jeudi 14 janvier 2016

PUBLICITÉ

Ski Alpin : Le point sur la course au globe de cristal

La saison de ski bat son plein. Les skieuses sont allées à Lake-Louise, Aspen, Are, Val d’Isère, Courchevel, Lienz et Santa Caterina. Le mois de décembre a vu Mikaela Shiffrin briller avant de se blesser tandis que la course au gros globe oppose Lara Gut et Lindsey Vonn avec comme arbitre Frida Hansdotter.

Shiffrin la quasi perfection avant la blessure

Malgré une chute alors qu’elle avait quasiment la victoire sur le géant d’Aspen, Mikaela Shiffrin a été la femme de ce début de saison. Sur les deux slaloms disputés devant son public, elle a explosé la concurrence en gagnant le premier avec plus de trois secondes d’avance sur sa dauphine Veronika Velez-Zuzulova et plus de deux secondes soixante lors du second sur Frida Hansdotter et Sarka Strachova. En vitesse Shiffrin a également réalisé une grosse performance sur le Super G de Lake-Louise avec une quinzième place. Cependant un accident à l’échauffement du Géant d’Are avec un skieur amateur est venu mettre un frein à la belle saison de la skieuse du Colorado. Victime d’une déchirure du ligament collatéral tibial du genou droit et sauf miracle, la jeune américaine ne reskiera pas cette saison. En son absence, les slaloms d’Are, Lienz et Santa Caterina ont été remporté respecivement par Petra Vlhova, Frida Hansdotter et la Norvégienne Nina Lœseth. Veronika Velez-Zuzulova a elle gagné le slalom nocturne de Flachau.

Un trio Gut/Hansdotter/Vonn pour le gros globe

Avec respectivement quatre et six victoires depuis le début de la saison, la suissesse et la superstar américaine sont les favorites pour succéder à Anna Fenninger, blessée cette saison. Comme à son habitude, Lindsey Vonn construit sa saison sur ses points forts, les épreuves de vitesse. L’Américaine a réalisé un triplé à Lake Louise en s’imposant sur les deux descentes et le super G au programme et un doublé Descente sprint / Super G à Zauchensee. Cette dernière a confirmé même en géant en décrochant la victoire à Are. Cependant en France, la skieuse de Vail n’a pas pu finir la descente de Val d’Isère à cause d’une faute de carre. Elle a du se contenter d’une deuxième place lors du super combiné et d’une treizième place sur le Géant de Courchevel. A Lienz comme à Aspen, elle est sortie du tracé en Géant.

Lara Gut est elle plus polyvalente et celle-ci paye avec une grosse saison en Géant. La Tessinoise a remporté ceux de Lienz et d’Aspen et s’est classée deuxième de celui disputé à Courchevel. Elle a également signé le doublé Super Combiné/Descente à Val d’Isère. Sur la piste canadienne de Lake Louise, qui n’est pas faite pour ses qualités de ski, elle a signé ses meilleurs résultats en carrière avec trois top 10 dont une sixième et une huitième place des deux descentes et la septième du Super G. Elle qui comptait plus de 137 points sur Vonn avant Zauchensee est maintenant redescendue à 38 points. Elle est sortie de la piste lors de la première manche de la descente sprint mais s’est classée lors du Super G deuxième derrière Vonn.

La suédoise Frida Hansdotter profite elle d’un début de saison favorable aux techniciennes. Elle qui ne dispute que les slaloms et les géants collectionne les Top 5 en slalom sa spécialité et les top 10 en Géant. Elle a su profiter de l’absence de Mikaela Shiffrin pour remporter le slalom de Lienz. Elle a également réalisé quatre autres podiums en se classant deuxième à Are et Aspen et troisième également à Aspen sur le slalom qui aurait dû se disputer à Levi et à Flachau mardi dernier.

La Suissesse Lara Gut compte donc 38 points d’avance sur Lindsey Vonn et 157 sur Frida Hansdotter. Les techniciennes pourront s’exprimer à Flachau qui a repris les épreuves d’Ofterschwang et Maribor tandis que Lindsey et les autres spécialistes de la vitesse pourront se replacer au classement général de la coupe du monde à Cortina d’Ampezzo, Garmish Pertenkirschen ou encore Crans Montana.

Comments are closed.