vendredi 31 janvier 2014

PUBLICITÉ

24h du Sport Féminin : le programme TV au crible

Ce samedi 1er février a été décrété 24h du Sport Féminin dans les Médias par le CSA et le Ministère des Droits de Femmes et celui des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative. 24h durant lesquelles les télés et les radios vont mettre en avant le Sport au Féminin. Voir un peu plus en fonction des chaînes. On a passé au crible les programmes des TV.

Major de Promo : Eurosport

Eurosport a carrément mis en place une conférence de Presse de son côté pour annoncer son dispositif, certainement le plus complet. Une conférence de presse qui s’est déroulée vendredi 24 janvier dernier autour d’un petit déjeuné où Arnaud Simon, le DG de la filiale de TF1 a expliqué la place que le sport féminin occupe au sein d’Eurosport qui met également de plus en plus en avant sa mixité dans le choix des consultant(e)s et des journalistes de la rédaction : « Une rédaction est bien meilleure quand elle est mixte. » Et Jérôme Papin, Rédacteur en chef chargé de l’antenne de renchérir : « Quand nous avons commencé a travaillé avec Arnaud Simon il y a trois ans, il m’a dit que le Sport Féminin n’était pas une option mais une obligation. » Quelque chose de visionnaire au moment ou Canal et beIN SPORTS se tirent la bourre sur le premium (Foot et Tennis) quand Eurosport se veut une chaine familiale. Preuve en est, 25% du temps d’antenne des chaines Eurosport est dédié au sport féminin quand la moyenne nationale est de 7%. Et 30% de téléspectateurs sont des femmes. En Bref, Eurosport qui se voulait il y a quelques mois le premier diffuseur du foot féminin est en réalité le premier diffuseur du sport féminin. Avec à son avantage de nombreux sports dont les compétitions sont mixées : tennis, natation ou encore les différentes disciplines du ski.

Donc coté diffusion, Eurosport va faire plus que 24h !

Rendez-vous dès le vendredi 31 janvier à 18h pour le lancement officiel des 24 Heures du Sport Féminin, en direct depuis le Stade Pierre de Coubertin. Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement, Valérie Fourneyron, Ministre des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, Christine Kelly, membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et Amélie Mauresmo co-directrice de l’Open GDF Suez et consultante Eurosport, seront réunies pour la cérémonie d’ouverture.

Lors de cette émission, des Trophées du Sport Féminin seront également remis par l’association Femix, qui a largement contribué à organiser cette journée en collaboration avec le CSA.

Samedi 1er

3 plateaux sont prévus pour entrecouper les lives :
8h30 – « Les enjeux de l’opération 24 Heures du sport féminin », animé par Géraldine Pons, avec Paoline Ekambi, ancienne internationale de basket, Laurent Prud’homme, Directeur Acquisitions & Ventes de Droits du groupe Eurosport, Julian Jappert, Directeur du think tank Sport & Citoyenneté et Nathalie Dechy, ancienne joueuse de tennis.
19h30 – « Témoignages des consultantes Eurosport », animé par Géraldine Pons, avec Marion Bartoli, Christel Pascal et Cécile Locatelli.
23h – « Les grands exploits féminins dans le sport », animé par Géraldine Pons.

Entre ces trois émissions spéciales, du Live, féminin évidemment avec le matin une manche Coupe du Monde de ski alpin : slalom géant de Maribor (Slovénie). Aux alentours de 14h les deux demi-finales de l’Open GDF Suez (Paris Coubertin). A 20h15, troisième sport en direct avec une rencontre de Division 1 Féminine en Prime-Time : Arras – Lyon

