dimanche 21 juin 2015

PUBLICITÉ

Bakou 2015 : Une première semaine bien Bleue

Si vous n’avez rien suivi des premiers Jeux Européens qui se disputent à Bakou (Azerbaïdjan), voici le résumé rapide de la première semaine.

Samedi 13 juin

Les premières médailles de la délégation tricolores ont été apportées par l’Equipe de France de Karaté. Parmi ces médailles, l’or pour Emily Thouy et Lucie Ignace respectivement dans les catégories -55kg et -61 kg. En moins de 50 kg, Alexandra Recchia a de son côté décroché le bronze.

Ce même jour, en VTT Cross-Country, les françaises Margot Moschetti et Perrine Clauzel n’ont pas pu faire mieux que 10e et 17e de la course remportée par la suissesse Jolanda Neff.

Lors du triathlon, Margot Garabedian a décroché la 11e place alors que Léonie Periault n’a pas pu terminer la course. Une épreuve remportée par la suissesse Nicola Spirig.

Dimanche 14 Juin

Pour la deuxième journée de Karaté, pas de française dans le dernier carré de la catégorie des + de 68 kg dans une épreuve remportée par la croate Masa Matinovic. Idem en – de 68 kg où c’est l’azérie Irina Zaretska qui a remporté la médaille d’or. Heureusement, le salut est venu de Sandy Scordo qui a décroché la médaille d’argent lors de l’épreuve de Kata.

Lundi 15 juin

Dernière de l’épreuve de K4 en Kayak, la France termine à la 9e place de cette finale remportée 5 secondes avant par la Hongrie.

En Gym par équipe, les Bleues (Marie Brevet, Anne Khum et Valentine Pikul) terminent malheureusement au pied du podium pour moins de deux points (110.831) derrière les Pays-Bas (3e avec 110.099) et l’Allemagne (2e avec 110.397). La Russie domine elle sans contacte cette épreuve avec 116.897 pts.

C’est la Russie (169.0992 pts) qui a décroché le titre en Natation Synchronisée par équipe devant l’Espagne (162.0406 pts) et l’Ukraine (159.0860 pts). La France décroche la 5e place (155.4878 pts) derrière l’Italie (155.5134 pts). En duo, les sœur Laura et Charlotte Tremble n’ont pris que la 7e place d’une compétition remportée par l’équipe russe.

La médaille en lutte féminine des -48 kg n’est pas passée loin pour Julie Sabatie battue en petite finale d’une catégorie remportée par l’azérie Mariya Stadnyk. En -55 kg, Mathilde Rivière a elle été éliminée en demi-finale des repêchages et n’a pas pu se bagarrer pour une médaille. L’or est revenu à la suédoise Sofia Mattsson. En -60kg, pas de française en lice et l’or a été décroché par Marianna Sastin (Hongrie). Idem en -69 kg avec l’or pour l’ukrainienne Alina Stadnik Makhynia.

En tennis de table par équipe, les Bleues Xian Yifang, Xue Li et Carole Grundisch ont passé le premier tour en battant 3-0 l’Azerbaïdjan mais se sont ensuite inclinées en quarts de finale 3 à 1 face à la république Tchèque qui a ensuite décroché la médaille de Bronze. Les Pays-Bas se sont inclinés en finale face à l’Allemagne.

Mardi 16 juin

En Kayak, Sarah Guyot a terminé bien loin du podium de l’épreuve du K1 sur 500m en terminant 9e et dernière de la Finale B alors que la finale A et donc la médaille d’or a été remportée par la hongroise Danuta Kozak. La française s’est par contre mieux illustrée en K1 sur 200m en terminant 4e et au pied du podium. La victoire étant l’œuvre de la polonaise Marta Walczykiewicz. Pas de françaises en Sprint en duo mais l’épreuve est remporté par les slovaque Milica Starovic et Dalam Ruzicic Benedek. Idem en K2 200m, pas de française et une victoire pour la Biélorissue avec Maryana Litvinchuk et Marharyta Makhneva.

Au tir à la carabine à 10m, le titre est revenu à la serbe Andrea Arsovic devant la suissesse Sarah Hornung et l’allemande Barbara Engleder. Au ball-trap, c’est l’espagnole Fatima Galvez qui s’est imposée devant la San-Marinaise Arianna Perilli et la Russe Elena Tkach.

