mardi 10 avril 2018

PUBLICITÉ

Le TOP 8 va changer d’ère

Ce week-end s’est tenu la dernière journée de la saison régulière du 2017-2018 du Top 8, qui a été marquée par des matchs très serrés, témoins de la qualité du championnat de première division. Celui-ci va d’ailleurs connaître un profond changement l’année prochaine en accueillant désormais un total de 16 équipes.

De belles affiches étaient programmées aux 4 coins de France sur les terrains de rugby pour cette dernière journée de la saison régulière. On retrouvait notamment le match choc entre les leaders du classement, Montpellier, et leurs dauphines les championnes de France en titre de Villeneuve d’Asq. Après un match serré, les deux rivales ne sont finalement pas parvenues à se départager, finissant sur le score nul de 17 à 17. Bobigny et Toulouse se sont également neutralisées (12-12), tandis que les deux autres rencontres se sont soldées sur deux scores très serrés : Blagnac l’a emporté à Romagnat avec 3 points d’écart seulement (29-32 – photo), tandis que Bayonne s’est imposé à domicile face au Stade Rennais avec le même écart (27-24).

Montpellier, Villeneuve d’Ascq, Blagnac et Toulouse sont donc les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales, tandis que Bobigny et Romagnat figurent en fin de classement. Néanmoins, il n’y aura pas d’équipes reléguées cette année. En effet, la Fédération Française de Rugby (FFR) a décidé de mettre en place plusieurs réformes dont l’une d’entre elle va permettre d’instaurer une première division féminine dans laquelle on retrouvera 16 clubs au total, répartis en deux poules de huit. L’objectif est ainsi d’étaler l’accès au haut niveau à l’ensemble du territoire français, en élargissant le nombre clubs. Nous retrouverons donc l’année prochaine les 8 équipes actuelles du Top 8 ainsi que les 8 équipes quarts de finalistes du Challenge Armelle Auclair (deuxième division) 2017-2018.

La galerie du match Romagnat-Blagnac :

IMG_2098

 

Comments are closed.