vendredi 25 novembre 2016

PUBLICITÉ

C’est la reprise du Biathlon !

La saison de biathlon démarre ce week-end à Östersund (Suède), une édition 2016/2017 où les françaises devraient briller avec Marie Dorin-Habert (photo), Anais Bescond et des jeunes qui veulent obtenir leur place dans le groupe mondial.

Marie Dorin-Habert  (30 ans)

La jeune maman est, sans conteste, la leader de cette équipe de France de par son âge et par son talent. Auteure d’une magnifique saison l’année dernière où elle a terminé 2ème mondiale et glané 6 médailles lors des mondiaux d’Oslo, la skieuse de CO 7 Laux se sait attendue pour cette nouvelle saison. Malgré une concurrence qui s’annonce forte, Marie Dorin-Habert devrait briller sur la poudre blanche et pour « grossir » son palmarès, elle peut compter sur une bonne adresse et un physique souvent au rendez-vous.

Anaïs Bescond (29 ans)

Sa saison passée prouve que le groupe France peut compter sur Anaïs Bescond pour faire briller l’écusson. Un peu en retrait dû à « l’explosion » de sa coéquipière sur la scène internationale, « Nanass » – son surnom dans l’équipe, est une valeur sûre et plutôt régulière sur l’ensemble de la saison. Si son point faible est clairement le tir, sa puissance et son côté athlétique compensent cette faiblesse et en font l’une des biathlètes les plus physiques du circuit. Elle souhaite faire mieux que l’année dernière au classement général avec une belle 9ème place.

Justine Braisaz (20 ans)

Annoncée comme LA future star de cette équipe, la pression est forte sur les épaules de la jeune Justine Braisaz. La française est désormais bien installée dans ce groupe et sa 21ème place mondiale lors de la saison 2015/2016 démontre sa progression linéaire. Appréciée pour sa fraîcheur et son côté naturel, la skieuse licenciée aux Saisies veut faire encore mieux cette année. Ses 2 médailles obtenues aux mondiaux lors des relais ont ouvert son appétit et elle veut désormais briller sur le plan individuel. Sa victoire lors du sprint de Sjusjoen en pré-saison annonce de belles choses.

Celia Aymonier (25 ans)

Après avoir quitté le ski de fond il y a 2 ans, Célia Aymonier a connu une saison un peu difficile pour s’habituer au haut niveau en biathlon. Sur le plan physique, la skieuse de 25 ans semble l’une des meilleures de la coupe du monde, c’est sa réussite au tir qui « pêche » et l’empêche d’évoluer à un meilleur niveau. Elle veut désormais réaliser une saison pleine en Coupe du Monde et gagner sa place en équipe de France, son apprentissage aux côtés des meilleures devrait lui permettre de progresser rapidement.

Celia Aymonier (23 ans)

Présente depuis 2  saisons avec le groupe, Anaïs Chevalier alterne les passages entre le circuit mondial et celui des juniors. Elle reste sur une année compliquée où elle n’a pas réussi à décrocher le top 30 mondial malgré des mondiaux honorables. La biathlète de 23 ans paie encore son irrégularité qui l’empêche d’effectuer l’ensemble de la saison en Coupe du Monde, elle va entamer sa 4ème année avec le groupe A et devrait être plus à son aise si les pépins physiques la laissent de côté.

Tout au long de la saison, d’autres biathlètes seront amenées à réaliser certaines courses de Coupe du Monde : Chloé Chevallier, Enora Latuillère, Léna Arnaud, Coline Varcin et Julia Simon.

Programme de la 1ère étape :

27/11 à 15h : relais mixte (Anaïs Bescond, Justine Braisaz, Fabien Claude, Quentin Fillon-Maillet)

27/11 à 18h : relais mixte simple (Marie Dorin-Habert, Martin Fourcade)

30/11 à 18h : Individuel

03/12 à 11h45 : Sprint

04/12 à 11h15 : Poursuite

 

Poster un commentaire