lundi 1 octobre 2018

PUBLICITÉ

Pluie de médailles pour les gymnastes françaises à Bercy

Embed from Getty Images

Ce week-end se tenait à Paris la 21ème édition des Internationaux de France de gymnastique, étape du circuit de la coupe du monde. Après leur magnifique titre de vice-championnes d’Europe par équipe remporté cet été à Glasgow, les gymnastes françaises ont réalisé de très belles performances avec à la clé 3 médailles dont deux en or. De bonne augure pour les prochains championnats du monde qui se tiendront à Doha dans un peu moins d’un mois. 

Les internationaux de France sont une compétition par spécialité, sans concours général. Les gymnastes concouraient donc aux agrès qu’elles souhaitaient et dont elles sont généralement les spécialistes. Avec 4 gymnastes engagées dont Louise Vanhille qui ne pouvait prétendre à une place en finale puisqu’elle était hors-concours, les Françaises sont reparties de ces internationaux avec un excellent bilan.

Les finales ont commencé au saut où il n’y avait aucune représentante française, étant donné qu’aucune des gymnastes de l’équipe de France ne s’était présentée à cet agrès la veille. C’est la grande Oksana Chusovitina, 42 ans, multiple médaillée mondiale et européenne et spécialiste de la discipline, qui s’est imposée (14.250 pts) devant la Canadienne Elisabeth Black (14.200) et la Slovène Tjasa Kysselef (13.600).

Aux barres, on retrouvait Juliette Bossu, présente uniquement sur cet agrès, et qui a réalisé en qualifications et en finale un superbe mouvement, avec très peu de fautes d’exécution (14.200). Première samedi, elle s’imposa hier devant la Suédoise Jonna Alderteg (13.850), suivie par Elisabeth Black (13.600). Mélanie De Jesus Dos Santos pouvait également prétendre à une place sur le podium. Auteure d’un beau mouvement en qualifications, elle réalisa néanmoins une grosse faute sur son salto pak en finale, ce qui l’a placée en 8ème position (12.450).

En poutre concourrait Marine Boyer, 4ème aux derniers jeux olympiques à cet agrès et 1ère des qualifications la veille. La jeune Française réalisa un mouvement très solide avec notamment une magnifique rondade salto arrière tendu qui ne laissa présager aucune hésitation. De légers déséquilibres et une liaison en moins (13.350) lui firent toutefois perdre sa première place acquise la veille lors des qualifications au profit d’Ellie Black (13.900). L’Espagnole Helena Bonilla (13.050) compléta le podium.

Enfin, lors de la finale sol, tout le public de Bercy attendait Mélanie De Jesus Dos Santos (photo), la championne d’Europe en titre sur cet agrès qui avait à cœur de bien faire après sa déception aux barres asymétriques. Personne ne fut déçu puisque la jeune pensionnaire du pôle France de Saint-Étienne réalisa un très beau mouvement avec de belles difficultés et une deuxième diagonale pilée. Elle obtint la médaille d’or avec 13.750 points, suivie par Elisabeth Black (13.050) –  qui aura ainsi remporté une médaille sur chaque agrès – et par la Tchèque Aneta Holasova (12.850).

Ces belles prestations offrent un ainsi de belles perspectives en vue des Championnats du monde qui se dérouleront à Doha (Qatar) dans moins d’un mois, du 25 octobre au 3 novembre prochain. Les Bleues devront néanmoins faire avec le forfait de Coline Devillard, spécialiste et médaillée européenne au saut, qui s’est tout récemment blessée à la cheville et qui ne sera pas rétablie à temps.

Comments are closed.