jeudi 5 décembre 2013

PUBLICITÉ

Ski Alpin – Beaver Creek : Gut confirme, première pour Lindell-Vikarby

Le week-end passé, les filles étaient à Beaver Creek. Sur la Raptor, une descente, un super G et un slalom géant était au programme de ces dames. Les stars du week-end s’appellent Lara Gut et Jessica Lindell-Vikarby. Les Françaises ont tour à tour réalisé des performances honorables.
Week-end presque parfait pour Lara Gut. La Suissesse a survolé la descente et le super G pour s’imposer comme l’une des favorites pour la course au gros globe. Sur la Descente, la Tessinoise a devancé Tina Wierather la skieuse du Liechtenstein et l’Italienne Elena Fanchini. Lors du super G, ses dauphines se nomment Anna Fenninger et Nicole Hosp les deux Autrichiennes. Malheureusement elle a chuté lors de la première manche du slalom géant suite à une faute d’intérieur. Cependant avec 200 points c’est un très beau week-end pour la jeune suissesse.
Petite surprise sur le Géant qui s’est disputé ce dimanche avec la première victoire dans cette discipline pour la Suédoise Jessica Lindell-Vikarby. Au terme d’une première manche dominée de la tête et des skis et d’une seconde contrôlée, elle a conservé neuf centièmes d’avance sur la prodige américaine Mikaela Shiffrin et Tina Wierather qui signe son second podium du week-end. Tout comme Lara Gut la skieuse du Liechtenstein a connu une course sans ce week-end. Elle n’a pas terminé le super G du samedi.
Concernant les Tricolores, chaque jour une Française a signé un résultat. Marie Marchand Arvier a pris la quatorzième place de la descente tandis que le samedi Tessa Worley a pris la dixième place du Super G. Le dimanche c’est Anémone Marmottan qui s’est illustrée en prenant la sixième place du Slalom Géant derrière Maria Hoefl-Riesch et Maria Pietilae-Holmner. Tessa Worley a elle terminé neuvième de ce même slalom géant. Beau résultat aussi pour Adeline Baud qui a pris la vingtième place du géant. Week-end à oublier en revanche pour Anne-So Barthet qui n’a vu la ligne d’arrivée ni du super G, ni du slalom géant.  De leur côté Margot Baillet, Romane Miradoli et Jennifer Piot continuent leur difficile apprentissage de la coupe du monde.

Comments are closed.