lundi 30 octobre 2017

PUBLICITÉ

Coup d’envoi de la saison 2017/2018 de Ski Alpin

Embed from Getty Images

Le ski alpin a lancé la saison des sports d’hiver avec une première étape ce week-end en Autriche où Tessa Worley a pris la 2e place du Slalom Géant. La Française ainsi que Mikaela Shiffrin et Lindsey Vonn seront les têtes d’affiche de cette nouvelle saison mais de nombreuses athlètes souhaitent déjouer les pronostics avec en ligne de mire, les JO 2018 à Pyeongchang.

Slalom

Les favorites : Mikaela Shiffrin (USA) – Frida Hansdotter (Suède) – Veronika Velez-Zuzulova (Slovaquie)

Les françaises : Anne-Sophie Barthet (29 ans) – Adeline Baud Mugnier (25 ans) – Nastasia Noens (29 ans)

Qui pour contrarier Mikaela Shiffrin ? Après une saison où elle a dominé sa discipline du début à la fin, l’Américaine sera difficile à déloger de son trône du classement de la spécialité. A 33 ans, la Slovaque Véroniza Velez-Zuzulova semble la mieux armée pour mettre fin à cette domination, Frida Hansdotter peut également jouer les troubles-fêtes. Petra Vlhova est encore jeune mais progresse de saison en saison.

Du côté des Bleues, les espoirs sont du côté de Nastasia Noens qui retrouve progressivement son niveau après sa grave blessure au genou il y a 2 ans.

 

Géant 

Les favorites : Tessa Worley (France) – Mikaela Shiffrin (USA) – Sofia Goggia (Italie) – Viktoria Rebensburg (Allemagne) – Lara Gut (Suisse)

Les françaises : Taïna Barioz (29 ans) – Coralie Frasse-Sombet (26 ans) – Tessa Worley (28 ans) – Adeline Baud Mugnier (25 ans)

Le Slalom Geant est certainement la discipline la plus dense chez les femmes où plusieurs athlètes peuvent gagner une épreuve. Si Tessa Worley et Mikaela Shiffrin devraient être au rendez-vous pour le classement de la spécialité, plusieurs skieuses peuvent se mêler à la lutte notamment l’Allemande Viktoria Rebensburg après une saison précédente décevante. Elle a d’ailleurs débuté la campagne hivernale par une victoire à Sölden devant Tessa Worley ce week-end.

Du côté des Bleues, hormis Tessa Worley, Coralie Frasse-Sombet peut espérer de beaux résultats au vu du niveau affiché la saison passé. Si les blessures la laissent tranquille, Taïna Barioz devrait réaliser de belles courses.

 

Super G : 

Les favorites : Tina Weirather (Liechtenstein) – Lara Gut (Suisse) – Sofia Goggia (Italie)

Les françaises : Romane Miradoli (23 ans) – Tessa Worley (28 ans)

Tina Weirather fait, une nouvelle fois, office de favorite pour le classement de la spécialité mais la concurrence devrait être rude malgré l’absence d’Ilka Stuhec, forfait pour toute la saison. La polyvalente Sofia Goggia voudra jouer un rôle en Super G alors que Lara Gut sera revancharde suite à sa blessure en fin de saison au mois de mars.

Du côté des Bleues, Tessa Worley est bien décidée à progresser dans cette discipline tout comme Romane Miradoli qui a franchi un cap l’année dernière en Coupe du Monde.

 

Descente :

Les favorites : Lindsey Vonn (USA) – Sofia Goggia (Italie) – Lara Gut (Suisse) – Tina Weirather (Liechtenstein)

Les françaises : Margot Bailet (27 ans) – Tiffany Gauthier (24 ans) – Romane Miradoli (23 ans) 

Le duel entre Lindsey Vonn et Ilka Stuhec s’annonçait palpitant mais le forfait de la Slovène change la donne. L’Américaine est évidemment la grande favorite, elle devra cependant faire face au retour de la Suissesse Lara Gut et à l’éclosion de Sofia Goggia qui a lutté toute la saison dernière pour le globe de la spécialité. Si elle arrive à être régulière, Tina Weirather pourrait également se mêler à la lutte.

Du côté des Bleues, les performances en descente sont décevantes depuis quelques saisons, l’ensemble des tricolores vise tout d’abord une apparition régulière dans le top 30 de chaque course et poursuivre leur progression d’un effectif assez jeune.

Comments are closed.