lundi 9 décembre 2013

PUBLICITÉ

Mondial de Hand 2013 : Bilan de la J2, groupes C et D

L’Angola, la Norvège et la Roumanie n’ont pas eu à forcer pour vaincre leur adversaire du jour : les Hongroises auront en revanche bataillé ferme pour arriver à bout d’une solide Tunisie. En favoris, l’Allemagne et l’Espagne ont proposé des matchs encourageants.

La Tunisie proche de s’offrir la Hongrie

La bataille aura fait rage jusque dans les dernières minutes : les stars de l’équipe tunisienne, Raja Toumi et Mouna Chebbah ont inspiré leurs coéquipières, Asma Elghaoui et Maroua Dhaouadi (4 et 5 buts). Les Africaines ont même mené 21-20, à quelques minutes de la fin : la Hongrie l’a emporté à l’expérience, grâce à une défense mieux huilée et l’exploitation systématique des fautes de leur adversaire. Si Tomori et Görbicz ont soigné leurs statistiques sur ce match (6 buts), Anita Cifrá, excellente il y a deux jours, est passée à côté. Hongrie – Tunisie, 29-26 (15-15)

L’Allemagne en huitièmes

Oubliés les déboires d’il y a deux ans, ça passera pour l’Allemagne qui a pris une option sur une place en huitièmes en maîtrisant son match contre la République tchèque. Emportées par une Susann Müller en état de grâce (11 réalisations), les Allemandes ont très vite pris le jeu leur compte, malgré quelques erreurs en début de rencontre. Des deux côtés, c’est en défense que ça a pêché, aucune des quatre gardiennes n’ayant brillé face aux tirs d’Angie Geschke, d’Anja Althaus ou de Jana Knedlikova et Iveta Luzumova (9 et 7 buts). Incapables de suivre le rythme imprimé par les Allemandes, les Tchèques se sont inclinées et pourraient se retrouver à lutter avec la Tunisie pour une place en huitièmes. Allemagne-République tchèque, 37-32 (17-13)

L’Espagne sur la bonne voie

Carmen Martin blessée, c’est Jessica Alonso qui a pu intégrer la sélection ibérique, sans parvenir à s’exprimer. Les Espagnoles ont montré deux visages ce soir : timides et cadenassées par les Polonaises en première période, les filles de Jorge Dueñas ont su hausser leur niveau de jeu en seconde pour s’imposer. Alexandrina Cabral en tête (8 buts), elles n’ont pas hésité à accélérer, sous l’impulsion d’une Macarena Aguilar inspirée, pour effacer les Polonaises. Leurs stars en difficulté – Wojtas et Kudlacz à seulement 3 et 4 buts -, les bourreaux du Paraguay n’ont pas tenu sur la durée. Espagne – Pologne, 26-20 (11-11)

Les autres matchs : Angola – Paraguay, 37-12 (18-7) ; Norvège – Argentine, 37-18 (15-9) ; Roumanie – Australie, 32-13 (16-7).

Classement général

 

Groupe C

  Vict.

   Nuls

   Déf.

  Diff.

 Points

Angola

2

0

0

+35

4

Norvège

2

0

0

+21

4

Pologne

1

0

1

+28

2

Espagne

1

0

1

+4

2

Argentine 

0

0

2

-29

0

Paraguay

0

0

2

-59

0

Groupe D

  Vict.

 Nuls

  Déf.

  Diff.

 Points

Roumanie

2

0

0

+29

4

Allemagne      

2

0

0

+26

4

Hongrie  

2

0

0

+10

4

Tunisie

0

0

2

-12

0

République tchèque

0

0

2

-13

0

Australie

0

0

2

-40

0

Comments are closed.