jeudi 7 janvier 2016

PUBLICITÉ

Alpin : le point sur la saison des Françaises

La saison de ski bat son plein. Les skieuses bleues comme les autres skieuses coupe du monde sont allées à Lake-Louise, Aspen, Are, Val d’Isère, Courchevel, Lienz et Santa Caterina. Margot Bailet brille en vitesse et le groupe technique français monte en puissance avec de nombreux top 10.

En vitesse, avant le début de la saison, le chef du groupe vitesse Pierre-Yves Aldrieux voulaient que le groupe progresse et que les « anciennes » se montrent. Ce discours a été parfaitement suivi par Margot Bailet (photo) qui a pris la quatrième place de la première descente de Lake Louise et la cinquième du super combiné de Val d’Isère. Jennifer Piot a elle pris la treizième place du Super G de Lake Louise. Le début de saison est un peu plus difficile pour Romane Miradoli qui n’a toujours pas inscrit de points tout comme les jeunes Anouk Bessy, Noémie Larrouy et Laura Laura Gauche. Cependant avec un peu plus de réussite et d’expérience les points vont vite venir pour les jeunes tricolores mais aussi pour Romane Miradoli.

En technique, Romain Velez n’a pas souhaité fixer d’objectif à son groupe, mais chaque skieuse s’est fixée ses objectifs et la touche Velez c’est d’aider chacune à atteindre les siens. En slalom, Nastasia Noens est solidement installée dans le top 15 de la WCSL avec trois top 10 en six courses et une quatorzième place comme plus mauvaise place et une sixème place à Aspen comme meilleure. Anne-Sophie Barthet retrouve elle un très bon niveau en slalom grâce à deux top 10, l’un à Aspen avec la dixième place et l’autre à Santa Caterina neuvième juste devant Nastasia Noens.

En Géant c’est un peu plus difficile pour la skieuse du Club des sports de Courchevel mais elle est régulière en seconde manche avec des places autour de la vingtième place même si elle reste sur une sortie à Lienz. La saison est plus difficile pour Laurie Mougel. La skieuse de Serre Chevalier a du mal à arriver en bas des manches malgré du bon ski. Elle n’est arrivée qu’une fois à terminer deux manches lors du second slalom d’Aspen avec à la clé une dix-neuvième place. Anémone Marmottan a pris le temps pour revenir en Coupe du Monde et cela paye. Sa reconstruction avance avec des qualifications obtenues sur quatre Géants auquel elle a pris part. Devant le public français, la skieuse du Club des sports de Val d’Isère a pris une belle dix-septième place.

Autre technicienne confirmée du groupe France, Taina Barioz ne compte qu’un seul zéro en Géant cette saison. Ses autres résultats sont à son niveau avec quelques coups d’éclats avec : une dixième place à Are et une seizième à Lienz. Il y a aussi quelques résultats plus modestes comme une 24e place devant son public de Courchevel. L’autre skieuse de Courchevel s’essaye aussi au slalom avec des places entre la vingtième et la trentième. La leader du géant en France reste comme depuis l’an passé Tessa Worley. La skieuse du Grand Bornand est toujours entrée dans le top 15 en géant à l’exception de Courchevel. Ses meilleurs résultats sont une quatrième place à Are et une cinquième à Aspen. Cependant, la Tricolore n’est toujours pas monté sur la boîte.

Du côté des autres tricolores, Adeline Baud-Mugnier qui revient également de blessure connaît une saison faite de haut et de bas avec quatre sorties de pistes en slalom et en géant mais lorsque la skieuse des Gets arrive en bas, il y a souvent des gros points avec une douzième place à Courchevel lors du Géant ou encore une 19e à Are. Mais surtout une dixième et une onzième place lors du weekend d’Aspen en Géant puis en slalom. Les jeunes Estelle Alphand, Clara Direz et Coralie Frasse Sombet accrochent quelques qualifs en seconde manche malgré leur gros dossard. Moins de réussite en revanche pour Marie Massios qui a elle encore du mal à arriver en bas d’une manche malgré beaucoup d’envie.

Comments are closed.