jeudi 17 avril 2014

PUBLICITÉ

Le tennis français en forme

Dimanche, Alizé Cornet et Caroline Garcia ont respectivement été titrées à Katowice et à Bogota. De bon augure en vue du quart de finale de barrage de Fed Cup face aux Etats-Unis, le week-end prochain.

Cela faisait longtemps que les Françaises espéraient un titre. Depuis Marion Bartoli à Wimbledon, le 6 juillet 2013, aucune Française n’avait décroché de trophée sur le circuit WTA. Dimanche dernier, ce fut le doublé.

Alizé Cornet, d’abord, numéro un française, a remporté le titre à Katowice, en Pologne, après avoir battu l’Italienne Camila Giorgi (7-6 (7/3), 5-7, 7-5). La 21e mondiale a su puiser dans ses ressources pour décrocher le trophée après un match épique de 3 heures. Après avoir éliminé la n°3 mondiale, Agnieszka Radwanska, en demi-finale, la Niçoise s’empare ainsi du quatrième titre de sa carrière, après Budapest en 2008, Bad Gastein en 2012 et Strasbourg en 2013.

Quelques heures plus tard, Caroline Garcia, 74e mondiale, a réussi une double performance en battant la Serbe Jelena Jankovic, tenante du titre et tête de série numéro 1 du tournoi (6-3, 6-4). La veille, la Française de 20 ans avait décroché le titre en double aux côtés de l’Espagnole Lara Arruabarrena, face à la paire Vania King/Chanelle Scheepers, tête de série n°1 (7-6 [5], 6-4).

Ces bonnes performances ne pouvaient pas mieux tomber pour Amélie Mauresmo, capitaine de l’Equipe de France de Fed Cup, à quelques jours du quart de finale de barrage USA – France à Saint-Louis (Missouri) le 19 et 20 avril 2014. La chef des Bleues devra en effet faire avec l’absence de Kristina Mladenovic, blessée à l’avant-bras droit et remplacée par Claire Feuerstein, dont c’est la première participation. L’enjeu de ce quart est important : une victoire propulserait les Bleues directement dans le Groupe mondial 1. En cas de défaite, les filles resteraient dans le Groupe mondial II la saison prochaine. Sur 12 confrontations de Fed Cup entre la France et les Etats-Unis, les Américaines en sont à 11 victoires. Il s’agit maintenant de faire mentir les statistiques.

Poster un commentaire