vendredi 21 octobre 2016

PUBLICITÉ

Ski Alpin – Les Bleues sont d’attaque !

L’hiver arrive tout doucement, les températures baissent progressivement, la neige fait son apparition petit à petit, tous les ingrédients sont réunis pour le retour du ski alpin. Présentation des françaises qui espèrent briller sur la poudre blanche avant la première épreuve à Sölden (Autriche) ce week-end.

Les françaises devraient  s’illustrer dans les épreuves techniques qui seront probablement plus pourvoyeuses de podiums. Tessay Worley et Nastasia Noens seront les chefs de file de cette nouvelle saison et font partie désormais des anciennes du groupe Equipe de France. Les épreuves de vitesses auront moins de lumière du fait d’un groupe jeune depuis les départs en retraite de Marie Marchand-Arvier et Marion Rolland, la progression sera de mise pour ces skieuses.

Tessa Worley (27 ans, Géant / Slalom / Super G – photo)

Depuis sa blessure en décembre 2013 (rupture des ligaments croisés), Tessa Worley connaît quelques difficultés pour retrouver le niveau qui lui avait permis de devenir championne du monde (Schladming 2013). Victorieuse de 8 épreuves en Coupe du Monde dont la dernière remonte à 2013, elle espère cette saison pouvoir retrouver le goût de la victoire et s’immiscer dans le top 3 du petit globe de la spécialité. La « puce » – son surnom dans l’équipe –  veut également se perfectionner en slalom et Super G et être polyvalente. La géantiste française reste l’une des plus belles de chances de victoires cette saison.

Laurie Mougel (26 ans, Slalom)

Auteur d’une belle et prometteuse saison en 2014/2015, Laurie Mougel a connu une grave blessure au mois de mars (rupture des ligaments croisés) et n’a pu terminer sa saison. Capable d’atteindre le top 10 , la française veut connaître les mêmes performances qu’il y a 2 ans et être régulière dans ses participations aux manches de Coupe du Monde. Souvent bien placée en Coupe d’Europe la saison passée avant sa blessure, elle devra retrouver cette confiance pour cette nouvelle saison.

Adeline Baud-Mugnier (24 ans, Géant / Slalom)

Elle est l’une des plus jeunes de cette équipe de France mais pas la moins talentueuse. Adeline Baud-Mugnier a vécu sa meilleure saison l’année dernière avec une 20ème place au classement du Géant. Pour sa 2ème saison en Coupe du Monde, elle a montré tout le potentiel qu’elle avait sur les skis. Habile également entre les piquets, la française prendra part à quelques manches de slalom. Elle espère briller lors des Championnats du Monde de St Moritz après une première expérience il y a 2 ans.

Taïna Barioz (28 ans, Géant / Slalom)

Meilleure française en Géant la saison passée (12ème), Taina Barioz souhaite connaître une année identique voire meilleure. Son irrégularité peut, parfois, lui jouer des tours mais sa saison 2015/2016, où elle a fait la plupart des manches de Coupe du Monde, est prometteuse, elle a connu le 2ème podium de sa carrière sur la dernière épreuve en mars. Malheureusement, il faudra attendre avant de voir la française sur les pistes, elle a déclaré forfait pour le Géant de ce week-end, la faute à une douleur récalcitrante au genou.

Anne-Sophie Barthet (28 ans, Slalom / Géant / Super G / Combiné)

Plutôt une spécialiste de slalom, Anne-Sophie Barthet est une « touche à tout » dans le milieu du ski où elle excelle dans plusieurs spécialités. Elle a terminé la saison précédente dans 2 top 15 (Slalom, Combiné) et proche du top 30 en Géant. la française a également connu son premier podium lors du combiné à Sölden. L’une des plus expérimentées, Anne So’ semble progresser d’année en année et pourrait peut-être atteindre la « boîte » lors d’une manche de slalom.

Nastasia Noens (28 ans, Slalom)

Année de la révélation pour Nastasia Noens en 2015/2016 où elle a pris la 7ème place au classement de la spécialité. La slalomeuse fait actuellement partie des meilleures mondiales dans cette catégorie grâce notamment à sa régularité : elle a atteint 8 fois le top 10 la saison passée sur 10 slaloms disputés.  Son objectif de la saison est clairement d’obtenir sa première victoire en Coupe du Monde suite à sa 2ème place acquise à Crans-Montana en février, un objectif à la portée de la française.

Coralie Frasse-Sombet (25 ans, Géant / Super G)

Encore relativement jeune, Coralie Frasse-Sombet a alterné les épreuves en Coupe du Monde et la Coupe d’Europe la saison dernière. Son avenir semble prometteur au vu des résultats obtenus notamment une belle 18ème place au Super G de Garmisch-Partenkirchen. La française a encore le temps d’apprendre auprès des plus « anciennes » et se perfectionner dans cette nouvelle saison en participant à plus d’épreuves de l’élite mondiale.

Jennifer Piot (24 ans, Descente / Super G)

La descendeuse française ne semble pas réussir à passer un cap après 2 saisons mitigées, elle n’a pas réussi à atteindre les 30 premières places au classement de la descente. Cependant, Jennifer Piot est encore jeune et va débuter seulement sa 2ème saison en Coupe du Monde. Son objectif sera d’être plus régulière en Super G et atteindre le top 30 mondial en descente.

Margot Bailet (26 ans, Descente / Super G / Combiné)

Pour sa première saison « pleine » en Coupe du Monde, Margot Bailet a confirmé les espoirs placés en elle. Elle aurait pu connaître son premier podium à Lake Louise en décembre (4ème) ou au combiné de Val d’Isère (5ème), ses descentes sur la fin de saison sont prometteuses. La française devra être plus régulière afin de confirmer sa place dans le top 30 mondial de la descente.

Romane Miradoli (22 ans,  Descente / Super G)

Romane Miradoli a épaté pour sa première saison avec le groupe mondial. Si elle a semblé encore un peu juste en descente, la skieuse de 22 ans paraît plutôt à l’aise en Super G où elle a obtenu 2 top 10. Elle devrait pouvoir participer à plus de manches cette saison et sera l’une des meilleures chances françaises lors des épreuves de vitesse. Cependant, Romane reste jeune et sera toujours en phase d’apprentissage au côté des meilleures notamment une certaine Lindsey Vonn.

Le programme du début de saison :

  • Géant de Solden : 22/10 à 10h
  • Slalom de Levi : 12/11
  • Descente de Lake Louise : 03/12
  • Super G de Lake Louise : 04/12

 

Poster un commentaire