mardi 29 janvier 2019

PUBLICITÉ

Transferts des Bleues : ça bouge déjà fort

Les joueuses françaises vont être très demandées dans les prochaines semaines. Pour certaines, fort d’un statut de Championne du Monde et /ou de Championne d’Europe, elles peuvent espérer de beaux contrats dans des grands clubs. Ça commence avec Béatrice Edwige (photo) qui quittera Metz pour Györ en fin de saison.

La traditionnelle période des transferts dans le handball féminin commence. Chaque année, les joueuses en fin de contrat ou qui ont des belles propositions signent pour la saison suivante dans d’autres clubs. Ce mardi 29 janvier, ce sont deux internationales françaises qui vont bouger, en attendant une 3e.

Edwige, la tentation européenne

Béatrice Edwige qui a déjà été approchée par Györ en cours de saison a signé dans le club hongrois à partir de la saison prochaine. Elle a trouvé un accord avec Metz qui la libère d’un contrat qui courait jusqu’en 2020. Dans une interview à l’Equipe, la Championne du Monde et d’Europe explique que sa décision a été difficile prendre car elle se voyait aller au bout avec le club lorrain : « Je me voyais finir ma carrière à Metz ! Si ça n’avait pas été Györ, il n’y aurait même pas eu de discussions en fait. Mais pour tout ce que ce club représente… »

Lassource, retour en France

Coralie Lassource, partie de Paris 92 qui s’appelait encore Issy Paris Hand à l’époque pour Erd (Hongrie), a signé à Brest pour les deux prochaines saisons. Elle était également en contact avec Nantes depuis longtemps mais c’est finalement en Bretagne qu’elle a choisi de poser ses valises. C’est donc un retour en France et dans un club de premier plan qu’on reverra l’ailière gauche qui n’a plus été appelée en sélection depuis la préparation pour les JO 2016.

Hongrie, ça s’en va et ça revient…

La Hongrie semble être la plaque tournante des internationales françaises cette année. Après le retour de Mariama Signaté à Chambray en cours de saison (elle aussi depuis Erd), c’est Estelle Nzé Minko qui pourrait quitter Siofok pour rejoindre à son tour Györ, où Amandine Leynaud a prolongé d’une saison, et être ainsi la troisième internationale tricolore de l’effectif avec Béatrice Edwige.

Le marché des transferts commence fort et vu le statut des internationales françaises qui sont désormais Championnes du Monde et Championnes d’Europe, il y a fort à parier que ce n’est qu’un début.

Comments are closed.