jeudi 30 mai 2019

La sélection des Bleues by PMU

Grâce à notre partenaire PMU Sports, découvrez les 23 joueuses sélectionnées par Corinne Diacre pour la Coupe du Monde féminine de la FIFA France 2019.

La sélection des Bleues

Logo PMU-FFF

Du 7 juin au 7 juillet, c’est la Coupe du Monde Féminine de la FIFA FRANCE 2019. PMU, partenaire majeur des équipes de France, vous présente les 23 Bleues retenues pour jouer cette compétition à domicile et aller chercher la coupe à la maison.

Retrouvez toutes les cotes de la Coupe du Monde féminine sur PMU.fr

 

PMU – Equipe de France – La vidéo

La buteuse : Eugénie Le Sommer

De gauche à droite en fin de vidéo : Emelyne Laurent, Charlotte Bilbault, Wendy Renard, Aïssatou Tounkara et Marion Torrent.

Découvrez leurs portraits :

 

Sarah Bouhaddi (32 ans – Gardienne – Olympique Lyonnais)

Sarah Bouhaddi

A 32 ans, la gardienne de l’OL a déjà 15 ans d’expérience en Equipe de France. Souvent critiquée pour des erreurs de concentration ou de technique, Sarah Bouhaddi reste la référence française à ce poste. Souvent mise en concurrence, elle a toujours su répondre présente et regagner rapidement sa place de titulaire. Ses automatismes avec les défenseures de son club et en équipe de France Wendie Renard et Griedge M’Bock font aussi la différence.

Pauline Peyraud-Magnin (27 ans – Gardienne – Arsenal)

Pauline Peyraud-Magnin

Dotée d’une belle aisance au pied, Pauline Peyraud-Magnin est souvent considérée comme une joueuse extravertie, sur et en dehors du terrain, mais surtout comme une compétitrice hors pair par Corinne Diacre. Deuxième dans la hiérarchie des gardiennes, la française qui évolue en Angleterre ne compte qu’une seule sélection, qui a été écourtée après une blessure au genou après à peine 20 minutes de jeu début avril.

Solène Durand (24 ans – Gardienne – En Avant Guingamp)

Solène Durand

Formée à Montpellier, Solène Durand a quitté l’Hérault où elle ne jouait pas beaucoup pour la Bretagne à l’été 2017. Bien lui en a pris, elle est aujourd’hui une des meilleure gardiennes de Division 1 Féminine. Si elle ne compte pas encore de sélection en équipe de France A, elle est passée par toutes les sélections jeunes et prend très à cœur son rôle de 3e gardienne dans la hiérarchie de Corinne Diacre.

Marion Torrent (27 ans – Défenseure – Montpellier HSC)

Marion Torrent

Arrivée à 12 ans au club de Montpellier, Marion Torrent a été choyée par feu Louis Nicollin qui a fait d’elle un symbole de la formation de son club. Polyvalente, elle a débuté comme milieu défensif, puis défenseur centrale avant de glisser sur le côté droit de la défense. Sélectionnée pour la première fois à 25 ans pour le premier match de Corinne Diacre à la tête des Bleues en 2017, elle n’a plus quitté le groupe depuis et compte 20 sélections.

Aïssatou Tounkara (24 ans – Défenseure – Atlético Madrid)

Aïssatou Tounkara

Après avoir fait ses gammes au Paris FC, Aïssatou Tounkara a pris le plus grand risque de sa carrière : signer à l’Atlético de Madrid alors qu’elle était encore en convalescence après une double fracture tibia-péroné en mars 2018. La voir dans la liste des 23 un an après montre toute sa détermination pour revenir au plus haut niveau. Titulaire chez les Colchoneras, elle arrive en 3e position dans la hiérarchie de la défense centrale mais n’a aucune peine à suppléer Wendie Renard ou Griedge M’Bock.

Wendie Renard (28 ans – Défenseure – Olympique Lyonnais)

Wendie Renard

Pilier de la défense de l’Equipe de France, Wendie Renard est aussi une des patronnes sur le terrain. Arrivée chez les Bleues à 20 ans avec son mètre 87 qui ne passe pas inaperçu et sa détermination, la joueuse de l’Olympique Lyonnais possède un des plus beau palmarès du football féminin français. Avec 20 buts en 108 sélections, elle sait aussi se montrer décisive dans la surface adverse en utilisant son excellent jeu de tête.

Charlotte Bilbault (28 ans – Milieu – Paris FC)

Charlotte Bilbault

Dans toutes les équipes, il y a des joueuses besogneuses, qui « vont au charbon ». Charlotte Bilbault est ce type de joueuse : rugueuse, pressante et usante pour l’adversaire. Réserviste lors de la Coupe du Monde 2015, la Parisienne fait son apparition dans la liste finale cette année et sera complémentaire de joueuses plus techniques ou quand il faudra muscler l’entrejeu. Elle compte 14 sélections pour 1 but marqué le 4 mars 2019 face à l’Uruguay (6-0).

Comments are closed.