenin ne pensait sans doute pas arriver jusqu’en finale à Melbourne. Mais en demi-finale, c’est bien la numéro 1 mondiale qu’elle a éliminé sur son terrain. Ashleigh Barty n’était pourtant pas loin d’atteindre ce dernier match. Elle avait tout donné lors du premier set avec ses 8 aces du match et 79 % de premiers services. Mais elle a flanché au plus mauvais moment, concédant les 4 derniers points du tie break (7/6 8-6).

De retour au service en début de 2e set, Sofia Kenin se faisait breaker dès le 3e jeu et se voyait même menée 5-3. Son réveil fut fatal à l’Australienne lorsqu’elle a emporté les 4 dernier jeux, finissant même sur un break après 1h45 de match. Samedi, l’Américaine, 21 ans et 15e mondiale, disputera sa première finale de Grand Chelem. Elle compte 3 titres en carrière et une finale perdue, toutes en 2019.

Muguruza ressort de l’ombre

En face, c’est une joueuse de retour au premier plan qu’elle devra effacer. Garbiñe Muguruza. Après un an et demi de galère où elle est passée du TOP 10 mi-2018 à la 35e place mondiale en début d’année 2020, l’Espagnole semble avoir retrouvé la forme et son meilleur jeu durant cette quinzaine. Celle qui a occupé durant 4 semaines la place de numéro 1 mondial en septembre-octobre 2017 s’est défaite de la redoutable Simona Halep en demi-finale. Elle aussi en deux sets accrochés mais avec un temps de jeu plus conséquent, 2h05.

Les deux joueuses ont été allée elles aussi jusqu’au tie break remporté par Muguruza 10-8. Dans le 2e sets, c’est un chassé croisé qui a mené les deux protagonistes quasiment au bout encore une fois, l’Espagnole terminant elle aussi la partie sur le service de son adversaire (7-5). C’est donc un retour tout aussi inattendu que nous propose l’Espagnole.

Avantage Kenin ?

La seule confrontation entre les deux finalistes a tourné à l’avantage de l’américaine. C’était au premier tour du tournoi de Pékin à l’Automne. Les deux joueuses avait bataillé durant trois sets et 1h41 de jeu (6-0 2-6 6-2). En face, Garbiñe Muguruza aura l’avantage de l’expérience. A 26 ans, elle a gagné 7 titres sur le circuit dont Roland Garros 2015 qui l’avait vu enchainer avec une finale perdue à Wimbledon.

Les résultats des demi-finales

Comments are closed.