mercredi 18 avril 2012

PUBLICITÉ

Aurélie Revillet met un terme à sa carrière sportive

C’est par un communiqué reçu de la Fédération Française de Ski que nous avons appris en ce début de semaine l’arrêt de la carrière d’Aurélie Revillet, à seulement 26 ans.

Après une dizaine d’années au sein de l’Equipe de France Dames de Ski Alpin, la descendeuse d’Arêches Beaufort a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive. Elle tient à cette occasion à remercier tout particulièrement ses partenaires pour leur précieuse collaboration.

Aurélie Revillet a été triple Championne de France de descente en 2006 (Courchevel), 2009 ( Megève) et 2010 (Les Ménuires). Sur le circuit Coupe du monde, après une 5e place en 2009 à Tarvisio, elle a réalisé cette saison une 7e place à Garmisch-Partenkirchen dans cette même discipline.

La skieuse a expliqué les raisons de cet arrêt prématuré à seulement 26 ans sur le site de l’Equipe de France Militaire de Ski :

« …J’ai aujourd’hui pris ma décision, après en avoir discuté avec mes proches, mes entraineurs, mon préparateur mental. Lors du saut en parachute à Pau, je n’avais pas ressenti ce « stress » depuis longtemps ! Je sais aujourd’hui que je ne skie plus sereinement, et que je ne parviens plus à retrouver l’engagement sur les skis que j’avais. Sans cela, il ne m’est pas possible de faire de la vitesse…

C’est évidemment un milieu avec qui je vais garder contact, et encore plus avec toute l’équipe de l’EFMS. Je tiens à remercier l’EFMS pour tout ce que vous faites pour nous, c’est non seulement un support solide que vous nous apportez avec l’Armée, mais aussi une équipe formidable qui nous soutient…

Côté reconversion, je regarde encore les pistes qui m’intéressent, mais il y a des chances pour que je m’oriente en kinésithérapie, c’est un métier qui m’attire et qui répondrait bien à mes attentes. Je précise aussi que le journalisme me plait, surtout du côté presse écrite, donc je ne me ferme pas de portes… »

Nous lui souhaitons le meilleur dans sa nouvelle vie, en espérant tout de même recroiser son grand sourire très bientôt.

Comments are closed.