En natation synchronisée solo, la française Inesse Guermoud a terminé à la 7e place de la compétition remportée par la russe Anisiya Neborako. En libre par équipe, les Bleues ont pris la 5e place et le classement est exactement le même que la veille par équipe : 1. Russie, 2. Espagne, 3. Ukraine, 4. Italie et donc 5. France.

Le Taekwondo faisait aussi son entrée en lice et la française Yasmina Aziez a passé son premier tour en catégorie de -49 kg avant de s’incliner en quart de finale face à la hongroise Yvett Gonda. Le titre est revenu à la britannique Charlie Maddock.

En lutte féminine, le titre de la catégorie des 75 kg est revenu à la biélorusse Visilisa Marzaliuk dans une épreuve sans française engagée. Idem en 63 kg ou c’est la russe Valeriia Lazinskaia qui a pris l’or. En 58 kg, Aurélie Bassert n’a pu faire mieux qu’un quart de finale. Après avoir défait la polonaise Paulina Grabowska, elle s’est heurtée à la tuque Elif Jale Yesilirmak qui a par la suite décroché une médaille de bronze. C’est la hongroise Amase Barka qui a pris l’or de cette catégorie. Enfin en 53 kg, la française Mélanie Lesaffre n’a pas pu passer le 1er tour de qualification et a vu la russe Natalia Malysheva partir en 8es alors que le titre est finalement revenu à l’azérie Azhela Dorogan.

Mercredi 17 juin

Ce mercredi, c’était le début des épreuves de tir à l’arc avec notamment la finale de la compétition mixte par équipe. Classée 6e après le tour de classement, l’équipe de France a été éliminée dès les 8èmes de finale par l’Espagne 5 à 3. Le podium final est composé de l’Italie, la Géorgie et l’Ukraine.

Lors du concours par ensemble de gymnastique rythmique, la France s’est classée 10e sur 13 loin derrière la Russie qui décroche de le titre devant Israël et la Biélorussie.

En taekwondo -57kg, Floriane Liborio a passé le premier tour 6 à 0 face à la suissesse Manuela Bezzola mais s’est inclinée ensuite en quart de final contre la suédoise Nikita Glasnovic qui a décroché par la suite une médaille de bronze. L’or est remporté par la britannique Jade Jones.

Pas de française au tir au pistolet à air comprimé à 10m avec la victoire e la Serbe Zorana Arunovic.

Jeudi 18 juin

Vainqueur de la Turquie 6-2 en 8e de finale, l’Equipe de France féminine de tir à l’arc s’est inclinée en quart face à la Russie qui a laissé filer la médaille de bronze dans sa petite finale ensuite face à l’Ukraine. En Finale, l’Italie a pris l’or face à la Biélorussie.

Lors de l’épreuve chronométrée (contre la montre) de cyclisme sur route, c’est la néerlandaise Ellen van Dijk qui s’est imposée en 32 minutes 26 secondes et 87 centièmes et près de 7 secondes d’avance sur l’ukrainienne Ganna Solovei. Une autre néerlandaise, Annemiek van Vleuten, complète le podium alors que la première française Annabelle Dreville termine 17e à plus de 3 minutes du meilleur temps.

En plongeon à 1m, pas de française en lice dans une compétition remportée par la britannique Lois Toulson devant la russe Anna Chuinyshena et l’allemande Elena Wassen.

Pas d’exploit pour la française Valentine Pikul en gymnastique lors de la compétition aux agrès (cheval, poutre, sol et barres parallèlles.) Elle prend la 7e place avec 52.999 points à un peu plus de 3 points du podium. Aliya Mustafina (Russie), a survolé la compétition en terminant première avec 58.566 points, soit près de 2 de plus que la seconde place.

Après le tour de qualification, la France occupait une encourageante 2e place au ball-trap mixte par équipe avant de se faire éliminer en demi-finale en terminant à la 3e place de la 2e demie (13 pts) derrière la Russie (24 pts) et San Marin (23 pts). La Russie a perdu la finale face à la Slovaquie alors que San marin s’est imposé dans la petite finale face à l’Espagne.

