dimanche 25 mars 2012

PUBLICITÉ

L’affiche de Roland-Garros 2012 nous pique un peu les yeux

© Hervé Di Rosa – Galerie Lelong / FFT 2012

La FFT et l’Organisation du Tournoi de Roland-Garros ont dévoilé cette semaine la nouvelle affiche de l’Edition 2012 du tournoi. Une affiche qu’on pourrait qualifée de… colorée.

© Hervé Di Rosa – Galerie Lelong / FFT 2012

L'affiche de l'édition 2012 du Tournoi de Roland-Garros. - © Hervé Di Rosa – Galerie Lelong / FFT 2012

Selon le communiqué de la Fédération Française de Tennis, “L’univers ludique et gourmand de Di Rosa affiche les couleurs du prochain tournoi de Roland-Garros.” En effet, c’est plein de couleurs et m’affiche a un coté gros gâteaux crémeux bubble gum mais le mieux est de s’en tenir aux explications :

Concepteur de « l’art modeste », Hervé Di Rosa a réalisé l’affiche 2012 des Internationaux de France. Une affiche haute en couleur qui nous fait plonger dans l’univers délectable d’un peintre dont l’œuvre invite aux vagabondages artistiques.

La balle est l’héroïne de l’affiche 2012 des Internationaux de France de Roland-Garros. Ainsi l’a voulu Hervé Di Rosa, qui la signe cette année. Une balle bondissante, objet de toutes les attentions : « C’est elle que l’on suit dans le tennis, plus que les joueurs, explique l’artiste. On regarde les joueurs quand ils sont en contact avec elle. »

Bouches voluptueuses et regards mutins, l’affiche raconte l’œuvre de Di Rosa, gourmande et chaleureuse, truffée de petits personnages. Une œuvre nimbée de bandes dessinées, de publicités, de couleurs et de formes rapportées de ses nombreux voyages. Artiste éclectique, Di Rosa se nourrit au gré de diverses influences, classiques telles que Vélasquez, Dubuffet ou les peintres de la Renaissance italienne, mais aussi contemporaines, multiculturelles, souvent imprégnées d’humanisme et de réalité sociale. Un artiste hors norme !

Né en 1959, Hervé Di Rosa a quitté Sète à la fin des années 1970, pour Paris où il a intégré les Arts Déco. Il est ensuite parti à New York, en 1983, où il a rencontré notamment Keith Haring, artiste graffiti et street-art. Revenu en France quelques années plus tard, Di Rosa vit aujourd’hui entre Séville et Paris, et expose dans le monde entier.

Comments are closed.