Enfin, pour que les 24h soient respectées à la minute près et que la journée aura commencée à 8h30, la nuit sera consacrée aux meilleurs moments de sport féminin de début 2014 :
– D1F : PSG / Montpellier en différé (en direct sur France 4, voir plus bas)
– Campus Sport, le magazine des sports universitaires
– Intimate Surfing, le magazine du surf féminin, rétrospective 2013
– Finale de l’Open d’Australie 2014

affiche-24h-sport-feminin-01-02-2014.jpg

 La bonne surprise : France TV

Si les gens reprochent souvent à France TV (notamment sur les réseaux sociaux) ses choix éditoriaux en matière de sport, force est de constater que Daniel Bilalian a voulu mettre les bouchées doubles. Toutes les chaînes du groupe seront mobilisées. Déjà, il faut voir qu’avec France 4, le groupe a de nouveau acquis jusqu’en 2018 les droits de co diffusion avec Eurosport de la D1F et de la Coupe de France Féminine de foot, et diffuse les matchs des Equipes Collectives française de basket ou de hand lorsque celles-ci arrivent en finale d’une grande compétition. De plus, France TV possède les droits de Rolland Garros et des JO d’Hiver et d’Eté et des Jeux Paralympiques qui depuis la demande grandissante après Londres 2012, devraient trouver encore plus de place pour Sotchi.

Pour cette journée, France 4, la tête de gondole du Sport Féminin du groupe, diffusera deux rencontres en direct. La première à 18h30, PSG-Montpellier en Division 1 Féminine de Foot depuis le Stade Charlety de Paris. La seconde à 20h45, le Crunch féminin de Rugby entre la France et l’Angleterre qui se déroulera dans le superbe Stade des Alpes de Grenoble pour l’ouverture du Tournoi des 6 Nations féminin. Les deux matchs seront également diffusés en direct sur le web et seront disponible en VOD sur pluzz.fr pendant 7 jours ensuite.

Sur France 3, c’est Tout le sport qui sera mobilisé du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février à 20h05 pour relayer infos, portraits et reportages sur les sportives.

Sur France Ô, le magazine Couleur Sport diffusé à 19h50 sera entièrement dédié aux sportives d’outre-mer. La chaine retransmettra également 3 « Retour aux sources » spéciaux avec Christine Arron (à 11h05), Laura Flessel (à 13h05) et Malia Mettella (13h55). Enfin une série de programmes courts inédits « Sportive à la une » sera diffusé tout au long de la journée à partir de 8h05.

Sur France 2, rencontres à XV le magazine du rugby diffusé dimanche 2 à 8h consacrera une large page au match France-Angleterre de la veille. Stade 2 à 17h30 fera également de son coté la part belle au Sport Féminin.

Enfin, Médias le Magazine sur France 5 le 2 février à 12h35 s’intéressera à la place des femmes dans la présentation d’émissions sportives et les commentaires d’événements en présence de journalistes sportives.

Le petit plus qui sert à rien :
Télématin, Thé ou Café, 30 Millions d’amis, Motus, Lez Z’Amours et Tout le monde veut prendre sa place feront également la part belle au sport féminin en adaptant légèrement leurs programmes.

Celui qui fait pas mal mais pourrait mieux faire : Le groupe Canal+

Le groupe Canal qui possède une floppée de droits met de plus en plus en avant le handball féminin mais de moins en moins le basket féminin. Des retransmissions sur Sport+, chaine qui a abandonné les boxes ADSL il y a quelques temps pour une exclusivité canasalsat/numéricable. A la différence d’Eurosport qui a fiat le chemin inverse et augmenté ses abonnées. Mais bon, on n’est pas là pour parler de ça. Donc les antennes du groupe Canal vont se mobiliser et deux rencontre en direct seront diffusée sur Sport + qui se rappelle donc qu’il possède les droits du basket féminin :
19h – Baket – LFB : Lyon – Lattes-Montpellier
20h45 – Hand – LFH : Nantes – Toulon

Sur les autres chaines du Groupe, Canal+ recevra Najat Vallaud-Belkacem sur le plateau de Samedi Sport présenté par Astride Bard, et diffusera un documentaire « Regards de femmes » avec des interviews de Marion Rolland, Céline Dumerc, Amélie Mauresmo et Julie Bresset.

Infosport+ plus diffusera tout au long de la journée des pastilles sur les grandes sportives, Laura Flessel sera invitée sur le plateau vendredi 31 à 18h et samedi, une sportive qui reste encore à déterminer sera elle aussi invitée en plateau. I Télé relayera une partie de ces contenus sur son antenne.

Sur D8, ce sera auto promo avec l’annonce dans le JT des événements diffusés sur D17 prochainement, à savoir une des deux demie finales de l’Open GDF Suez (qui sera donc en clair et c’est un bon point) et la diffusion en prime-time de France-Suède de football féminin le 8 février prochain.

