samedi 12 mars 2016

PUBLICITÉ

Oslo 2016 : Les Norvégiennes, reines du relais

Ce sont encore les filles qui amènent une médaille d’Or au pays organisateur de ces mondiaux.  La Norvège s’est imposée en relais. Marie Dorin-Habert échoue à 5 petites secondes d’Olsbu et offre la médaille d’argent à la France. L’Allemagne, championne du monde en titre se contente du Bronze (+28″).

Ce vendredi après-midi nous avons eu le droit à un très beau relais féminin. La France aligne la même équipe que celle qui avait décroché l’or à Antholz Anterselva fin janvier : Justine Braisaz, Anaïs Bescond, Anaïs Chevalier et Marie Dorin-Habert.

Les conditions de tir étaient magnifiques, ainsi les nations piochent peu et la tête de course reste serrée dans ce premier relais. Mais la France est mal embarquée dans cette course, car Braisaz a de grosses difficultés au tir avec 5 pioches, et lance Bescond en 19e position à une minute de la tête.

Anaïs Bescond s’élance dans les skis de Gabriela Soukalova, ce qui la portera durant son relais. Les deux athlètes réalisent un très beau tir à 10/10 et relancent alors leurs nations respectives (la France et la République-Tchèque) dans la course. L’excellent relais pris par Bescond lui permet de lancer Anaïs Chevalier en 7e position à 8″ du Canada.

Anaïs Chevalier réalise un très beau tir couché et ressort en tête accompagnée de la Tchèque, la Norvégienne et l’Allemande. Si au tir debout la Tchèque craque complètement, la Française fait une pioche et ressort 2e à 10sec de la Norvégienne Tiril Eckhoff. Cette dernière, titrée sur le sprint, réalise un énorme dernier tour et distance littéralement ses poursuivantes. Elle lance sa compatriote, Marte Olsbu avec un matelas de 23 secondes sur l’Allemagne et 28 sur la France. Olsbu pioche a deux reprises au tir couché mais l’écart est stabilisé, notamment car Marie Dorin -Habert pioche deux fois elle-aussi.

Tout se jouera donc sur le tir debout. Olsbu pioche encore à deux reprises, pendant ce temps la Française et l’Allemande font le plein. Au sortir du pas de tir, Dorin-Habert est à 8 secondes d’Olsbu et Dahlmeier à 11. Rien n’est joué pour la médaille. Si l’Allemande va lâcher dans ce dernier tour et assurer la médaille de Bronze, Marie Dorin donne tout pour revenir sur la Norvégienne. Mais cette dernière, poussée par son public, s’arrache sur les skis et résiste admirablement au retour de la française.

C’est une nouvelle médaille pour la France et sa leader Marie Dorin-Habert qui réalise de superbes mondiaux avec 5 médailles en 5 courses.

Poster un commentaire