dimanche 14 janvier 2018

PUBLICITÉ

Makarainen sort leader après les épreuves allemandes

Embed from Getty Images

Depuis deux semaines la coupe du monde de Biathlon a posé ses valises en Allemagne. Retour sur ces deux étapes, à Oberhof puis Ruhpolding, où Anastasiya Kuzmina vient de céder le maillot jaune de leader à la Finlandaise Kaisa Makarainen (photo). 

Kuzmina brille à Oberhof

Anastasiya Kuzmina, leader du général, a continué de briller pour le reprise du Biathlon, début janvier. Extrêmement rapide sur les skis, la Slovaque s’est imposée sur le sprint d’Oberhof (9/10) avec 35 secondes d’avance sur Kaisa Makarainen. Veronika Vitkova complète « la boite » et prive l’Allemande Francesca Hildebrand d’un podium à domicile. Quant à la numéro 1 française, Justine Braisaz termine 5e de ce sprint pendant que l’Allemande Denise Hermann, très en vue depuis le début de saison, passe au travers et termine 45e avec un 6/10. 

Le lendemain sur la poursuite Kuzmina arrive à conserver son avance en tirant à 18/20 et s’impose avec plus d’un minute d’avance sur Dorothéa Wierer. L’Italienne, auteure d’un 20/20, remonte de la 16e place à la seconde et s’offre ainsi un beau podium complété par Vita Semerenko. Makarainen termine 5e, Dahlmeier 7e. Et, côté français, deux bleues se placent dans le top 10, Justine Braisaz 9e avec un 17/20, et Anaïs Bescond remonte de la 21e à la 10e position grâce à son 19/20. 

Les autres Françaises : 

Célia aymonier (28e) du sprint et 15e de la poursuite.

Anaïs Chevalier (36e) du sprint et 42e de la poursuite.

Marie Dorin-Habert (53e) du sprint, pas au départ de la poursuite.

La France s’impose à Oberhof, l’Allemagne reprend son droit à Ruhpolding

Dans des conditions difficiles, le relais français composé d’Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier, Célia Aymonier et Justine Braisaz s’impose à Oberhof, devant l’Allemagne et la Suède. La leader actuelle des tricolore, Justine Braisaz, a tenu bon dans un dernier relais lancé au coude à coude contre l’Allemagne pour finalement s’imposer devant Maren Hammerschmidt.  

Grâce à cette victoire, les Tricolores décrochent leur premier succès depuis celui d’Anterselva il y a deux ans, et surtout mettent fin à une série de 7 victoires consécutives pour les Allemandes. Un règne de courte durée, puisqu’une semaine plus tard, à Ruhpolding, un peu plus au sud du pays, les Allemandes vont s’imposer de nouveau, face aux Italiennes et à la Suède, une nouvelle fois troisième. 

Pour l’occasion un relais inédit était aligné avec Anaïs Chevalier, Marie Dorin-Habert, Chloé Chevalier et Célia Aymonier. Justine Braisaz (malade) et Anaïs Bescond étaient laissées au repos. En bonne posture pour le podium au moment où la jeune Chloé Chevalier, irréprochable sur cette course, passe le relais à Célia Aymonier, cette dernière va complètement craquer, aller tourner sur l’anneau de pénalité à deux reprises et laisser s’envoler tout espoir de victoire et de podium. La France terminera 9e à 1 minute 47 des Allemandes. 

Wierer remporte l’individuel, Makarainen la Mass Start

Dorothéa Wierer retrouve ses sensations au tir, et avec un 20/20, elle va remporter l’individuel. Une course qui l’a propulsé sur le devant de la scène il y a trois ans, lorsque lors de la saison 2015-2016, elle a remporté le petit globe de la spécialité et terminé troisième du général derrière Gabriella Soukalova et Marie-Dorin Habert. Rapide sur les skis et avec un 19/20, Kaisa Makarainen termine 2e à douze seconde de l’Italienne et devant la Canadienne Rosana Crawford. 

Côté Français, soufrante Justine Braisaz n’est pas au départ, mais Anaïs Bescond est bien au rendez-vous avec une 8e place (19/20). Anaïs Chevalier est 14e (18/20), Chloé Chevalier 20e avec un très beau 19/20 et Célia Aymonier avec 13/20 a jeté l’éponge. 

Le week-end s’achevait avec la Mass Start ce dimanche 14 janvier, remportée au sprint par Kaisa Makarainen, privant alors Laura Dahlmeier d’une victoire à domicile. Ressortie en tête du dernier tir debout, avec un 20/20, Rosana Crawford échoue finalement à la quatrième place, juste derrière Veronika Vitkova. Malgré 4 fautes au tir, Denise Hermann reste très rapide sur la piste et termine 5e devant Daria Domracheva et Lisa Vittozzi. La première française, Anaïs Chevalier, est 9e avec un 19/20. Anaïs Bescond est 17e malgré quatre penalités. Retour à la compétition difficile pour Justine Braisaz (14/20) qui termine 27e devant sa coéquipière Célia Aymonier (13:20).

Prochaine étape en Italie à Antholz-Anterselva du 18 au 21 janvier. Les courses italiennes seront les dernières avant les Jeux Olympiques. 

Au programme :

  • le sprint, le 18 janvier à 14h15,
  • la poursuite, le 20 janvier à 13h15,
  • la mass start le 21 janvier à 12h30.

Comments are closed.