Ceux qui essayent d’attraper le pompom au vol : M6 et TF1

En gros ils n’ont rien à diffuser mais vont quand même en parler et tenter d’accrocher le wagon. Donc sur M6 il y aura des sujets dans les JTs, un Sport6 spécial Sport Féminin le dimanche 2, un sujet dans 100% mag le vendredi 31 et sur W9 la présence de Sonia Bompastor, ex internationale française de foot et consultante de la chaîne qui interviendra en préambule du Super Bowl de foot américain pour parler de son expérience américaine du Soccer. « Il dit qu’il voit pas le rapport. »

Sur Teva, Paris Première, Girondins TV et 6Play, pas grand-chose d’intéressant si ce n’est que la diffusion du logo des manifestations et que des joueuses féminines (lesquelles ?) seront invitées sur Girondins TV en préambule du match de Ligue 1.

Sur TF1, un portrait croisé de Marion Bartoli et Lucie Decosse a été diffusé dans le journal de 20h du jeudi 30 janvier, Christine Kelly (du CSA et à l’origine de a manifestation) sera invitée du 12/14 sur LCI le vendredi 31 janvier. Des images du flashmob sous la Tour Eiffel seront diffusées dans les JTs du samedi 1er et enfin Téléfoot diffusera dimanche 2 un documentaire sur trois femmes qui compte dans le football : une agent, une arbitre et la capitaine de l’EDF de football féminin. Pour info, on leur dit qu’elle s’appelle Wendie Renard (son nom n’est même pas dans le communiqué).

Ceux qui ne peuvent vraiment pas faire plus : L’Equipe 21 et Ma Chaine Sport

Etant une chaine d’info sportive plus qu’une chaine de diffusion d’événements, l’Equipe 21 orientera tout de même un maximum de ses reportages, infos, invitées et duplex autour sur Sport Féminin. La chaine annonce par ailleurs une couverture spéciale de la journée de D1F Féminine de foot et de l’escrime avec la Coupe du Monde de Sabre Féminin. Christine Kelly et Valérie Fourneyron seront invitées de l’Equipe du Matin respectivement à 9h et 10h30.

Ma Chaine sport qui se bat de son coté avec ses faibles moyens dispose des droits de la WTA, sauf ceux de l’Open GDF Suez, du coup pas de tennis en direct pour eux ce week-end. La Chaine s’est également rabattu sur le Volley depuis plusieurs saisons et diffusera lors de cette journée un match de Ligue A Féminine en direct : Nantes // RC Cannes à 17h. (A noter qu’une autre rencontre sera diffusée sur la chaine locale Mirabelle TV, Terville-Quimper et 4 autres webdiffusées sur Dailymotion)

Ceux dont on attend clairement plus (et pas que le 1er février) : beIN SPORTS

A part avoir vu une bande annonce disant que la chaine faisait beaucoup pour le sport féminin on se demande bien où on peut voir ça. A part la Diamond League d’Athlé, les manches de Coupe du Monde de Judo (mixtes et saisonniers tous les deux) et la LDC de foot féminin dont on aura certainement plus de matchs puisqu’il n’y a plus d’équipe française engagée, on va pas se mentir, c’est quand même assez rare. Car à part la Ligue des Champions féminine de Handball (qui étaient associé à la masculine et qu’ils ont donc repris au groupe Canal), il ne reste plus grand chose. Et même si des sportives sont régulièrement invitées sur les plateaux de la chaines durant l’Expresso notamment… On trouve que ça ne fait pas très lourd au final. Donc on a bien regardé la grille pour samedi, et a part un portrait Marie Martinod (ski freestyle half-pipe, vainqueur des Winter X-Games Europe 2013 et qualifiée pour les JO de Sotchi) d’une demi-heure diffusé sur beIN SPORTS 2 à 8h et beIN SPORTS 1 à 18h, on a quand même trouvé deux matchs de Ligue des Champions féminine de Handball en direct sur beIN SPORTS Max 8 : Gyori ETO (Hon) / Buducnost Podgorica (Mon) à 18h25 et RK Krim Mercator (Sln) / Larvik (Nor) à 20h25.

Voilà, maintenant faites vos choix.

Comments are closed.