Haby Niaré n’est pas passé loin d’une médaille d’argent en taekwondo -67 kg après sa défaite dans l’une des deux petites finales face à la turque Nur Tatar. L’or est pris par la russe Anastasiaa Baryshnikov.

Vendredi 19 juin

En plongeon, au tremplin à 1m, Maria Polykova (Russie) s’est imposée devant Louisa Stawczynski (Allemagne) et Diana Shelestyuk (Ukraine) dans une compétition où aucune française n’était en lice.

En gym acrobatique par équipe, Tiphanie Bonnet, Agathe Meunier et Laura Viaud ont pris la 8ème place dans une compétition remportée par la Belgique devant la Russie et la Biélorussie. En gym acrobatique par en duo mixte, le titre est revenu aux couple russe Marina Chernova-Georgy Pataraya. La Russie a dominé aussi la Gym rythmique avec le titre en individuel pour Yana Kudryavtseva devant Margarita Manum. La française Kseniya Moustafaeva a pris la 7e place.

Nouvelle médaille d’argent pour la délégation tricolore avec la seconde place de Laurence Brize au tir à la carabine 50 m 3 positions avec 454.6 pts derrière l’italienne Petra Zublasing (464.7 pts) et devant l’autrichienne Olivia Hofman (443.2 pts).

L’Or lui est venu du taekwondo avec la victoire de Gwladys Epangue pour son premier titre majeur depuis 2011. Dans une finale à l’arraché, ou tout s’est joué dans le 3e round, la française l’a emporté 9-8 au bout du suspens face à la serbe Milica Mandic. Le podium est complété par la russe Olga Ivanova et la Croate Iva Rados.

Enfin en tennis de table individuel, les nombreuses asiatique naturalisée ont fait la loi, comme prévu et seule la slovaque Eva Odorova s’est immiscée dans le dernier carré mais sans succès. Elle termine 4e. La compétition est remportée par la néerlandaise Jioa Li 4 sets à 0 contre sa compatriote Jie Li. La 3e place est pour la turque Melek Hu. Côté Bleues, Li Xue s’était hissé jusqu’aux huitièmes de finale alors que Carole Grundish s’était inclinée juste avant, au second tour.

Samedi 20 juin

En Beach volley, après un premier tour bien négocié » et une première place du Groupe G à la clé pour Laura Longuet et Melinda Adelin, les françaises étaient qualifiées directement pour les 8es de finale et y sont tombées contre 2 sets à 0 contre la paire néerlandaise Braakman/Sinnema. La compétition a finalement été remportée par la paire suisse Nicole Eiholzer / Nina Betshart.

Ellen van Dijk n’a pas pu réaliser le doublé en cyclisme. Après sa victoire lors du contre la montre, la néerlandaise a finalement pris la 4e place de la course en ligne remportée par la biélorusse Alena Amialiusik. La première française, Anabelle Dreville termine 33e alors que Séverine Eraud, Fiona Dutriaux, Fanny Ribérot et Soline Lamboley n’ont pas terminé la course.

En tir skeet, Lucie Anastassiou n’a pas réussi à passer le stade des qualifications de la compétition qui a été remportée par la britanique Amber Hill devant deux italiennes : Diana Bacosi et Chiara Cainero. Au pistolet à 25m, grosse déception pour Céline Goberville, la porte drapeau de la délégation française. 4ème après le tir de précision, elle termine 9e de l’épreuve de rapidité et manque la qualification en demi-finale. Le titre a finalement été décroché par la suissesse Heidi Diethelm Gerber.

5es que groupe B avec une seule victoire contre la Serbie, les françaises du water-polo se sont rattrapées lors du match de qualification en l’emportant d’entrée contre Israël 11 à 9 avant de perdre contre l’Allemagne 10-8 puis de subir la revanche Serbe 7 à 3 dans le match pour la 9e et 10e place. La Russie s’est imposée en finale contre l’Espagne 17-16 ( !!!!!) alors que la Grèce a pris la 3e place aux dépends de l’Italie 8 à 7.

En Gym, avec 3 médailles dont deux en or sur les 4 disciplines dissociées, la suissesse Guilia Srteingruber est incontestablement la gymnaste qu’il fallait suivre durant ces jeux de Bakou.

Poster un commentaire