samedi 2 mai 2015

PUBLICITÉ

Top 8 – Les Cocc’s de Montpellier championnes de France

En remportant la finale du championnat de France de Rugby à XV (Top 8) 17-3 contre Lille, Montpellier signe un triplé historique face à une équipe lilloise combative mais en manque de lucidité.

Difficile de déterminer quelle équipe était favorite avant le début du match : les lilloises ont terminé premières de la saison régulière, elles étaient ultra motivées pour remporter leur premier titre national. En face, les montpelliéraines se présentait comme l’équipe avec le plus d’expérience : des joueuses internationales à la pelle, en finale chaque année depuis 2007, et surtout un titre de double championnes de France en cours…

Dès le premier quart d’heure du match, ce sont les avants héraultaises qui imposent leur puissance et leur technicité sur les ballons portés. Mais les lilloises sont présentent en défense et réussissent à repousser leurs adversaires, qui manquent d’efficacité et de réalisme et n’arrivent donc pas concrétiser. C’est seulement à la 26ème minute que le travail de sape de Montpellier va payer. Suite à l’expulsion sur carton jaune d’une joueuse lilloise, les héraultaises profitent de leur supériorité numérique et Jenny Troncy aplatit pour ouvrir le score. Sans rien lâcher en défense, les nordistes pénètrent dans le camp adverse et enchainent bien. Elles obtiennent deux pénalités et en transforment une, ce qui porte le score à 5-3. C’est en réaction à la pénalité lilloise et juste avant la mi-temps que Montpellier marque son deuxième essai, suite à une phase de jeu collectif très bien construite : passes bien ajustées et soutien toujours présent, on sent que les héraultaises sont solidaires et se connaissent parfaitement. Elles mènent 10-3 à la pause.

A la reprise, Lille effectue 4 changements, avec l’entrée notamment de la joueuse internationale Rivoalen. Mais cette deuxième moitié du match est marquée par de nombreuses pertes de balles du côté lillois : fautes de main, pertes de touches… Montpellier a alors toute la place pour développer son jeu collectif, en s’appuyant sur ses points forts: mauls, rucks et ballons portés, quasiment indéfendables. C’est ainsi qu’elles marquent leurs troisième essai transformé à la 56ème minute, pour creuser l’écart (17-3). Suite à deux expulsions de joueuses internationales sur carton blanc (fautes techniques) du côté des Coccinelles, les nordistes n’arrivent pas à tirer partie de leur supériorité numérique. Elles tentent régulièrement de gagner du terrain avec leur jeu au pied, mais cette technique semble avoir un effet contre-productif puisqu’elles rendent de nombreux ballons aux adversaires.

C’est donc sur le score final de 17-3 que les montpelliéraines, habituées des grands rendez-vous, s’imposent pour la seconde fois en finale contre Lille, qui a livré une belle bataille mais a souffert de précipitation et de manque de lucidité. Notons le très bon match de la joueuse internationale de Montpellier Elodie Poublan, qui vient concrétiser une magnifique saison en club et en équipe de France.

Réactions d’après-match (au micro de France 4):

Alexandra Pertus (LMRCV) : « On est très déçue. Non seulement nous n’avons pas pu les contrer sur leurs points fort, ces putains de mauls, mais on a aussi déjoué. C’est dur, pour nous, mais aussi pour nos familles qui nous soutiennent tout au long de l’année. C’est beaucoup d’investissement pour rien, mais on va se remettre au travail et l’année prochaine le titre est à nous.« 

Poster un commentaire